U2 France
Accueil / Discographie / L’album de U2 n’est toujours pas terminé

L’album de U2 n’est toujours pas terminé

mardi 25 novembre 2008 / par Corinne/Dead / Tags:

Mais Edge est confiant alors que la deadline est imminente, apprend Danny Eccleston de MOJO.

JPEG - 13.8 ko

Avec la sortie du 12e album en studio de U2 reportée à février, et le groupe toujours en phase de mixage furieuse dans un studio de Londres - que MOJO ne citera par peur d’un siège immédiat par les fans - Edge, le guitariste de la formation de rock irlandaise a appelé le bureau de MOJO pour lui communiquer l’état d’avancement de ce très attendu opus.

Dans la lignée de la dernière préférence de U2 pour les titres énigmatiques, il semblerait presque certain que ce dernier s’intitulera No Line On The Horizon – avec cependant un petit bémol : Edge insiste sur le fait que tout peut encore changer (ce qui n’a rien d’étonnant si l’on se rappelle que U2 avait été jusqu’à enregistrer les chœurs une fois un master terminé).

Il poursuit et révèle qu’ils ont enterré les morceaux enregistrés avec Rick Rubin en 2006 et que la majeure partie du matériel date des sessions avec les inconditionnels Brian Eno et Daniel Lanois, qui ont coécrit. Les titres confirmés sont Moment Of Surrender et Unknown Caller, pour l’heure.

Vous trouverez ci-dessous, la transcription de l’interview figurant dans le dernier numéro de MOJO magazine déjà dans les kiosques.

Bien, ma première question ne peut être que : avez-vous enfin fini ?

Edge : [Calmement] Pas tout à fait. C’est la raison pour laquelle nous sommes ici.

Alors, pourquoi terminer à Londres ?

Edge Bien disons qu’il est bon de sortir des environnements familiers quand on est à la recherche d’une perspective différente. Quitter la zone de confort.

Si vous étiez restés à Dublin, vous seriez-vous contentés de poursuivre la production de ce matériel plutôt que de tout amener à une conclusion ?

Edge Peut-être. Aussi, un bon studio de mixage c’est toujours important. Notre studio a Dublin a plus en réalité le statut d’une pièce de répétitions glorifiée. Il ne possède pas les traitements acoustiques indispensables au mixage ou à quoi que ce soit d’autre. Aussi, mixons-nous toujours dans un studio spécialement adapté à ce processus.

L’album va-t-il toujours s’appeler No Line On The Horizon, ou est-ce pour brouiller les pistes ?

Edge Ce n’est pas complètement confirmé mais c’est toujours celui sous lequel nous travaillons.

Alors, bon sang, qu’est-ce que cela signifie ?

Edge Il s’agit d’une image, c’est ce que m’a dit Bono [il se marre]. C’est un peu comme lorsqu’on va de l’avant, mais que l’on n’est pas totalement sûr d’où l’on va – cet instant où le ciel et la mer se fondent pour ne faire plus qu’un (NDLT : lire l’interview donnée à USA Today durant le festival de Sundance où ce thème a été largement abordé). C’est une image de l’infini, je suppose – une sorte d’image Zen.

Est-ce une métaphore sur la façon de faire des disques de U2 ? Pas de date butoire à l’horizon ?

Edge [Il se marre] Coupable votre honneur ! Nous en parlions. Notre processus de travail ne laisse la place qu’à l’inspiration, celle-ci pouvant survenir n’importe quand durant ce processus. Aussi n’y a-t-il ni finalité, ni formalité jusqu’à ce que l’album soit en rayon. Les albums de U2 ne se finissent jamais ; ils sont simplement sortis.

Alors pensez-vous que cela aide le disque ? Vous pouvez utiliser un matériel sur lequel vous avez commencé à travailler il ya des mois, mais tant que vous le réexaminez pas tout suite à la fin, il peut toujours sonner contemporain ?

Edge Oui, je pense que c’est vrai. Les titres des morceaux, les paroles, les mélodies peuvent subitement changer jusqu’à la toute dernière minute. Je pense que nos disques sont toujours… ce n’est qu’au cours des toutes dernières semaines que les choses deviennent vraiment limpides. Il se peut qu’il nous faille longtemps pour poser les fondations du disque musicalement, mais ensuite de nombreux trucs vont changer.

Il est de notoriété publique que Chris Blackwell s’est pointé lorsque nous faisions Achtung Baby et il ne nous restait plus qu’une semaine. Il nous a dit : il est impossible que vous terminiez cet album. Je reviendrais dans un mois pour voir où vous en êtes. Puis, il a quitté la ville et bien entendu nous avons fini à la fin de cette fameuse semaine. C’est une sorte de course. On a l’impression d’aller nulle part et tout à coup on tombe sur le dernier délai et c’est alors que tout commence à bouger et s’imbrique. C’est tout bonnement comme cela que nous procédons en raison je suppose du fait que l’inspiration est l’ultime élément à prendre en compte à nos yeux. Ce n’est pas de l’artisanat. Aussi, lorsque les choses commencent vraiment à prendre une tournure, c’est une période très inspirante et chacun se met à un niveau de créativité totalement nouveau et on s’active intensément et c’est là que toutes les idées commencent à affluer.

Reste-t-il quelque chose du matériel issu des sessions d’enregistrement [septembre 2006], avec Rick Rubin ?

Edge En fait, nous avons tout mis dans un coin. Vraiment par déférence envers Rick et de ce set de chansons nous avons simplement dit : Ok, ça c’est ça, et nous avons tracé une ligne. Ainsi, absolument rien du matériel de Rick n’a été intégré à ce projet ; tout a été écrit après coup.

Rétrospectivement, diriez-vous que c’était parce que cela nous vous satisfaisait pas vraiment ?

Edge je pense que dans ce tout il ya avait des idées fantastiques et qu’elles y seront toujours, je suis sûr qu’un jour nous les aboutirons et qu’elles verront la lumière du jour. Nous avons simplement eu le sentiment que nous voulions remettre à plus tard la décision sur le type d’album que nous voulions faire. et ensuite, nous sommes littéralement tombés sur Brian [Eno] et Danny [Daniel Lanois], pour voir ce qui pourrait en découler, tenter l’expérience. Et soudain, nous nous sommes trouvés face à cet excès de trucs, d’idées… et nous nous sommes dit : OK, à l’évidence nous sommes au top de notre potentiel en cet instant en travaillant avec Brian et Danny, alors autant suivre cette idée jusqu’au bout et nous retournerons au matériel que nous avons commencé avec Rick à un moment ou à un autre.

A quoi ressemblaient les morceaux de Rubin ? Etaient-ils inhabituels pour U2 ? Il est assez du genre à ne laisser personne d’autre que lui intervenir n’est-ce pas dans son "entité" production ?

Edge Rick est d’une intelligence rare et c’est un mec qui possède un amour considérable pour la musique et un véritable instinct dans ce domaine. Il nous a donné d’excellents conseils sur tout. Son truc à lui c’est : ne t’approche pas du studio tant que tu n’es pas certain de ce que tu veux faire… ce qui, bien entendu, est à l’opposé de la façon dont nous travaillons d’ordinaire.

Mais nous suivions l’approche de Rick et nous bossions sur les chansons et les idées et nous continuons encore de le faire. Aussi, je suis toujours enthousiaste à l’idée de tenter cette approche. Ca me rappelle ce qui est arrivé sur notre premier album [Boy, 1980]. Nous sommes entrés en studio, nous avions tous les airs – même si nous n’avions pas tous les textes – nous avions tous les arrangements de prêts il ne nous restait plus qu’à entrer en studio et à enregistrer cet album. Nous aurions pu le boucler en une journée, et bien sûr, les morceaux possédaient une grande complétude car nous connaissions parfaitement les airs.

La façon dont nous opérons aujourd’hui comprend des inconvénients. J’ai de la peine pour Larry [Mullen, batterie] parfois. Il se mettra à jouer la batterie sur un titre A et puis durant le processus, on balancera la totalité de ce titre aux oubliettes, mais nous conserverons la partie batterie, et puis quelque chose d’autre s’opérera sur cette même batterie. Puis, parfois, nous remplacerons cette batterie tout à la fin parce qu’il jouera différemment selon la voix. Aussi, même s’il s’agit du même tempo, du même rythme, des mêmes cordes, si la voix est différente, la batterie ne s’y accorde plus. Aussi, il y a quelque chose dans l’approche de Rick et cela signifie simplement qu’il faut prendre nos décisions dès le début... pour le meilleur ou pour le pire. Au bout du compte, j’ai de la peine pour nous, ce sont lors de ces deux dernières semaines que de nouvelles idées étonnantes déboulent.

Comment décririez-vous en gros la personnalité de ce nouvel
album ?

Edge Il s’agit d’un disque fait de deux moitiés. L’une consiste en des chansons qui se sont formées entièrement formées virtuellement lors de nos sessions avec Brian et Danny – des trucs que nous n’avons joué qu’une fois ou peut-être deux et c’est tout : un instant de création à l’état brut. Puis, il y a l’autre qui est le matériel que nous avons mis bout à bout pendant un moment et nous sommes passées par notre cycle habituel pour ce qui est des versions et incarnations. Il sonne comme un album de U2 mais ne ressemble à rien de ce que nous avons pu faire jusqu’alors et il ne sonne pas vraiment comme quoi que ce soit que l’on peut entendre actuellement.

Cliquez ici pour lire la deuxième partie de cette interview, Edge parle de morceaux très spécifiques, de la façon de faire des disques au son teuton et des leçons de piano de Bono !


Partagez cet article


Voir en ligne : Mojo

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france

Derniers posts

Instagram widget

  • www.u2france.com
  • #adam #u2 www.u2france.com
  • #TheEge #u2 www.u2france.com
  • #bono #u2 www.u2france.com
  • #larry #u2 www.u2france.com
  • #u2 www.u2france.com
  • Le nouveau s'appelle Songs Of Innocence toutes les infos sur www.u2france.com
  • #TheEge #u2
  • Le groupe est au travail à #Eze dans sud de la #France et prépare son nouvel album qui devrait sortir en novembre 2014. En septembre #U2 devrait participer au #iTunesfestival. http://www.u2france.com
go-top