U2 France
Accueil / Tournées / Une affaire de famille

Une affaire de famille

mardi 2 juin 2009 / par Corinne/Dead / Tags:

Le groupe était l’invité de Pat Kenny vendredi soir, pour la dernière émission du Late Late Show présentée par cet animateur. En plus d’avoir joué Magnificent et d’avoir fait quelques cadeaux d’adieu à Pat, les membres de la formation rock irlandaise lui ont accordé une interview des plus intéressantes sur leur tournée à venir, la fois où ils ont failli se séparer de Paul McGuinness, ce que ça fait de tourner chez soi en Irlande et pourquoi U2 peut être qualifié d’"affaire de famille" bâtie sur le désaccord.

Voici quelques morceaux choisis - il est possible de retrouver cet interview dans son intégralité ici.

La guitare qui a été donnée à Pat

’Il s’agit d’une guitare fabriquée par Gibson. Il n’en existe que 300 au monde et elle contribue à récolter des fonds pour l’association caritative que j’ai co-fondée pour les musiciens de la Nouvelle Orléans. Aussi, elle est très rare.’ (Edge)

Le nouveau spectacle

’Pendant très longtemps nous avons dit aux personnes de notre équipe de production que nous aimions quand nous avions des gens qui nous entouraient, ce que nous faisons parfois en intérieur, mais nous ne l’avions en extérieur. Pouvez-vous imaginer ça ?’ (Edge)

’Les gens disaient souvent que hors d’Irlande, le meilleur endroit pour voir U2 jouer était Madison Square Garden et c’est quand on joue dans le cercle à une extrémité et notre public dit que ce sont les meilleures places... et on a l’impression d’être sur la scène ou quelque chose du genre. Et nous voulions appliquer ce principe à l’extérieur. Évidemment, comment fait-on pour accrocher l’équipement en quelque sorte au ciel ? Aussi l’ingénierie nous permet de faire ça." (Bono)

’Nous ne l’avons pas encore vu mais nous avons vu des images de ce qui se monte en Belgique et je dois dire que je l’ai vu aujourd’hui et je me suis dit : ’Oh mon Dieu, nous avons en fait conçu la Tour Eiffel !’ C’est ce truc énorme. C’est incroyable.’ (Edge)

JPEG - 51.5 ko

Presque séparé de Paul McGuinness

’... il y a cette histoire que nous n’avons jamais racontée, mais il y avait un sérieux désaccord à nos débuts sur notre capacité à obtenir un van. Et il y a eu des négociations et des accords pour qu’on obtienne ce van et il nous a dit pouvoir nous en avoir un, mais que peut-être que nous le méritions pas et ce genre de choses. Ainsi, nous nous sommes retrouvés au Captain America et nous avons eu une réunion avec le groupe et nous avons débattu pour savoir si on le virait. Nous avons envisagé les hauts et les bas et nous y étions depuis près d’une heure et ce mec qui se trouvait à la table à côté de la nôtre s’est approché et nous a dit : Écoutez, je suis vraiment désolé mais je n’ai pu m’empêcher d’entendre ce que vous disiez et en fait je connais la personne dont vous parlez. Et j’ai eu ce mauvais pressentiment, et il nous a dit que nous faisons vraiment une énorme erreur. C’est exactement le manager qu’il faut à U2. Vous devriez vraiment arranger les choses car c’est vraiment un mec génial. Et je lui ai dit : ’Qui êtes-vous ?’ Et il m’a répondu : ’Mon nom est Louis Walsh.’ (Bono)

Jouer au Croke Park

’Les attentes sont toujours très élevées, surtout dans notre pays, mais vous savez c’est ce que nous faisons. Nous affichons le drapeau dès que nous le pouvons. Et nous ne sommes jamais aussi fiers que chez nous. Ainsi, on accepte la pression, comprenant que nos familles et amis attendent de grandes choses. Ils entendent parler de toutes ces choses que l’on fait dans le monde et ils veulent que chez nous, nous leur montrions que nous pouvons aussi le faire pour eux.’ (Larry)

Devenir grand en Irlande

’Larry disait il y a seulement quelques jours... Je pense que c’était intelligent... que nous devions, où que nous allions, que ce soit à Barcelone, à Chicago, simplement de parler aux gens de ce petit joyau, ce petit bijou de l’Atlantique nord et combien les gens sont extraordinaires et innovants et combien ils sont intelligents et qu’ils se sortiront de ce pétrin. On va leur dit ça tous les soirs.’ (Bono)

Entente

’C’est comme une affaire de famille. Je veux dire que c’est un peu comme travailler avec quatre frères. Ainsi, nous sommes quatre frères et c’est rude. Comme Adam l’a expliqué il y a des problèmes d’hygiène personnelle.’ (Bono)

’L’hygiène dans les petits endroits exiguës est très important. Nous avions l’habitude d’être dans de petits vans et de voyager dans tout le pays.’ (Adam)

’Et puis, il y a eu le citron. Ça c’était un endroit très exiguë.’ (Edge)

JPEG - 57 ko

Compter les uns sur les autres

’ Avoir la plus grosse voix et le ton le plus persuasif ne signifie pas que ce soit la meilleure idée, tristement. Et c’est pourquoi nous sommes un groupe. Nous dépendons les uns des autres et ce que nous avons appris est que... les égos individuels sont en quelque sorte serviles de l’ego du groupe qui est plutôt grand. Mais c’est comme ça que ça marche, ainsi s’il y a une idée et que c’est une grande idée nous oublions vite qui l’a eue , de qui elle venait et je dirais que tous les quatre vivons notre journée avec différentes choses.’

Politique

’Je pense que U2 a toujours été intéressé par la politique. je pense que c’est là d’où nous venons. En 1976, Dublin était très différente de ce qu’elle est aujourd’hui. C’était la récession... et lorsque nous avons entendu parler de la musique punk, ça a été une opportunité pour nous pour faire quelque chose, de s’engager et de faire partie de ce processus qui consistait à changer le monde et changer les idées de notre monde et c’est quelque chose que nous supportons depuis ces trente dernières années. Et le militantisme de Bono est quelque chose que nous défendons tous et nous le supportons. il se peut que nous soyons en studio à finir un disque et qu’il ne soit pas là car il est ailleurs à faire autre chose, mais il fait beaucoup en notre nom tout comme au sien.’ (Adam)

Désaccords

’U2 est construit sur le désaccord. Je veux dire que ça a toujours été comme une démocratie, jusqu’à un certain point et vous savez qu’on vous autorise à donner votre avis. Et moi aussi. C’est aussi mon devoir.’ (Larry)


Partagez cet article


Voir en ligne : u2.com

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france

Derniers posts

Instagram widget

  • #u2 www.u2france.com
  • www.u2france.com
  • #adam #u2 www.u2france.com
  • #TheEge #u2 www.u2france.com
  • #bono #u2 www.u2france.com
  • #larry #u2 www.u2france.com
  • #u2 www.u2france.com
  • Le nouveau s'appelle Songs Of Innocence toutes les infos sur www.u2france.com
  • #TheEge #u2
go-top