Les producteurs de ‘Spider-Man’ s’expriment à coeur ouvert... - U2 France
Accueil / Cinéma / Théatre / Spider-Man, Turn Off The Dark / Les producteurs de ‘Spider-Man’ s’expriment à coeur ouvert...

Les producteurs de ‘Spider-Man’ s’expriment à coeur ouvert...

lundi 25 avril 2011 / par Corine/Dead / Tags:

par Philip Boroff

Michael Cohl, producteur principal de “Spider-Man : Turn off the Dark”, se dit "intellectuellement confiant et émotivement apoplectique” pour ce qui est des prévisions pour le spectacle le plus cher de toute l’histoire de Broadway.

Depuis qu’il a remplacé avec son associé Jeremiah Harris son metteur en scène et coauteur Julie Taymor le mois dernier, une nouvelle équipe créative a récrit le livret pour le rendre plus clair, de confier Cohl et Harris. Bono et son diable de guitariste de la formation rock irlandaise U2, The Edge ont commis une nouvelle chanson et amélioré celles qui faisaient partie de ce spectacle depuis le début de ses avant-représentations en novembre 2010.

Cette production s’est d’ailleurs interrompue pour près de quatre semaines depuis le 17 avril afin de pouvoir y apporter des changements radicaux.

Cohl est un ancien promoteur de concerts et l’ex-président de Live Nation Inc. Lui-même et Harris, président et officier en chef responsable de Production Resource Group, qui fournit éclairage, audio, video et équipement scénique pour des manifestations d’entreprise et pour Broadway, ont repris cette production titanesque à la fin de l’année 2009. Celle-ci doit d’ailleurs des millions en frais à PRG.

Après avoir rassemblé quelque 30 millions de dollars, ils ont été les témoins de blessures physiques du cast, d’une demi-douzaine de reports et ont vu le spectacle éreinté par la critique avant même sa grande soirée d’inauguration.

Je me suis entretenu avec Cohl, 63 ans, et Harris, 56 ans, dans les bureaux de ce dernier dans la quartier ouest des salles de Broadway.

Le Budget

Boroff Où en sommes-nous côté budget ? A-t-on atteint les 70 millions de dollars ?

Cohl Nous avons toujours parlé de 65 millions de dollars. Nous n’avons jamais parlé de 70 millions. Aujourd’hui, nous le qualifions de 65 millions et plus, plus. Nous ne donnerons plus de chiffres.

Boroff Le rôle d’Arachne, personnage de la mythologie introduit par Taymor, sera-t-il moindre ?

Cohl Moins de lignes et de premiers plans dans le spectacle, oui. Mais peut-être que ce sera un rôle plus importante, parce que le temps va œuvrer.

Boroff Les critiques y ont-ils contribué ?

Cohl Ils ne nous ont pas appris grand-chose mais ont confirmé beaucoup de ce que nous pensions. Ça a été plus des recherches libres.

Boroff Vos groupes vous ont-ils également dit qu’Arachne et son histoire étaient un peu perturbantes ?

Cohl Nous n’avons définitivement pas mis fin à l’histoire d’Arachne. Le récit ne fonctionnait pas, ça n’accrochait pas.

Assez de temps

Boroff Ainsi, vous en êtes venu à comprendre qu’il vous fallait être plus actif avec Julie Taymor ?

Cohl ‘sûr de nous-mêmes’ est probablement le meilleur terme.

Harris Il faut laisser sa chance à l’équipe créative. Je l’ai fait à de nombreuses reprises, ai assisté à la première lecture et j’ai trouvé que c’était terrible, seulement voilà, il s’est avéré que ça n’a pas marché. Nous avons vu ce qui marchait et ce qui ne marchait pas. Je pense que nous avons donné à Julie un temps raisonnable pour tenter de résoudre ces problèmes.

Boroff A-t-elle été réfractaire aux changements ?

Harris Nous ne souhaitons pas commenter. Nous sommes toujours en négociations d’accord.

Boroff Vous semble-t-il plausible d’inaugurer ce spectacle le 14 juin ?

Cohl Voici une citation du metteur en scène Phil McKinley : ‘J’ai toujours respecté les dates de premières au grand public et ce n’est pas aujourd’hui que cela va changer.’

N’oublions jamais que ce projet commençait à trainer depuis des lustres et qu’il avait déjà coûté des dizaines de millions, avec un script approuvé et une distribution engagée lorsque le tandem Fire and Rescue 92Harris et Cohl — s’est pointé. Une grande part du bordel à propos des dates est de penser que nous avons trouvé tous les cauchemars, erreurs, mensonges et autres merdes laissés par l’ancienne administration.

Caca de chien

Boroff Mais vous avez rejoint la team en en novembre 2009. Ce dont vous parlez c’est un an plus tard.

Harris La première chose que nous devions faire était de rassembler 30 millions de dollars. Et restructurer au sein de l’entreprise. Faire simplement cela a nécessite un temps anormalement long.

Boroff Vous êtes tous deux des hommes d’affaires qui ont réussi. Le fait que cela puisse blesser votre réputation vous inquiète-t-il ?

Cohl Ça se pourrait. C’est une histoire de respect de l’opinion de ceux dont je me soucie. La plupart reconnaîtra que Jere et moi-même avons d’entrée marché dans le caca de chien et que nous essayons de nettoyer tout ça et de réaliser un miracle. Peut-être que nous ne le pourrons pas.

Boroff Il y a un extrait d’une chanson de U2 dans ce spectacle, “Vertigo”. Avez-vous discuter d’emprunter d’autres morceaux du catalogue de U2 ?

Cohl Nous l’avons fait mais pas avec U2 ! Ca ne va pas arriver. Ils ont écrit une nouvelle chanson. Ils ont modifié certaines de celles qui existaient déjà pour qu’elles opèrent mieux diurant le spectacle. Ils bossent dur sur d’autres paroles pour que le flux soit meilleur.

Boroff Que pouvez-vous nous dire de cette nouvelle chanson ?

Cohl Je dirais quand le rap rencontre le rock.

Harris C’est le morceau d’ouverture du second acte, ça va être très théâtral.

(Philip Boroff écrit pour Muse (NDLT : le magazine, pas le groupe), la rubrique arts et loisirs de Bloomberg News. Cet entretien est extrait d’une conversation plus longue.)

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : Bloomberg

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 25

Derniers posts

Instagram widget

go-top