Un avenir des plus sombres pour le Clarence hôtel… - U2 France
Accueil / Affaires / Clarence Partnership / Un avenir des plus sombres pour le Clarence hôtel…

Un avenir des plus sombres pour le Clarence hôtel…

samedi 10 août 2013 / par Corine/Dead / Tags:

Le conseil municipal de Dublin a refusé l’extension d’autorisation de durée du projet de restructuration du célèbre hôtel pour cent-cinquante millions d’euros .

JPEG - 37.6 ko

La façade du Clarence Hotel sur Wellinton Quay à Dublin. Photo : Pat Langan/The Irish Times

par Ray Managh, Aodhan O’Faolain

Les projets de Bono et The Edge pour restaurer à hauteur de cent-cinquante millions d’euros le Clarence Hotel à Dublin sont désormais lettre morte en raison d’une décision de justice prise en faveur du conseil municipal de Dublin.

Eamon Galligan, conseiller en chef du Clarence Partnership, qui comprend le promoteur Paddy McKillen, déclare que l’autorité locale a refusé d’étendre l’autorisation de planning qu’elle avait accordé en 2007 pour relooker et agrandir l’hôtel.

Et d’expliquer que le chantier avait dû être mis entre parenthèses en 2009 en raison de la conjoncture économique qui dépassait largement le contrôle de son organisation.

À l’époque le chantier n’avait pas démarré et en mars de cette année, une prolongation du délai (qui exigeait que cette rénovation soit réalisée sur la base d’une période établie de cinq ans) avait été soumise au conseil municipal de Dublin.

Cette autorisation devait être prolongée si elle remplissait les critères de nature commerciale, économique ou technique échappant au contrôle de l’appliquant et empêchaient le commencement des travaux.

La hauteur du "nouvel" hôtel semble être un problème et aller contre la législation en vigueur qui interdit les constructions au-delà de huit étages sur le lieu en question.

Le Clarence Partnership pense qu’il y a erreur d’interprétation sur la nature de la construction puisque le conseil municipal la jugerait commerciale ce qui motiverait sa décision.

Or, le Clarence Partnership oppose que l’interprétation de cette contrainte restrictive (hauteur maximale autorisée) ne s’appliquerait pas à un hôtel.

Le Clarence Partnership s’est donc vu accorder un recours pour contrer la décision du conseil municipal puisque l’argument tient la route.

Le restructuration de l’hôtel de Temple, incluant un bar sur son toit terrasse, un restaurant et salon et 141 chambres pour un budget de 150 millions d’euros est le design de l’architecte britannique de renom Norman Foster.

L’ampleur des travaux est colossale puisqu’elle implique de ne conserver que la façade de bâtiments protégés dont le Clarence lui-même.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : Irish Times

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 34

Derniers posts

Instagram widget

go-top