Chargement à nul autre pareil

mardi 2 février 2010 / par Corinne/Dead / Tags:
JPEG - 28.7 ko

Mercredi 1er juillet 2009. Barcelone. ’Repos’

Mollie Sugden ! Another one bites the dust.

Une journée de repos seulement légèrement interrompue par le fait d’avoir à tourner une vidéo, hey ho. La plupart des personnes n’ont pas fait surface avant le milieu de l’après-midi, puis ont vagabondé jusqu’au stade pour passer la soirée à tourner des gros plans pour la vidéo à venir de ’Crazy’. Ca m’a semblé étrangement réconfortant de retrouver notre stade après l’invasion d’hier soir, mais je suppose que nous ne devrions pas nous y habituer.

Tout s’est déroulé sans problème et nous avons également eu le temps de faire quelques arrangements et ménage pour le spectacle lui-même. J’ai eu une brève conversation avec Bono et ai commenté le regard que j’ai vu sur son visage durant trois chansons. Il m’a dit avoir été sur scène complètement calme et sans aucune anxiété. Après trois chansons, il a regardé autour de lui et s’est dit : ’C’est encore mieux que ce que je pensais que ça serait...’

Nous avons quitté le stade vers minuit et sommes retournés à l’hôtel Trauma. Dans une dernière tentative pour se sentir à Barcelone, je partais me balader. Il était 1 heure du mat. et il faisait environ 29 degrés alors que nous errions dans la zone de l’Olympic Port à l’opposé de notre hôtel. C’est vraiment l’épicentre de l’Eurotrash avec un filet de discos déchainées alignées sous la promenade, aux noms tels que ’Celebrity’ ou ’Australian’, espacées par (je ne plaisante pas) un kebab et un McDonalds. Les Very Pushy Hookers (NDLT : prostituées très insistantes), marque de fabrique de la ville, étaient de sortie en force, donnant la touche finale à cette singulière vision de l’enfer. C’est vraiment dommage. Une merveilleuse ville est enterrée quelque part sous tout ce truc.

Jeudi 2 juillet 2009. Barcelone. Spectacle n°2

Je lutte encore pour revenir à mon équipe de jour. Hier soir, c’était la première fois que je me couchais alors qu’il faisait nuit depuis près de trois semaines. Ca ressemble beaucoup à du jet-lag (NDLT : décalage horaire) sans voyager et je me suis habitué sans que cela ne me dérange à me coucher à 7 heures du mat. et à me lever en milieu d’après-midi. Je ne suis pas sûr de savoir comment rompre ce cycle - j’ai l’impression d’avoir glissé dans un univers parallèle d’où je ne peux revenir.

Nous devions aussi faire nos valises et quitter l’hôtel ce qui était quelque peu désorientant : nous étions restés sédentaires pendant si longtemps. Cependant, cette routine familière me revenait bientôt. Je voyage avec le groupe aussi dois-je m’adapter à sa routine - préparer ses bagages et les laisser dans la chambre d’hôtel pour qu’ils soient ramassés et apportés à l’aéroport. Après le spectacle, nous avons foncé et nous sommes dirigés vers la ville suivante où, si les augures me sont propices mon sac devrait magiquement apparaître dans ma chambre d’hôtel. C’est la théorie, peu importe, soulignant mon approche généralement pessimiste envers les bagages enlevés qui est de toujours conserver clairement à l’esprit l’incontournable vérité qu’une fois que votre bagage disparait lors de sa chute sur depuis ce toboggan argenté, il y a une faible mais réelle probabilité que vous ne le revoyiez jamais.

J’étais de retour au stade vers l’heure du déjeuner pour constater une grande activité. Laissez tomber les bagages, ces gens ont considérablement bien plus à emballer dès que les derniers accords de la dernière chanson cessent de résonner dans les airs. Le premier chargement de n’importe quelle large production est d’ordinaire une affaire tendue, mais celui-ci promet d’être à nul autre pareil. Il y a un montant considérable de trucs à emporter d’ici jusque Milan. Le second ’Quad Pod’ (structure d’acier) est déjà monté au stade San Siro à Milan, mais volume des objets de la scène ira dans chaque ville, incluant le pylône central, les systèmes son et lumières complets et le tout puissant écran vidéo étirable. Cette chorégraphie exigeait pour que cela arrive d’être observée avec attention.

Le second spectacle est généralement une déception. Vous naviguez dans un brouillard blanc d’adrénaline pour le premier mais atterrissez pour le second avec un regard plus clair qui voit tous les défauts d’une production naissante. Ce soir était l’exception qui confirmait la règle, puisque le spectacle était égal si ce n’est supérieur au premier soir. Il y avait également un sentiment différent à cela, bizarrement. On le sentait plus rock, d’une certaine façon et le public y adhérait. Ce n’est pas une surprise mais c’est toujours extraordinaire d’entendre combien le public est bruyant. Être entièrement cerné par 90.000 personnes chantant de tout leur cœur est une nouvelle expérience et crée une énergie énormément concentrée. C’est assez fantastique, il faut dire.

Après le spectacle, nous avons foncé à Nice. Cela impliquait laisser la dernière chanson aux mains de mes loyaux députés et me frayer un chemin au travers de la foule pour arriver en coulisses à temps pour bondir à bord du van suivi par une escorte de police jusqu’à l’aéroport. Cette escorte policière était intéressante du fait qu’à un croisement, elle a été arrêtée et retenue par... la police. Peut-être une faction rivale, qui sait ? Nous y sommes quand même parvenus au bout du compte et alors que nous décollions, je regardais les lumières de Barcelone disparaître derrière nous. Merci Barcelone, quel mois ! Prochain arrêt : Nice.


Partagez cet article


Voir en ligne : u2.com

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france

Derniers posts

Tag cloud

Actu The Edge Bono Larry Forum Adam Video Live Songs Of Innocence tickets concerts
Loading

Instagram widget

  • #U2 #U2auLGJ #Canal+ #bono  par Maxime Bruno
  • #U2 #U2auLGJ #Canal+ #theedge  par Maxime Bruno
  • #U2 au The Graham Norton Show www.u2france.com
  • #U2 au The Graham Norton Show www.u2france.com
  • #U2 @ #LGJ #Canal+ www.u2france.com
  • Gagnez l'un des albums Songs Of Innocence de U2:  bit.ly/Znhc64 #U2 #songsofinnocence www.u2france.com
  • #U2 en tournée, ce que nous savons à ce jour… www.u2france.com #U2France
  • #U2 #songsofinnocence #SOI www.u2france.com
  • #U2 #songsofinnocence #SOI www.u2france.com
go-top