U2 exclut la possibilité d’un concert secret alors que l’on prépare la scène (...) - U2 France
Accueil / Tournées / U2 exclut la possibilité d’un concert secret alors que l’on prépare la scène (...)

U2 exclut la possibilité d’un concert secret alors que l’on prépare la scène pour une manifestation colossale

vendredi 24 novembre 2006 / par Corine/Dead
JPEG - 14 ko

Le manager de U2, Paul McGuinness, s’adresse aux médias devant la scène monumentale avant les concerts de demain et après demain soir au Mt Smart Stadium. Photo/ Greg Bowker

Auteur : Joanna Hunkin

Le plus grand groupe de rock au monde est en ville mais ne donnera pas de concert secret ni ne rencontrera le Premier ministre, c’est en tout cas ce qu’a déclaré le manager du groupe.

Le manager du groupe U2 également leur ami de longue date, Paul McGuinness a rencontré hier les médias locaux pour mettre à plat d’entrée de jeu tout ce qui a rapport avec le séjour du groupe.

Debout au beau milieu du terrain du Mt Smart Stadium de Penrose, McGuinness a déclaré que le groupe aimait toujours autant donner des concerts en direct, et ce même après 30 années d’existence dans cette industrie.

"Si vous appartenez à un groupe, la tournée est le moment où ça paie vraiment, je ne veux pas dire financièrement.

"Ecrire des chansons, les enregistrer en studio pour ensuite les jouer devant un public, tel est le processus et c’est ce qui rend le fait d’appartenir à un groupe aussi excitant."

Bien que U2 apprécie sa base de fans loyaux en Nouvelle Zélande, McGuinness a déclaré que le coût de rapatriement d’une production aussi phénoménale Downunder est souvent prohibitif.

"J’espère que nous reviendrons très bientôt. Il est délicat d’inclure la Nouvelle Zélande dans de grosses productions pour des raisons évidentes. Rapporter quelque chose d’aussi énorme que tout ceci dans et hors de ce pays par les airs coûte les yeux de la tête, je me dois de vous le dire."

McGuinness est au côté du groupe depuis ses tous débuts à Dublin, mais reconnaît ne plus se souvenir de toutes les ruses que le groupe a partagé au cours de toutes ces années.

"Nous avons récemment publié un ouvrage et au cours de son écriture, il y a eu de nombreuses discussions à propos d’incidents et d’épisodes... Personne ne pouvait réellement se rappeler de ce qui s’était passé. D’ordinaire par consensus nous parvenons à savoir ce qui est arrivé."

Mais il se souvient parfaitement qu’il n’y a jamais eu de brouille dans la longue histoire du groupe, qui se compose du chanteur leader Bono (de son vrai nom Paul Hewson), du guitariste Edge (Dave Evans), d’Adam Clayton (le bassiste) et du batteur Larry Mullen.

"Ils sont tous entre eux les meilleurs amis au monde. Ils ne passent pas tout leur temps ensemble mais ils sont parvenus à trouver un moyen de co-exister depuis 30 ans. C’est sympa d’appartenir à U2. Comme Bono le dit souvent, ils ont eu et ont encore une vie géniale."

Alors que McGuinness parlait, l’on mettait la touche finale à l’installation, de la scène gigantesque de la tournée Vertigo qui se construit depuis dimanche.

Avec ses 70 m de longueur, ses 28 m de hauteur et ses 26 m de profondeur, elle a nécessité l’emploi de plus de 88 ouvriers appartenant à la tournée mais aussi de 100 ouvriers locaux pour sa construction.

Le directeur de Production Jake Berry, qui en est à sa deuxième tournée mondiale avec le groupe déclare que cet événement nécessite 700 tonnes de matériel, stockés à bord de 22 conteneurs maritimes et transportés par trois boeing 747.

Le groupe fournit ses propres générateurs qui sont suffisamment puissants pour alimenter 75.000 sockets en lumière.

Berry affirme que cette vaste scène et ces multiples écrans vidéo permettront à n’importe qui dans le public de voir ce qui se passe sur scène et que la décision d’inclure une section GA debout venait du groupe.

"C’était le souhait du groupe que de ne pas avoir un public assis. Ils voulaient une fosse en GA afin que le public puisse se rapprocher d’eux", de préciser Berry.

A l’intérieur de cette zone GA ont été installés des barrières pour contenir le public et créer des zones de sécurité, afin aussi que les fans puissent avoir accès aux services d’urgence facilement en cas de besoin.

"Les fans de U2 fans ne sont pas comme ceux d’un groupe de hard rock qui arrivent et bousculent tout le monde. Le flot est plus calme en général.

"Mais lorsque vous mettez 46.000 personnes dans un seul et même endroit, souvent certaines s’évanouissent ou sont désydratées. C’est la loi des séries", de conclure Berry.

La zone la plus proche de la scèbe accueillera près de 4.000 personnes.

Le concert

Qui : U2.

Où : Mt Smart Stadium, Auckland.

Quand : vendredi et samedi soir. Les portes ouvriront à 17 heures.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : New Zeland Herald

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 55

Derniers posts

Instagram widget

go-top