Pirates en tout genre - U2 France

Pirates en tout genre

lundi 21 août 2006 / par Corine/Dead

Source : New York Dailynews

"Rogue’s Gallery : Pirate Ballads, Sea Songs and Chanteys" chez Anti, sorti aujourd’hui.

Notre planète possède trois fois plus d’eau que de terre, aussi il est tout à fait logique que des chansons sur le thème de la mer recouvre son terrain émotionnel.

Ces chansons sont appelées des chants marins (sea chanteys) et racontent la débauche, la bravoure, la jalousie et l’attente. Ces chants marins viennent tout dernièrement de refaire surface grâce à la franchise fort lucrative de « Pirates des Caraïbes ». Le réalisateur des films de cette trilogie Gore Verbinski (Lord of war) et sa vedette Johnny Depp, ont voulu rendre hommage à ces chants célébrant ces rameurs, compagnons d’équipage et autres voyous. Aussi, ont-ils pris attache avec un amoureux réputé de la supervision musicale, Hal Willner.

Willner possédait les bons contacts et la crédibilité pour ce boulot, il avait déjà produit des CDs hommage à des personnes telles que Nino Rota (responsable de nombreuses musiques des films de Fellini) ou bien encore Carl Stalling (l’homme en charge des soundtracks des dessins animés particulièrement violents de la Warner Bros).

Pour ce projet, Willner s’est appuyé sur de nombreuses stars spécialistes des savoureux chants de marins, telles Richard Thompson, Eliza Carthy ou bien encore Mary Margaret O’Hara. Mais il a également lancé ses filets bien au-delà pour être en mesure de faire quelques touches cultes : Jarvis Cocker, Nick Cave et David Thomas de Pere Ubu.

Le résultat est un double CD de 43 titres pour lequel il a même réussi à coincer quelques super stars du moment dont Bono et Sting pas moins. Ce dernier fournit d’ailleurs l’un des points culminants de cette set surprise : une prise très gutturale de l’ode de Liverpool, "Bloody Red Roses."

JPEG - 20.8 ko

- Photo N/B de Nick Cave, courtesy od his official website

Certaines des interprétations de cette compile tiennent bien la route, Martin Carthy pour "The Mermaid" (la sirène). D’autres semblent surfer sur les vagues de Mars, tels que Nick Cave et sa version toute particulière de "Fire Down Below" qui fait référence aux maladies vénériennes et sonne plutôt enflammée.

L’éventail des sujets de ces chants s’avère océanique. "Bonnie Porter," interprété par Lucinda Williams, est une chanson d’amour adressée à une forêt, l’une de celles que l’on coupait pour construire les bateaux"Rolling Sea," d’ Eliza Carthy, est dédiée à une femme qui se languit à la fois pour son mari qui navigue sur la mer lointaine et qui crée une sorte de mythe sur la distance qui les sépare.

Bien que tous ces récits datent d’une époque fort lointaine, et se réfèrent à des pratiques qui n’ont plus cours dans notre monde moderne, il n’empêche que leur brutalité, leur salacité et leur vulgarité dans leur meilleures interprétations les rendent tout à fait d’actualité.

JPEG - 32.2 ko
Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 39

Derniers posts

Instagram widget

go-top