’Mur de briques d’humidité...’ - U2 France

’Mur de briques d’humidité...’

dimanche 1er janvier 2012 / par Corine/Dead / Tags:
JPEG - 27 ko

8 décembre 2010 - Brisbane. Show 1.

Alors que je commençais à me sentir un peu plus confortablement installé à Sydney, nous avons dû la quitter pour rejoindre Brisbane pour deux concerts. Ayant déclaré UDI (NDLT : déclaration unilatérale d’indépendance) pour ce qui est des hôtels, je réglais ma note et me rendais à l’Hotel Fabulous en quête d’une conduite jusqu’à l’aéroport. J’en profitais sur place pour prendre un déjeuner - steak sandwich avec vue sur le port et l’Opéra, ce qui doit être l’un des plus beaux lieux pour manger sur notre planète.

J’avais bien profité des nouvelles de chez moi lorsque le plutôt bien dénommé James Naughtie, reporter de longue date des programmes matinaux de la BBC, déboula en live à 8 heures. C’est un Écossais qui parle clairement avec véhémence, aussi n’y avait-il nulle part où se planquer lorsqu’il fit sa présentation de “James Hunt, the Cultural Secretary”. S’ensuivit une indignation nationale, pourtant plus hilarante qu’offensante, semblait-il. C’est sur YouTube et ça vaut bien le coup d’oeil.

Notre vol pour Brisbane se déroula sans incident, suivi par une virée jusqu’à la venue en compagnie de l’une des escortes de police la plus endormie qu’il m’ait jamais été donné de voir (depuis quand s’arrête-t-elle aux feux rouges et patiente dans les embouteillages ?) A notre descente d’avion, nous avons été littéralement frappés par un mur de briques d’humidité et cette humidité d’enfer a persisté tout le reste de la soirée. Dernièrement, il y a eu ici une quantité considérable de pluie et même si nous avons été épargnés par la saucée ce soir, la quantité d’humidité dans l’air est surprenante. Sur les gros plans à la caméro, je pouvais voir que les membres du groupe étaient en état de choc au cours des premières chansons (on pouvait presque lire dans leurs yeux : “Wow, il faut chaud. T’as chaud ? est-ce juste moi, ou bien…”) Ça a pourtant été un bon spectacle au cours duquel le groupe a plusieurs fois salué John Lennon, assassiné trente ans plus tôt. Difficile de l’imaginer à 70 ans, mais je parie qu’il ferait des trucs extraordinaires. C’est marrant de se dire que j’aurais pu le rencontrer s’il était toujours des nôtres – il n’est pas difficile d’imaginer qu’il serait venu à un concert de U2 un jour, quelque part.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : u2com

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 33

Derniers posts

Instagram widget

go-top