Selon Tim Rice, ’Spider-Man’ est une grosse erreur de U2 - U2 France

Selon Tim Rice, ’Spider-Man’ est une grosse erreur de U2

dimanche 13 mars 2011 / par Corine/Dead / Tags:

par RICHIE TAYLOR

Tim Rice, l’une des légendes des spectacles musicaux, a révélé qu’il pensait que les rockeurs de U2 n’auraient jamais dû s’aventurer sur son territoire avec le très tourmenté Spider-Man : Turn Off The Dark.

Et Rice, qui a gagné ses galons de star dans les années 1970 avec le coauteur Andrew Lloyd Webber grace à des musicaux qui ont cartonné tels que Jesus Christ Superstar et Joseph and the Amazing Technicolour Dreamcoat, sait exactement ce que ça fait que d’être éreinté par la critique à Broadway.

Son propre musical, Chess, qui débutera à la fin du mois, avait été un bide à sa sortie en 1988 et avait dû mettre la clef sous la porte après seulement quelques réprésentations.

"Je pense qu’il y a une énorme, mais vraiment énorme, différence entre écrire de la musique pour un musical et faire du rock, ce qui est peut-être là le problème de Spider-Man. Ce sont des genres de musique très différents et honnêtement je ne pense pas que l’on puisse faire les deux. Je m’inquiète beaucoup également des nombreux problèmes techniques qu’ils sont eu. Les choses peuvent rapidement dégénérer lorsque l’on se repose sur de nombreux effets spéciaux et autres gadgets."

Aux dernières nouvelles, Julie Taymor n’assurerait plus la mise en scène de Spider-Man et Bono et The Edge auraient repris leur plume pour écrire de nouvelles chansons pour ce spectacle qui n’ouvrira pas avant le début de l’été. Il y aurait également la possibilité d’un arrêt de représentations de 2 à 3 semaines pendant l’intermède nécessaire à l’écriture de ces nouvelles chansons et la passation de la mise en scène à un nouveau metteur en scène.

Et Tim d’ajouter : "J’ai entendu parler de cette difficile passe qu’ils traversent. J’ai travaillé avec Julie Taymor pour le musical The Lion King avec Elton John. Ca fait très mal lorsque les critiques vous attaquent et que les choses ne se passent pas bien. Oui, j’aimerai exprimer toute ma sympathie envers ces deux gars (Bono et The Edge). Et envers Julie maintenant."

Et Tim a le sentiment que cette nouvelle version de Chess, qui débutera au Grand Canal Theatre le 22 mars, est infiniment meilleure que celle que les puissants critiques avaient démolie en 1988.





"Pour être honnête, cette production n’était pas très bonne. En fait, elle était nulle ! Elle méritait probablement de se casser la figure. La version pour le West End était de loin bien supérieure."

Après Dublin, Chess ira en Italie, au Canada et, espère-t-il, dans le West End pour y rester à l’affiche un bon bout de temps. Tim espère également que les stars d’ABBA, Bjorn Ulvaeus et Benny Anderson, qui ont écrit ce spectacle avec lui, se joindront à lui à Dublin pour la première.

"Ils y ont encore un intérêt, après tout c’est ce qui a donné leur spectacle Mamma Mia." Comble de l’ironie, c’est Julie Taymor elle-même qui leur avait suggéré l’idée d’un musical adapté de leurs chansons.

Rice, 67 ans, père de trois enfants, partage son temps entre ses résidences de Londres et Cornwall (NDLT : Cornouailles ?). Il est toujours très proche de Bjorn, Benny et Elton John, mais apparemment plus tellement avec son partenaire à l’écriture Andrew Lloyd Webber.

"Sommes-nous brouillés ? Non, en fait, nous avons tout simplement de suivre nos propres chemins séparés en matière de musicaux ! Mais, nous ne sommes pas brouillés."

C’est un homme très riche après tous ses succès considérables dans le monde entier, mais il refuse d’arrêter de travailler même s’il perçoit à présent une retraite. En dehors du travail, son autre centre d’intérêt est le cricket, et il n’est toujours redescendu de son nuage après la magnifique raclée que l’Irlande à infligé à l’Angleterre lors de la Coupe du monde de cricket qui a eu lieu en Inde.

"En ce moment je travaille à un nouveau projet musical intitulé From Here To Eternity (NDLT : Tant qu’il y aura des gommes). Je produit et écrit les chansons. Nous avons déjà un super score par un gars du nom de Stewart Brayson. Ca prend beaucoup de mon temps."

Bien qu’il n’aime pas s’en vanter, notre ami Rice doucement maniéré a tout de même décroché quelques récompenses et statuettes. Au nombre desquelles figurent trois Oscars, quatre Tonys, six Grammys et une douzaine d’Ivor Novellos. Il a également été fait chevalier et a son étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood Boulevard.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : The Irish Independent

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 32

Derniers posts

Instagram widget

go-top