U2 France

Accueil du site > Divers > Adam Clayton de U2 va accroître le niveau de sécurité de son domicile

Adam Clayton de U2 va accroître le niveau de sécurité de son domicile

lundi 14 janvier 2013, par Corinne/Dead pour U2 France

Toutes les versions de cet article :

par NIAMH HORAN

Ça a été une année particulièrement difficile pour Adam Clayton.

Le bassiste de la formation rock irlandaise de U2 a été escroqué par sa gouvernante en qui il avait totale confiance de quelque 2 800 000 euros sur ses fonds personnels sur une période de quatre ans.

Ce n’est pas une surprise donc si la rock star est devenu super précautionneux en matière de sécurité personnelle.

Notre Irlandais âgé de 52 ans veut à présent ériger une loge de sécurité sur l’avant de sa demeure géorgienne dans les montagnes dublinoises.

Il a débuté le nouvel an en déposant une demande au Dun Laoghaire County Council pour obtenir un permis de construction de cet édifice le long de l’allée conduisant à l’avant de sa résidence.

Clayton, qui réside dans le périmètre de Rathfarnham, cherche à élever un édifice d’un étage non résidentiel, ce qui suggère que, plutôt que d’être dans une résidence de vie, le bassiste emploiera des agents de sécurité qui travailleront sur la base de rotations d’équipes.

Sa maison, qui relève du patrimoine historique, a été bâtie au 18e siècle par la famille Southwell et en 1787 elle était la demeure du politique irlandais et soldat William Southwell.

Mais les fans de U2 la connaissent mieux comme étant le berceau de la naissance de l’album du groupe unanimement salué par la critique – The Joshua Tree.

Notre four paddies s’y étaient rassemblés en 1986 pour créer une atmosphère sans pression, créative et loin des studios d’enregistrement traditionnels.

The Joshua Tree s’est classé en tête des hits de plus de vingt pays, battant les records de vente et, selon le célèbre magazine US Rolling Stone, allait assurer au groupe une nouvelle stature "de héros à superstars".

Le cinquième album studio du groupe a d’ailleurs décroché la 27e place du classement établi par Rolling Stone magazine des 500 plus grands albums de tous les temps comprenant des tubes tels que Where the Streets Have No Name, With Or Without You, et Running to Stand Still (sur le thème de l’addiction àl’héroïne à Ballymun) scellant à jamais sa place dans les livres de l’histoire du rock.

En juillet 2012, l’ex-assistante personnelle de notre renard argenté (NDLT : qualificatif employé dans tous les sens du terme ;-)), Carol Hawkins, était condamnée à sept ans de réclusion pour lui avoir dérobé 2 800 000 euros et reconnue coupable de 181 chefs d’accusation de vol sur une période de quatre ans.

Clayton a assité à toutes les séances du procès devant la cour de justice criminelle et a fourni les preuves à l’accusation.

"Franchement, rien ne pourrait justifier l’échelle de malhonnêteté si ce n’est l’appât du gain et l’envie d’une vie d’insouciance que l’on ne saurait imputer à la responsabilité de M. Clayton", avait à l’époque déclaré le juge McCartan.

Pour continuer à recevoir les infos sur U2, abonnez vous gratuitement au Google Group U2France.

En savoir plus : The Irish Independent

Lien permanent :

Partagez cet article

Inviter des amis à suivre l'actualité U2

Aucun Commentaire | S'identifier pour réagir à l'article

S'identifier

Retour en haut de page