U2 France
Accueil / Collaborateurs / No Line On The Horizon de U2, passé à la loupe par Daniel Lanois, producteur (...)

No Line On The Horizon de U2, passé à la loupe par Daniel Lanois, producteur et co-auteur (Part I)

lundi 27 avril 2009 / par Corinne/Dead / Tags:
JPEG - 63.5 ko

Lanois dans son studio. Credit : Tyler Anderson/National Post

par Brad Frenette

Daniel Lanois et U2 travaillent ensemble depuis deux décennies. Au côté de Brian Eno, Lanois Canadien de naissance, a coproduit certaines des œuvres les plus louées de la formation rock irlandaise dont The Joshua Tree et Achtung Baby. Pour son douzième album studio, No Line on the Horizon, U2 a invité Lanois et Eno à contribuer en tant que co-auteurs à plusieurs de ses pistes.

Brad Frenette s’est entretenu avec Lanois depuis son studio chez lui à Los Angeles, sur la façon dont il est parvenu à être impliqué sur le nouvel album et lui a demandé de juger une par une les chansons de No Line on the Horizon.

Comment avez-vous été impliqué dans No Line on the Horizon ?

Lanois : Après un appel de Bono qui a suggéré qu’il voulait qu’Eno et moi-même soyons impliqués dans ce qu’il espérait devenir un disque spirituel futuriste avec beaucoup de force de vie en lui. En fait, il ne nous invitait pas à produire ce disque avec lui mais à le composer. Eno et moi-même avons accepté cette invitation et nous nous sommes rencontrés — nous avions eu une période d’écriture avant d’aller au Maroc. Et puis nous nous sommes rendus au Maroc et les choses ses sont si bien passées. Il y a eu des discussions pour savoir qui allait produire le disque et j’ai dit : "bien, disons qu’il se produit lui-même en quelque sorte, alors continuons avec les personnes à bord." Nous avons fait ce que nous faisons toujours — nous nous sommes regroupés et avons passé du bon temps à taper le bœuf et à apporter des idées sur la table. Eno a proposé des débuts rythmiques fascinants sur lesquels Larry s’est immédiatement rué, et c’est ce qui est devenu, essentiellement, la colonne vertébrale de cet album.

Avez-vous fait preuve de prudence en acceptant ce projet, car il avait déjà été mis en œuvre notamment au cours d’une session documentée avec Rick Rubin ?

Lanois : Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé avec Rick. En fait, ils avaient fait du beau boulot avec Rick pour un projet de Green Day. Et si je pouvais lire entre les lignes, mais je n’étais pas présent, peut-être qu’ils cherchaient des choses fascinantes pour leur œuvre et qu’ils ne voulaient pas qu’on leur serve prête à consommer. Ils voulaient un endroit laissant la place à l’innovation et on ne sait jamais comment débarquent ces débuts intéressants. Aussi, nous nous sommes contentés de nous regrouper, nous nous sommes mis au boulot, et c’est sûr nous avons fait quelque chose ensemble.

Ok, commençons par le titre éponyme de l’album, "No Line on the Horizon."

Lanois : Larry Mullen jouait seul, il essayait de trouver quelques beats sur sa batterie. Et Brian Eno l’a samplé. La station de travail de Brian Eno était installée juste à côté de Larry — nous avons des petites stations dans le studio — de sorte que Brian puisse enregistrer à n’importe quel moment ce que Larry faisait, et qu’il puisse le manipuler, le sampler, etc. C’est ce qu’il a fait et ça a commencé par un beat samplé un peu sur du Bo Diddley. Un peu jazzy mais avec un vibe en plus. Dès qu’Eno l’a samplé, nous nous sommes jetés dessus et avons commencé à jouer par dessus, incluant Larry. Et ça a donné ce qui je pense est du rock ’n roll de l’espace — du rockabilly. Bono a eu cette idée — celle où l’océan rejoint les cieux et où il est impossible de faire la différence entre les deux. Et le chant est intervenu très tôt dans tout ça — les whoa whoa whoa whoa ! — ce petit truc qui accroche. Le chant et le vibe étaient là dès le premier jour. J’étais très fier de Bono.

Est-ce quelque chose qui n’arriverait pas d’ordinaire avec le groupe ?

Lanois : Il est génial. Il y aura toujours quelque chose. D’ordinaire il vous trompe en vous faisant croire qu’il y a quelque chose.

Ok, parlons de "Magnificent."

Lanois : Celle-ci est née à Fez. Nous voulions quelque chose d’euphorique et Bono a eu l’idée de cette petite mélodie. Et il adorait cette mélodie et s’y accrochait. Presque comme une fanfare. Puis, on m’a impliqué dans le processus d’écriture, car il voulait parler de sacrifice que l’on fait pour un medium ou un art. J’ai pensé que le décor pouvait être New York dans les années 1950 ; un regard par la fenêtre d’une petite chambre. Peut-être même une sorte de Charlie Parker. C’est par ça que nous avons commencé. Nous nous sommes mis dans la peau de Charlie Parker.

Parlez moi de vos autres co-compositions, "Moment of Surrender."

Lanois : Il s’agit d’une composition d’ensemble. Au lancement, il y a ce truc génial avec le duo Eno/Mullen. Une sorte de roulement de tambour à la main. Et dans l’ébauche de départ, j’tais aux chœurs. Bono m’a désigné et a dit : "Ok, Lanois, tu fais les chœurs" (il chante les chœurs très fort). Nous sommes en présence d’un son très canadien, un hommage à The Band (NDLT : un groupe canadien qui a très souvent accompagné Bob Dylan). Nous l’appelons le "Simcoe sound."

(à suivre)


Partagez cet article


Voir en ligne : National Post

Toutes les versions de cet article : [English] [français] [français] [français]


Nous Contacter

Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france

Derniers posts

Instagram widget

  • #ClimateMarch #paris
  • #u2 #time
  • 15000 fans sur notre page facebook https://www.facebook.com/U2France Merci, 15000 fois merci. #u2 #facebook www.u2france.com
  • #u2 www.u2france.com
  • www.u2france.com
  • #adam #u2 www.u2france.com
  • #TheEge #u2 www.u2france.com
  • #bono #u2 www.u2france.com
  • #larry #u2 www.u2france.com
go-top