The Edge de U2 à propos de son émission spécial sans-abri produite pour MTV (...) - U2 France
Accueil / Cinéma / Théatre / The Break / The Edge de U2 à propos de son émission spécial sans-abri produite pour MTV (...)

The Edge de U2 à propos de son émission spécial sans-abri produite pour MTV (Part II)

samedi 10 mars 2012 / par Corine/Dead / Tags:

par Tim Molloy

La question de comment aider est un dilemme particulièrement intéressant à vos yeux. En tant que membre de U2 et de personne hors de ce groupe, vous êtes la personne la plus approchée dans le monde pour contribuer à de bonnes causes. Et vous vous trouvez également dans la position unique de pouvoir venir en aide aux autres. Comment faites-vous pour choisir ce que vous allez faire ?

The Edge je pense que cela se résume à penser que l’on peut faire avancer les choses, faire la différence. Et, bien entendu, on ne peut pas tout faire, parce que ce serait tellement diffus qu’il n’y aurait aucun impact pour défendre une cause ou s’impliquer. C’est une chose importante.

Et les choses qui nous inspirent, nous émeuvent nous poussent à nous impliquer. Comme c’est le cas avec Bono et ce qu’il accomplit pour l’Afrique. Il se trouve qu’il était en Afrique à une époque charnière de son existence et qu’il a été le témoin de beaucoup de choses en raison notamment de la famine. Et cela ne l’a jamais quitté. Dans mon cas, il y a eu comme un déclic, une voix qui me disait qu’il fallait que je m’implique d’une manière ou d’une autre à propos des sans-abri.

Il y a également eu deux ou trois histoires qui m’ont inspiré en quelque sorte. Ce sans-abri irlandais de Dublin, qui a sauvé de la noyade un conducteur de bus dont le véhicule avait plongé dans les eaux du fleuve Liffey. Lui-même et un passant ont escaladé le bus qui coulait et dont une partie était encore en équilibre sur le pont. Ils sont passé par la fenêtre arrière et ont tiré le chauffeur hors du bus et lui ont sauvé la vie. Mais le sans-abri a fini comme il était arrivé, il est reparti avec ses vêtements mouillés dans la nuit dormir à la dure.

Et ça m’a vraiment frappé, une sorte de scenario vraiment tragique – je n’ai pas été le seul. on en a énormément parlé en Irlande.

Non pas que vous ayez eu à endurer pareilles épreuves, mais enfant or lorsque vous vous êtes lancé avec U2, y at-il eu un moment où vous vous êtes senti très proches des marginaux ?

The Edge Je veux dire, avec certains de nos amis, à nos débuts, on trainait dans des bâtiments désaffectés … et tout ce genre de trucs, ce qui faisait presque partie d’une rituel de passage, particulièrement lorsqu’on est issu d’une groupe punk ou du mouvement punk. mais non, personnellement je ne peux pas prétendre que je me suis trouvé un jour sans maison. Bien qu’il y ait eu des personnes que je connais qui sont passées par des phases sans-abri, je ne prétends pas me mettre en avant en tant qu’expert des sans-abri.

(à suivre)

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : The Wrap

Toutes les versions de cet article : [English] [français] [français] [français]


Portfolio


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 26

Derniers posts

Instagram widget

go-top