L’ex-assistante personnelle d’Adam Clayton devant la justice - U2 France
Accueil / Divers / L’ex-assistante personnelle d’Adam Clayton devant la justice

L’ex-assistante personnelle d’Adam Clayton devant la justice

mardi 1er mars 2011 / par Corine/Dead / Tags:
JPEG - 38.7 ko

L’ex-assistante personnelle du célèbre bassiste de la formation rock irlandaise U2, Adam Clayton s’est vu remettre une liste de preuves et a été envoyée devant la justice pour détournement supposé de millions d’euros.

Carol Hawkins (47 ans) résidant à Dublin, avait été accusée en janvier dernier de 184 accusations de fraudes selon le Theft and Fraud Offences Act (loi sur les vols et actes frauduleux).

Les charges qui pèsent sur elles sont en rapport avec des vols d’argent de divers montants, calculés en milliers d’euros, et estimés jusqu’à près de 3 millions d’euros. Lesdites sommes auraient été directement retirées du compte d’Adam Clayton, entre 2005 et 2008.

Elle paraissait hier pour la seconde fois devant la cour de Dublin et le sergent détective Clodagh White, du bureau d’investigation des fraudes de la Garda, a présenté pas moins de trois volumes de preuves accablant Mlle Hawkins.

L’avocate Joanne Gleeson a demandé au juge Denis McLoughlin que l’affaire Hawkins soit renvoyée devant la cour criminelle de justice pour les 184 chefs d’accusation qui pèsent sur elle. Elle a déposé une demande d’aide juridictionnelle au nom de Mlle Hawkins.

Mlle Gleeson a déclaré qu’il émettait cependant une objection : "Gardaí doit garder à l’esprit que l’accusé pourrait avoir des biens ou propriétés à son propre nom."

L’État a déclaré avoir besoin de temps pour enquêter sur les propriétés et biens en cause de l’accusée.

Le juge McLoughlin a renvoyé Mlle Hawkins en procès et a déclaré que la décision relative à sa demande d’aide juridictionnelle serait prise plus tard, une fois les conclusions de l’enquête de la Garda connues.

Cette aide lui serait ensuite garantie. Il lui a également notifié que si elle souhaitait user d’un alibi, elle avait 14 jours pour le signifier.

Mlle Hawkins, vêtue d’un pantalon et d’un manteau noir, n’a ouvert la bouche que pour confirmer la signature de sa demande de liberté sous caution.

La caution a été fixée à 500 euros sous conditions et elle se doit d’informer l’État au cas où elle aurait l’intention de changer d’adresse.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : The Irish Times

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 43

Derniers posts

Instagram widget

go-top