U2 France

Accueil du site > Caritatif > The One Campaign > Bono : Quelqu’un a-t-il été en Europe ? Existe-t-elle encore ?

Bono : Quelqu’un a-t-il été en Europe ? Existe-t-elle encore ?

lundi 21 mai 2012, par Corinne/Dead pour U2 France

Toutes les versions de cet article :

La rock star irlandaise Bono du groupe U2 s’est adressé à un groupe de leaders aujourd’hui pour promouvoir de prochains investissements dans l’Afrique rappelant que "très peu de pays" avaient respecté leurs promesses d’aide financière.

Bono a ajouté que vendre ce genre de promotion était très dur surtout en ces temps financiers particulièrement délicats.

"Quelqu’un s’est-il rendu en Europe récemment ?", d’interroger Bono dans un sourire. "Existe-t-elle encore ?"

"Je suis européen, je suis un Européen fier et je crois en l’Europe, a-t-il poursuivi. "La plupart des gens nous appelle l’IOU (NDLT : jeu de mots, I owe You / je te suis redevable)."

"Lorsque la campagne One et moi-même sommes partis faire la manche pour une aide au développement dans cette capitale et dans les capitales d’Europe, dans certains endroits aide mondiale ressemble à un gros mot", de plaisanter Bono, "Vraiment, c’est comme si en entrant vous étiez accompagné d’une mauvaise odeur. un peu comme : wow, ce mec a vraiment une odeur corporelle."

Il a loué le Premier ministre britannique David Cameron, demandant à l’assistance de reconnaître ses efforts au nom de l’Afrique.

"S’il vous arrivait de rencontrer David Cameron en train de boire une pinte d’austérité dans un bar à bières, serrez-lui la main", d’enchérir Bono, précisant que le Premier ministre britannique boirait probablement plutôt un gin tonic.

"Nous comptons sur l’Allemagne, nous avons besoin de la France, besoin de l’Espagne, et soyons sérieux, un monde sans l’Italie serait ennuyeux", a-t-il renchéri alors que la salle éclatait de rire.

"Dieu merci, il est parti", de conclure Bono, faisant apparemment référence à l’ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi.

Pour continuer à recevoir les infos sur U2, abonnez vous gratuitement au Google Group U2France.

En savoir plus : Washington Examiner

Lien permanent :

Partagez cet article

Inviter des amis à suivre l'actualité U2

Aucun Commentaire | S'identifier pour réagir à l'article

S'identifier

Retour en haut de page