Quel horizon pour U2 avec le départ de McGuinness ? - U2 France
Accueil / Discographie / What’s next / Quel horizon pour U2 avec le départ de McGuinness ?

Quel horizon pour U2 avec le départ de McGuinness ?

lundi 25 novembre 2013 / par Corine/Dead / Tags:
JPEG - 25.3 ko

U2 avec son manager Paul McGuinness en 1986

par ED POWER

Pour la première fois depuis 1978, la formation rock irlandaise U2 va devoir aller de l’avant en sachant que Paul McGuinness ne combattra plus dans leur coin. Alors que le "cinquième Beatle" de U2 s’en va, qu’est-ce qui attend Bono & Co ?

À court terme, le groupe aura peu d’opportunités pour de l’introspection. il est au beau milieu de l’enregistrement de son treizième album studio et étant donné la relative sous performance de son prédécesseur de 2009, ’No Line On The Horizon’, il n’a vraiment pas le temps de se laisser distraire par ce curieux timing pour le départ annoncé de McGuinness.

Après ça, qui peut dire ce que réserve l’avenir ? le doute est moindre pour que U2 ait atteint l’équilibre en temps que musiciens, il y a déjà bien longtemps. Sorti avec les critiques les plus banales de sa carrière ’No Line On The Horizon’ a été, selon les standards intergalactiques du rock, presqu’un échec avec "seulement" quatre millions d’exemplaires vendus. Pire encore, son lead single, ’Get On Your Boots’ a largement été boudé, presqu’embarrassant d’entendre le son de quatre gars d’âge mur s’essayant à faire passer l’aspect louche des pop stars et se ridiculisant dans ce processus.

Continuellement et de plus en plus en décalage avec la topographie de l’industrie musicale, U2 fait figure de Goliath au royaume des pygmés. Son contemporain REM a faibli en 2011 et des ratistes en salles plus jeunes tel Coldplay font des pauses encore plus longues entre deux albums. Dans un monde du streaming du disque à la demande et d’un million de genres, le rock en stade est celui d’un ancêtre et le désir de U2 à être la marque prééminente en ville résonne comme une sonnerie antédiluvienne.

Cela fait des décennies que les spéculations sur l’avenir de U2 circulent (le groupe s’est presque séparé au début des années 1980 en raison de tensions sur les croyances chrétiennes de Bono, The Edge et Larry Mullen). Cependant, en 2011 Bono indiquait qu’après près de la moitié d’une vie débrancher la prise de ce projet n’était pas quelque chose que les membres de son groupe considérait. Il suggérait alors que faire partie de U2 n’était pas un boulot mais que la faisait partie de l’ADN de chacun de ses membres.

Probablement que beaucoup dépend du nouvel album, enregistré à New York avec le producteur Danger Mouse et composé pour une sortie en avril (suivant une "grosse révélation" au cours du Superbowl).

En 2009, lors d’un entretien accordé à l’Irish Independent, son collaborateur régulier en studio, Steve Lilywhite confiait que les derniers mois précédents un nouvel album de U2 étaient inévitablement une période de chaos et d’anxiété. Avec l’horloge qui tourne, il n’est pas impensable que pour l’heure U2 soit trop distrait pour s’inquiéter de cette démission.

"À chaque début de nouvel album, il commence par penser qu’il est le pure groupe au monde", m’expliquait alors Lilywhite. "Il faut toujours qu’il parte pour se faire le meilleur groupe au monde. Cela prend beaucoup de temps pour passer du pire au meilleur pour l’écriture d’un album.

"C’est toujours le cas avec U2, il retarde, encore et encore jusqu’à l’arrivée de la deadline définitive. Puis, en quelque sorte, il émerge pour finir. Les nuits tardives et la folie sont innombrables. C’est pourquoi, peu importe que l’album ait pris du temps à se réaliser, la première pensée à son écoute est : ’wow, c’est un son vraiment frais/nouveau’."

Alors que McGuinness rend les clefs de son bureau, il est clair que U2 ne sera plus jamais le même. cependant, ne sous-estimons pas l’énorme responsabilité qui pèse sur les épaules du groupe : envers lui-même, sa musique, ses fans et également l’Irlande.

Peu avant la sortie de ’No Line On the Horizon’, McGuinness lui-même l’avait résumé de façon succincte : "Son ambition créative est énorme. Et les Irlandais s’y attendent. il est un peu comme l’équipe de foot nationale que nous envoyons tous les quatre ans pour remporter la coupe du monde. Cela fait tellement longtemps que ça dure que les gens s’y attendent. Et U2 est parfaitement conscient de cela."

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : Irish Independent

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 47

Derniers posts

Instagram widget

go-top