Top 10 des chansons qui n’ont pas été au top durant le 360° Tour - U2 France
Accueil / Zoonation / Top 10 des chansons qui n’ont pas été au top durant le 360° Tour

Top 10 des chansons qui n’ont pas été au top durant le 360° Tour

vendredi 13 janvier 2012 / par Pauline / Tags:

Après vous avoir présenté mon top 10 des meilleures chansons de la tournée à 360°, je vous propose un classement bémol des chansons que j’ai moins appréciées. En réalité il s’agit plutôt d’un top 5 des déceptions suivi d’un top 5 des titres qui m’ont presque horripilée.

Auteur : Pauline

#10 - Scarlet / M.L.K. Deux chansons superbes, les seuls titres ’atmosphériques’ du concert, qui faisaient beaucoup de bien pour se reposer en milieu de setlist. Seulement en plus d’être énormément raccourcies les chansons ce sont retrouvées noyées sous les speechs de Bono. Ces discours font partie de U2 je le conçois, mais le groupe n’était pas pour autant obligé de ne laisser ensuite qu’une malheureuse minute de vie à la chanson.

#9 - Beautiful Day. Tandis que la version 2009 était sublimée par sa nouvelle intro qui nous faisait languir en écoutant la petite voix féminine, la version 2010 s’est retrouvée sans son intro et pire, sans enchaînement avec la chanson introduisant le concert (Return Of The Stingray Guitar). Au final l’emplacement de Beautiful Day dans la setlist et sa version ont donné un début de concert bancale et haché.

#8 - Unknown Caller. Quelque chose me dit que je vais m’attirer vos foudres en mettant Unknown Caller dans ce classement ! Et pourtant, je l’y mets. Plusieurs morceaux de l’album No Line On The Horizon m’ont semblé perdre de leur intensité en live et c’est d’autant plus vrai pour Unknown Caller. Les « Paris (ou n’importe quelle autre ville) you know your name » à la fin de la chanson n’y changeront rien. L’idée du karaoké sur la chanson était bonne sauf que le public n’a pas vraiment joué le jeu de chanter les refrains. Au final Unknown Caller m’a paru être un soufflé totalement retombé alors que j’apprécie la version album.

#7 - Magnificent. La superbe chanson de No Line On The Horizon s’est comme retrouvée dépourvue d’âme une fois sur scène. C’est peut-être pour cette raison que U2 a tenté en 2011 une version remixée de la chanson, remix qui ne m’a pas convaincu non plus. Impossible d’expliquer pourquoi et comment il a manqué ce petit quelque chose qui en aurait fait une grande chanson en live. A croire que ce superbe album n’est pas fait pour le live...

#6 - Where The Streets Have No Name. Au fil des tournées la chanson n’a pas cessé de rivaliser avec ses versions précédentes afin de continuer à procurer ce frisson chez les fans durant l’intro de la chanson. Et le frisson a toujours été là : quelle montée d’adrénaline quand toutes les lumières s’allument au point de faire siffler la sono ! Sauf que la tournée 360° a réussi l’exploit de presque tuer ce frisson si propre à Where The Streets Have No Name. Etant donné l’immense Pince avec tous ses projecteurs, on s’attendait à une explosion de lumière. A la place nous avons eu un pétard mouillé. Pourtant l’explosion lumineuse était possible puisqu’elle se produisait au début de Vertigo. Impossible de savoir ce qu’il s’est passé dans la tête de l’ami Willie. Et que s’est-il passé dans la tête du groupe, qui a décidé que Larry ne jouerait plus sur l’intro au risque que la montée en puissance de la chanson en prenne un coup ? Tout cela n’a heureusement pas empêché les fans de sauter et hurler durant la chanson, mais tout de même... Rendez-nous le Streets que nous avons connu !



#5 - Walk On. Comment une chanson si appréciable sur l’Elevation Tour a-t-elle pu devenir une chanson banale que l’on remplacerait volontiers dans la setlist ? Peut-être que la surdose du côté politico-humanitaire apportée à la chanson lui a fait défaut. L’idée de faire monter des personnes sur scène était bonne, les bougies d’Amnesty International posées sur le catwalk aussi, mais...ceci n’a-t-il pas été trop ? Alors que la référence à Aug San Suu Kyi était assumée mais relativement discrète durant l’Elevation Tour, U2 nous a cette fois fait frôler l’overdose à coup de masques à son effigie, images sur l’écran, le tout accompagné par un discours de Bono qui mangeait en plus la chanson précédente (M.L.K. / Scarlet).

#4 - One / With Or Without You / Sunday Bloody Sunday. Ou quand des titres classiques s’approchent de la ligne de non-retour. Ces trois chansons sont les trois plus grands hits de U2, des hymnes, des incontournables, de vraies perles... Dont U2 va finir par totalement nous dégoûter à force de nous les resservir à chaque concert de chaque tournée depuis vingt ans. Pour certains fans il devient très difficile d’entendre Bono s’égosiller sur un With or Without You qu’il n’arrive plus à chanter, ou encore sur un Sunday Bloody Sunday qui a tendance à perdre en intensité. Il serait temps que ces titres se fassent discrets lors d’une éventuelle prochaine tournée pour être de nouveau appréciés à leur juste valeur.

#3 - Pride (In The Name Of Love). En revanche Pride a déjà franchit ma ligne de non-retour. De l’ennui, voilà ce que j’ai pensé lors de sa prestation en 2009. De l’ennui aussi bien pour moi à entendre encore cette chanson inlassablement joué en live, mais aussi de l’ennui pour le groupe lui-même qui ne semblait ne plus mettre d’entrain à l’interpréter. Ce qui explique surement qu’au leg suivant Pride ait totalement disparu des setlists : ennui du groupe ou ennui du public que le groupe aurait perçu, toujours est-il que Pride a été mis au placard un bon moment avant de réapparaître par intermittence à la fin de la tournée.

#2 - Les duos avec Jay-Z. Pourquoi... Pourquoi a-t-il fallu que U2 se sente obligé d’inviter son nouvel ami à rapper sur Sunday Bloody Sunday et Scarlet ? Alors que l’on pouvait constater avec joie que Bono avait retrouvé pleinement sa voix pour chanter le vers « rejoice », la prestation a été parasitée par un rap intrusif en total désaccord avec le chant de Bono. Plus jamais ça ! A la réflexion nous avons échappé au pire, question duo avec une première partie de concert U2 aurait aussi pu laisser Amadou et Mariam jouer et chanter Vertigo, ou mieux, les Black Eyed Peas aux commandes de Moment Of Surrender...

#1 - Stuck In A Moment. Interminable et indécrottable. Impossible pour moi de qualifier autrement cette chanson. J’ai cru à un bug dans la bande son en juillet 2009 tellement Bono n’en finissait plus de chanter « it’s just a moment... it’s just a moment.... » qui est censé sonner la fin de la chanson. Normalement le vers est chanté une seule fois et c’est fini, mais là non, U2 a prolongé le supplice. Pour le plus grand bonheur du public parisien en tribune qui n’a même pas fait l’effort de rester debout durant la chanson. Ça mérite bien la première place du classement !


Notez cet article (de 1 à 5)
2.98/5(1) vote

Partagez cet article


Voir en ligne : 360°Tour dans le Wiki

Comme je suis diabolique, je ne vous épargne pas la vidéo de Stuck...


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 53

Derniers posts

Instagram widget

go-top