BONO - époux, père et militant (Part II) - U2 France
Accueil / Caritatif / BONO - époux, père et militant (Part II)

BONO - époux, père et militant (Part II)

samedi 20 juillet 2013 / par Corine/Dead / Tags:

Jim : Comment votre père a-t-il réagi ? Cela fait partie de votre histoire que j’ai lue, cela a créé une distance, semble-t-il entre votre père et vous.

Bono : Oh, mon père essayait simplement de ne rien montrer. Ça ne se voyait pas à l’époque. On avait l’impression qu’il était sergent major. Et mon frère avait sept ans de plus et je me disais... je trouvais ça assez ennuyeux. Et, en quelque sorte, je me suis excusé de nombreuses manières auprès de mon père depuis pour cela.

Jim : Cette écriture extraite des Psaumes qui parle de Dieu proche de ceux qui ont le cœur brisé et qui sauve ceux qui sont anéantis spirituellement, cela a-t-il un sens à vos yeux ?

Bono : Ouais. Bon, écoutez — David, voyez-vous ? Pour commencer, David était un musicien aussi vais-je l’aimer. il avait promis qu’il allait être roi, correct ? Il monte et finit par jouer de la harpe pour le Roi Saul, qui était tourmenté, et la musique le calmera. C’est alors qu’il rencontre Jonathan. Ils trainent ensemble. Tout se passe bien. David doit penser à la prophétie de Samuel — tout va bien se passer. C’est génial.

Et voilà pas que Saul essaie de le tuer, lui jette une lance. Sa vie est chamboulée et il vit. Il doit s’enfuir pour sauver sa vie. Et c’est dans cette caverne dans laquelle il se cache à la limite d’Israel qu’il écrit le psaume. C’est ce que nous appelons le "Blues" dans le domaine de la musique.

Et c’est ce qui est tellement puissant à propos des Psaumes, en plus d’être évangile et louange — le chant des louanges — ils sont aussi le Blues. Il est très important pour les chrétiens d’être honnêtes envers Dieu, qui souvent, voyez-vous — Dieu est bien plus intéressé par celui que vous êtes plutôt que par celui que vous voulez être.

Jim : Et vraiment, c’est cette foi que vous vivez. Et parfois cela pose des problèmes avec les gens plus orthodoxes, parce qu’ils vous trouvent anxieux, peut-être trop anxieux parfois.

Bono : Est-ce toujours à moi que vous vous adressez ?

Jim : C’est vrai. Non, je veux dire — mais j’aime ça. J’aime ça parce que ce que je vois en vous est ce qui motive l’orthopraxie, "doing of the Word" (NDLT : agir selon la parole de Dieu). Jugez-moi selon ce que je fais. Et, voyez-vous, dans les cercles chrétiens aujourd’hui, nous avons vraiment perdu cette capacité à agir selon la parole de Dieu, plutôt que ne faire qu’en parler, n’est-ce pas ?

Bono : C’est vrai. Et c’est ... il faut faire très attention à ce que la grâce et la politesse ne fusionnent pas pour se transformer en une banalité de comportement, dans laquelle nous ne sommes que gentils, voyez-vous. Une sorte d’"attention extrême irraisonnée, voyez-vous. Et la politesse, voyez-vous, est une chose merveilleuses. En fait, avoir de bonnes manières, c’est vraiment important. Mais, souvenez-vous que Jésus n’avait pas beaucoup de bonnes manières comme nous le savons aujourd’hui. Et il n’avait pas à en avoir.

Jim : Il parlait telles que les choses étaient.

Bono : Ouais. Il parlait abruptement de la situation. Je pense toujours à ce mec qui est allé le voir, voyez-vous et qui lui a dit [murmurant], "Écoutez, je pense que vous êtes incroyable, étonnant, vous pourriez même être l’incarnation de Dieu, etc. Mais, je dois partir pour enterrer mon père, voyez-vous, parce que j’ai subi un traumatisme. Vous comprenez." Et Christ a dit : "Que les morts enterrent les morts."

Jim : Ça semble sans cœur.

Bono : Non, selon moi, ça ressemble au punk rock. C’est comme s’il savait. Qu’il pouvait voir directement dans le cœur de ce gars. Il savait qu’il n’était pas convaincu et que ce n’était qu’un — prétexte. Et, nous devons être plus à la pointe. Ne pas voir les signes évidents de la vertu. Jésus s’en méfiait énormément. Et je pense, regardez de plus près. Voyez les actions.

Et souvenez-vous — et je suis toujours étonné. Nous avons œuvré pour la campagne pour l’annulation de la dette — Jubilee 2000 — qui était, voyez-vous, une organisation ... l’idée derrière [était que], Comment pouvons-nous fêter le millénaire ? Pourquoi ne pas donner une chance aux pays de repartir ? Les pays les plus pauvres sur terre, qui nous doivent tout cet argent, qui leur a été fourni il y a des années de cela au cours de la guerre froide. Ils ne peuvent payer ces dettes. C’est injuste. Trouvons une solution. Deux chrétiens septuagénaires ont mis en place ce mouvement baptisé Jubilee Movement. Et il s’appuie sur le texte du Jubilee, voyez-vous, libérer les esclaves.

Mais l’autre chose à propos de l’année du Jubilee est, comment Jésus a-t-il débuté son ministère ? En citant Isaïah. Il est entré dans le temple et a dit : "que l’aveugle voit, que l’esclave soit libre, que le pauvre..." — tous ces problèmes de justice. C’est ainsi qu’a commencé Christ. Aussi, si nous ne suivons pas cela, ce qui est au cœur de — en dehors de la rédemption personnelle, qui est la clef — la seconde action la plus importante de tout le Nouveau Testament contre l’injustice et lorsque nous la voyons, de manière moindre ou non.

Jim : Et si souvent,dans la communauté chrétienne, nous sommes même enclins à critiquer l’élément justice. Vous savez que les gens ont le sens de la justice — soyez méfiant envers cela, car nous ne sommes pas orthodoxes.

Bono : Quoique, nous pouvons être casse-pieds ! [rire] Je ne — les gens deraient — c’est aussi bien de nous trouver casse-pieds parce qu’est une autre sorte de pitié, voyez-vous, ce que je fais là. Nous devons faire attention à ce truc, voyez-vous, être calme à ce sujet. Parfois faites le truc et … servez.

Jim : Et ce que Jésus a tellement bien accompli c’était apporter la vérité et la grâce dans un seul et même calice. Et c’est ce qu’il attend de nous.

Bono : Belle phrase.

Jim : Si souvent, ceux qui luttent pour accepter Jésus Christ comme sauveur — c’est cette idée qu’il est le messie. En fait, un journaliste vous avez posé cette question ? Que lui avez-vous répondu ?

Bono : Jésus ne vous laisse pas vous en sortir. De même que les saintes écritures, aussi facilement. Alors, Jésus est mort sur la croix avec "roi des Juifs" en tant que messie. En fait, s’il avait seulement laissé tomber ça, voyez-vous, [il] n’aurait pas eu à être crucifié. Et Pilate disait que ce n’était pas nécessaire. Tout le monde disait : "c’est un peu fou". Parce que lorsque les gens disaient, voyez-vous, "un bon maître", "prophète", "un très bon gars" et ce n’est pas ainsi que Jésus se voyait.

Aussi, vous trouvez-vous face à un défi, qui est soit Jésus était ce qu’il disait être ou un vrai dingue avéré. Vous devez choisir. Et, je crois que Jésus était le fils de Dieu. Et je… voyez-vous, je comprends que pour certains — et il nous faut, si je puis me permettre — avoir beaucoup de respect pour ceux qui trouvent cela ridicule et absurde.

Jim : Plutôt que combatif.

Bono : Oui, nous devons être très — parce que cela semble tellement fou et je le vois du point de vue poétique. Du point de vue littéral, mais poétique. L’idée qu’il existe une force d’amour et de logique derrière l’univers.

Voyez-vous, dans Jean, l’on peut lire : "Au commencement était la parole" voyez-vous, "et la parole était" — ils employaient le mot logos, qui est la traduction originale. Et l’on comprend cet insondable amour et logique à l’origine de l’univers. Mais il doit se décrire lui-même, voyez-vous. Comment le décrire ? Et puis l’on voit cet enfant né dans une étable.

Et selon moi, c’est tellement parfait. À un moment donné, à une communauté donnée, si bien qu’il est inutile d’aller à l’université et d’avoir un diplôme pour comprendre ce truc. C’est ... on va juste à cette personne du Christ. C’est ainsi que je procède et nous devons — c’est très agaçant suivre cette personne de Christ parce qu’il demande beaucoup de vous.

Jim : C’est très dur.

Bono : Et c’est sans espoir d’essayer de rester à niveau.

Lire la fin

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : @U2

Toutes les versions de cet article : [English] [français] [français] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 51

Derniers posts

Instagram widget

go-top