Bono en faveur du Performance Rights Act - U2 France

Bono en faveur du Performance Rights Act

mardi 21 avril 2009 / par Corine/Dead / Tags:

Bono de U2 est le dernier artiste à s’exprimer en faveur du Performance Rights Act, qui demande aux stations de radio de payer des royalties aux artistes dont elles diffuseront la musique. Bono a rejoint les autres supporters que sont le fondateur des Smashing Pumpkins Billy Corgan, will.i.am, Sheryl Crow, Herbie Hancock et Emmylou Harris, qui avaient tous rejoint la musicFIRST Coalition au Capitol Hill pour faire du lobbying en faveur de Performance Rights Act.

Bono a publié une déclaration via musicFIRST, un groupe de défense pour les droits des artistes. "Bien que nous ayons de nombreux amis, et apprécions les nombreuses choses que la radio a fait pour notre groupe au cours de toutes ces années, nous pensons qu’il est juste que puisque les radios se font de l’argent en diffusant la musique des artistes enregistrés et en vendant des espaces publicitaires, que l’artiste enregistré ait une compensation tout comme les songwriters qui l’ont déjà", souligne Bono. "C’est un principe accepté par presque toutes les antennes radio du monde. L’industrie musicale est en chute libre à l’heure actuelle, et bien que, heureusement, cela ne nous affecte plus - il existe de nombreux jeunes artistes qui ne peuvent plus vivre des revenus de leur musique, ou de tournées, ou des produits dérivés... cependant, ils demeurent une part vitale des playlists radio des Etats Unis. On ne devrait pas leur nier cette part équitable. A une époque où un changement tellement positif vient de Washington, nous espérons que cet amendement sera accepté par tous et deviendra loi."

En réponse au communiqué de Bono, Dennis Wharton de NAB EVP a précisé : "L’ironie dans tout ceci c’est que ce sont les interprètes les moins connus qui souffriront de cette taxe de performance. Si les stations de radio sont obligées de payer pour passer de la musique, les directeurs de programmes seront moins enclins à donner leur chance aux artistes inconnus et au lieu de cela continueront à passer des artistes établis, tels que Bono. Les nouveaux artistes et formats de niche souffriront et Bono et Britney Spears en seront encore plus prospères."

Le House Judiciary Committee a tenu des auditions sur cette législation, et de nombreux émetteurs ont témoigné que la radio faisait face à une période très difficile en ces temps de crise, et que valider ce droit aux royalties pour les interprètes n’aboutirait qu’à dévaster cette industrie.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : FMQB

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 54

Derniers posts

Instagram widget

go-top