À quelques heures des Oscars Amanda Brunker discute avec Bono - U2 France
Accueil / Cinéma / Théatre / Academy Awards / À quelques heures des Oscars Amanda Brunker discute avec Bono

À quelques heures des Oscars Amanda Brunker discute avec Bono

dimanche 2 mars 2014 / par Corine/Dead / Tags:
JPEG - 76.7 ko

Bono et Amanda à LA

BONO le chanteur leader de U2 mène la danse irlandaise à quelques heures de la cérémonie des Oscars. Mais le chanteur de U2 a déclaré au Sunday World qu’il s’attendait à rentrer les mains vides après la cérémonie.

Hollywood est passé au vert ce week end avec une véritable mini-invasion de Paddys descendus à Los Angeles.

Cette année cette cérémonie aura un parfum irlandais fort prononcé avec U2, Michael Fassbender et le film de Steve Coogan sur l’héroïne irlandaise Philomena Lee tous à l’honneur.

U2 est nommé dans la catégorie "Meilleure chanson originale" avec Ordinary Love, qui figure sur la soundtrack du long métrage Long Walk to Freedom un biopic inspiré des mémoires de Nelson Mandela.

Mais dans un interview décontractée exclusive avec le Sunday World arrosée de quelques margaritas dans le très rock’ n’ roll Sunset Marquis, Bono a reconnu que c’était couru d’avance - comme tout Hollywood s’accordait à le dire - et que ce ce serait le titre de la production des studios Disney, Let It Go pour Frozen qui ravirait l’oscar.

Il n’a pas été uniquement que question d’oscars puisque cette chère Amanda a montré une curiosité certaine sur l’avancée des travaux U2esque comme suit : "N’étiez-vous pas censés en avoir fini avec le nouvel album l’an dernier ?"

Et Bono magnanime ou plutôt comme d’hab de rétorquer : "Nous en avons deux auxquels nous travaillons. Je ne peux pas vous en dire plus sinon, il me faudrait vous tuer."

@U2 rapporte que le compère de Danger Mouse, James Mercer avec qui il fait équipe sous le nom de Broken Bells a fait allusion à un album terminé dans Rolling Stone magazine et que, une fois n’est pas coutume, on pourrait assumer la crédibilité des propos de Bono (NDLT : même si ça fait trois ans qu’il nous ballade avec deux puis trois et on ne sait plus trop combien d’albums possibles avec tout ce que le groupe a enregistré depuis lesdites mêmes rumeurs ;-)) Toujours est-il que l’indice tendant vers la véracité des propos de notre diable d’Irlandais serait ici-même dans la bouche de James Mercer : "Apparemment, ils ont enregistré des tonnes de matériaux. Apparemment, ce premier disque dans son intégralité est l’œuvre de Brian." (NDLT : Danger Mouse = Brian Burton)

L’allusion de Bono à ces deux opus se trouve environ au point marqué deux minutes de l’interview ci-dessus.

Allez, en attendant la suite au prochain épisode et en croisant les doigts pour U2 ce soir… on ne sait jamais plutôt en l’honneur de Nelson Mandela que pour la chanson elle-même, Hollywood pourrait nous surprendre ;-))

Notez cet article (de 1 à 5)
3.83/5(6) votes

Partagez cet article


Voir en ligne : Sunday World

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 35

Derniers posts

Instagram widget

go-top