Comment nous nous sommes rencontrés : Adam Clayton (U2) & Michael Hoppen (...) - U2 France
Accueil / Divers / Comment nous nous sommes rencontrés : Adam Clayton (U2) & Michael Hoppen (...)

Comment nous nous sommes rencontrés : Adam Clayton (U2) & Michael Hoppen (I)

samedi 20 novembre 2010 / par Corine/Dead / Tags:

Michael Hoppen, 53 ans, est l’un des marchands d’art photographique leader du Royaume Uni, il a exposé et vendu nombre des œuvres d’artistes incluant Diane Arbus et Henri Cartier-Bresson. Il dirige la galerie de Chelsea, Michael Hoppen, depuis 1993. Il vit dans l’ouest de Londres.

JPEG - 25.3 ko

Interviews menées par Hugh Montgomery

J’ai rencontré Adam pour la première fois, il y a près de dix ans. Nous faisions une exposition sur Jacques Henri Lartigue, l’un des grands photographes français. Adam a acheté une photo superbe de lui montrant la naissance du 20e siècle sous la forme d’une voiture à gauche et la disparition du 19e siècle à droite sous la forme d’une calèche tirée par un cheval. C’est un moment important de l’histoire de la photographie, et c’était totalement surprenant de le voir arriver sachant parfaitement ce qu’il voulait.

Nous ne nous sommes plus rencontrés après plusieurs années après cela mais il est revenu alors que nous commencions à nous spécialiser dans la photographie japonaise. Il a été au Japon de nombreuses fois avec U2, et il a une véritable fascination pour les images et l’histoire qu’elles recèlent, il possède une collection de photo japonaises après guerre. Il nous arrive de voir débarquer des personnes qui nous disent : "Je veux une photo de cette taille environ", ce qui me fend le cœur, mais Adam est attiré par des photos bien spécifiques.

Nous ressemblons-nous ? Il dirait probablement que je suis sourd, mais la chose la plus importante que nous partageons est une passion pour la créativité.

Nous ne parlons jamais vraiment de musique. J’aime U2 en tant que groupe, mais je gravite plus vers le jazz. Lorsque nous partageons du temps ensemble, nous nous rendons dans des galeries et des musées. Et nous échangeons tout le temps des emails sur les choses que nous avons vues et avons trouvé intéressantes, ou bien je l’appelle et je lui dis : "Si tu es à New York, tu devrais aller voir tel ou tel artiste."

Ce que j’admire le plus chez lui c’est sa diligence : ce n’est pas une dilettante et il n’achète pas de photos parce que c’est à la mode. N’oublions pas que U2 a travaillé avec des artistes incroyablement talentueux tel [le photographe] Anton Corbijn. En fait, nous avons eu une expo intitulée 22, qui consistait en 22 photos sur 22 ans de U2 par Corbijn. Ce qui prouve la vaillance à la fois d’Adam et du groupe : d’autres couperaient et changeraient de collaborateur selon la mode ou les tendances, il y a bien là de la cohérence.

Mon souvenir préféré d’Adam, lorsqu’il a découvert l’œuvre de Shomei Tomatsu et que comme moi, il a simplement dit : "Ce gars est incroyable." C’est énorme lorsque quelqu’un que l’on respecte voit la même chose dans une œuvre que vous. Inutile d’en dire plus : c’est là l’art du grand art.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : The Independent

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 48

Derniers posts

Instagram widget

go-top