Accueil / Industrie / ’U2 était haut dans les nuages...’

’U2 était haut dans les nuages...’

mardi 25 janvier 2011 / par Corinne/Dead / Tags:

D’aussi loin que l’on puisse s’en rappeler, le journaliste irlandais de rock et animateur Dave Fanning a été la première personne à diffuser sur les ondes le premier single d’un nouvel album de U2.

Dave est ami avec le groupe depuis ses débuts même si lorsqu’il l’a vu pour la première fois jouer, il s’est dit : ’il y a 5 ou 6 autres groupes que j’aime mieux’. Mais, se souvient-il : ‘il croyait en sa propre capacité qu’aucun autre n’avait.’

Dans cette première partie d’interview, Dave aborde le pouvoir du DJ, comment la musique a changé et parle de ses interviews les plus mémorables. Dans la seconde partie de cette interview, Dave nous en dira plus sur sa relation avec U2.

JPEG - 61.1 ko

Félicitations pour votre autobiographie ! Êtes-vous content de l’avoir écrite ?

Je le suis vraiment. Au départ, je me disais : “C’est stupide. Le monde a-t-il vraiment besoin d’un livre sur Dave Fanning, écrit par Dave Fanning ?” Mais j’ai compris que c’étaient ceux qui avaient grandi en Irlande dans les années 1960, 1970, 1980 et 1990 qui s’y retrouveraient.

Mais cela va bin plus loin que ça. Non seulement vous vous êtes retrouvé au premier rang et avez côtoyé les grands artistes de ces décennies, mais vous avez également joué un rôle significatif dans la culture populaire, en lançant une radio pirate…

J’étais le plus gros poisson de la petite mare, et c’est pourquoi j’ai eu autant de ce que j’ai eu. Pas parce que j’étais bon, ou mauvais, mais parce que j’étais l’"Irlande" pour les relations publiques. Je pouvais proposer édition, radio et télévision. Robbie Williams a accordé une demi-heure à chaque pays et moi j’ai eu droit à une demi-heure ici parce que j’ai été en mesure d’offrir les trois à la fois. Cela ne fait pas de moi Sir Dave Fanning. Je vous dis juste ce qu’il en a été.

Mais vous avez été en mesure d’en faire quelque chose lorsque vous l’avez obtenu. Vous avez contribué à présenter de nouveaux groupes à leur public, dont U2…

Oui, c’est indiscutable. Mais le monde était différent alors.

Le pouvoir d’un DJ tel que John Peel est complètement restreint au jourd’hui. Quand on veut trouver quelque chose de nouveau, l’on peut le faire sur le champ. Nul besoin d’avoir quelqu’un pour vous guider.

Je pense qu’énormément de cela a été perdu. La plupart des groupes n’ont pas le temps de se développer. Ca n’est vraiment que lorsque U2 est arrivé à Unforgettable Fire - album 4 ! - qu’il a vraiment commencé à bouger, mais ce qui était important c’était de parvenir à ce stade, parce que lorsque l’on perce : tout à coup cela donne The Joshua Tree.

Ce genre de choses n’arrive plus vraiment, ce que je trouve dommage. Tout est tellement éphémère.

Avez-vous jamais eu à passer de la musique à partir d’un play-list ?

Pas une seule fois de toute ma vie. jamais. Nous avons toujours été considérés comme des experts et on nous laissait libres de nos choix.

Quelle importance reste-t-il de la musique au sein de la culture populaire ?

Bonne question. Je pense que cela diminue… Autrefois, lorsque je voyais quelqu’un passer avec un sac de disque, je voulais absolument savoir ce qu’il y avait dans ce sac, et instantanément, je pouvais décider de sa personnalité ! Soit c’était quelqu’un d’idiot, soit c’était quelqu’un de vraiment cool…

Trouver de la musique, c’était tellement difficile. Même l’écouter. ‘Sounds of the Seventies’ de BBC Radio 1 était tellement important ; même plus essentiel que Peel. Et il me fallait écouter en live des groupes entre 18 h 30 et 7 h 30, même si le groupe était ennuyeux.

A présent, 40 chaînes diffusent de la musique en continu, et lorsque vous vous rendez dans un supermarché du coin il y a une télé allumée sur une chaîne qui programme le dernier groupe de reprise des Black Eyed Peas. Jésus Christ ! Qu’est-ce que tout cela est devenu ? Il n’y a plus d’écoute de Radio Luxembourg sous les couvertures avec l’impatience de savoir ce qu’elle allait ensuite programmer.

Peut-être que je suis tout bonnement trop vieux…

Les gamins d’aujourd’hui sont-ils de la génération X-Factor ?

Je suis abasourdi de voir le nombre de personnes qui regardent X Factor. C’est un véritable ciment pour la famille. Tout groupe d’âge, même les rockeurs les plus durs… je ne comprends tout simplement pas.

On a Louis, que j’aime beaucoup, pathétique toutes les semaines. Et puis il y a Simon Cowell qui dit : “C’est vous qui faites cette émission.” Il n’en est rien. C’est ton émission, Simon

Ces imbéciles ont détourné tout ce qui m’était cher : les hits parades. Et pourtant quand on voit tout le plaisir que retirent les gens de X Factor ! Alors qui suis-je d’autre qu’un vieux grincheux en pantoufles dans son rocking chair avec son Bovril (NDLT : l’équivalent français est le Viandox®) ?

Qu’est-ce qui selon vous fait qu’une interview est géniale ?

Je ne suis pas certain de le savoir. Parfois, on le sait et c’est tout. L’autre jour j’ai interviewé Ron Wood et ça n’a pas marché. mais d’habitude, plus la star est grande, meilleure est l’interview. Elles ont plus à dire, elles comprennent les règles du jeu, et elles se ragaillardissent lorsqu’elles comprennent qu’on ne leur pose une série banale de questions.

Avez-vous interviewé des célébrités qui vous ont marqué ?

Mon interview de Joni Mitchell est celle qui a été la plus importante, mémorable pour moi, oarce qu’elle est venue dans mon studio. C’est alors que j’ai compris que je n’étais qu’une poussière d’étoile. A mes yeux, elle représentait la plus belle chose des années 1970 et la voir venir ici pour donner sa première interview en six ans – aujourd’hui encore, je n’ai pas la moindre idée de pourquoi elle a accepté de le faire.

Mais il y a toujours quelque chose de plus grand que la star : on est consumé par le devoir de bien faire. Une fois j’ai été jusqu’à Cincinnati pour interviewer Peter Frampton, puis direct jusqu’à LA pour Fleetwood Mac. Dans ces circonstances, il fallait que ça marche. Et faire en sorte que cela marche est toujours plus grand que la personne face à laquelle je suis assis.

Généralement, je suis un peu plus audacieux vers la fin. C’est pourquoi j’étais tellement contrarié avec Lou Reed. Il a mis un terme à l’interview 20 minutes avant la fin et j’aurais adoré être allé ailleurs avec lui.

U2 n’tait pas une star lorsque vous l’avez rencontré - et vous n’avez pas vu grand chose en lui qui pouvait suggérer que cela allait changer, n’est-ce pas ?

Oui. Il y avait bien 5 ou 6 autres groupes que je préférais de beaucoup. U2 essayait de trouver quelque chose de nouveau qui sonnerait différemment. Et en 1978, ce n’est pas ce que je voulais entendre. Les Undertones faisaient une pop décente ; les Rats piquaient aux Stones, et un millier de personnes faisait de la musique pop courte et acérée. La muqiue de U2 était éthérée, haut dans les nuages. Un peu comme : “Jesus ! Pour qui se prennent-ils ?”

C’est plus facile pour quelqu’un comme Jack White ou Jimmy Page de paraître cool parce que c’est aspect cool repose sur le blues, sur quelque chose qui appartient au passé. Edge, lui, essayait de faire entrer la musique dans le futur ; et c’est là un truc bien plus difficile à essayer de vendre.

(à suivre)


Partagez cet article


Voir en ligne : U2.com

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france

Derniers posts

Tag cloud

Actu The Edge Bono Larry Forum Adam Video Live Songs Of Innocence tickets concerts
Loading

Instagram widget

  • #U2 #U2auLGJ #Canal+ #bono  par Maxime Bruno
  • #U2 #U2auLGJ #Canal+ #theedge  par Maxime Bruno
  • #U2 au The Graham Norton Show www.u2france.com
  • #U2 au The Graham Norton Show www.u2france.com
  • #U2 @ #LGJ #Canal+ www.u2france.com
  • Gagnez l'un des albums Songs Of Innocence de U2:  bit.ly/Znhc64 #U2 #songsofinnocence www.u2france.com
  • #U2 en tournée, ce que nous savons à ce jour… www.u2france.com #U2France
  • #U2 #songsofinnocence #SOI www.u2france.com
  • #U2 #songsofinnocence #SOI www.u2france.com
go-top