U2 France

Accueil du site > Tournées > U2360 > 2010 > Europe > Viva Italia !

Viva Italia !

dimanche 10 octobre 2010, par Corinne/Dead pour U2 France

Toutes les versions de cet article :

© Photo : Corinne/Dead pour U2France.com

’Merci pour votre accueil… Nous sommes sur scène ce soir et de nombreuses personnes pensaient que c’était impossible. ET, pour ma part, je me sens vraiment chanceux de me tenir sur cette scène avec mes trois meilleurs amis...’

Deux mois et 22 concerts après la réouverture et le coup d’envoi donné à la tournée à 360° dans le somptueux décor du stade olympique de Rome vendredi soir et grâce aux gens de U2place.com la communauté des fans italiens associée aux fans venus de tous les coins d’Europe pour cette conclusion, ça a été une nuit mémorable grâce à une chorégraphie extraordinaire de drapeaux.

© Photo : Corinne/Dead pour U2France.com

C’est ’Still Haven’t Found’ qui a dévoilé la surprise - le drapeau irlandais, le drapeau italien et le mot One en lettres de sang sur fond blanc. Un moment visuel à couper le souffle qui a surpris le groupe tout autant que tous les fans présent dans le stade qui ne comptaient pas sur pareil résultat. ’Viva Italia !’

S’en est suivi un moment tout exceptionnel avec une émouvante performance de ’Bad’ (jouée une seule fois auparavant sur cette partie de la tournée), qui s’est conclue somptueusement par un extrait encore plus inhabituel de ’All I Want Is You’. Sans compter ’Mercy’ l’un des six nouveaux titres emmené à un rythme d’enfer par Bono, le groupe nous a vraiment surpris cet été avec tous ces morceaux surpris.

© Photo : Corinne/Dead pour U2France.com

Dallas Schoo a eu droit à un grand merci avant que Bono ne remercie tous les membres de l’équipe technique et sur la route avec U2, en intro de In A Little While. Une superbe jeune fille rousse est montée sur scène durant ce même morceau, portant les illustres cornes de McPhisto, Le public était gonflé à bloc tout au long de la soirée et ravi d’entendre Bono prononcer quelques mots en italien. ’Je tiens à remercier tous ceux qui nous ont aidé à construire ce rêve qui est le nôtre…’

Le public était suspendu aux lèvres de Bono alors qu’il chantait la partie du regretté Pavarotti pour Miss Sarajevo et a explosé de bonheur en voyant Bono tenir la note aussi longtemps, stupéfait autant par la voix que le souffle de notre diable d’irlandais.

© Photo : Corinne/Dead pour U2France.com

Le mot de la fin revient à l’incorrigible, Adam Clayton, mesdemoiselles, qui n’a pu s’empêcher d’ôter son t-shirt alors qu’il descendait les marches derrière la scène pour rejoindre les coulisses, pour révéler son torse bronzé à toutes ces filles qui se pâmaient avec des yeux que le célèbre loup de Tex Avery lui-même leur aurait envié ;-))

Alors que cette partie européenne touchait à sa fin, tous les fans ont sorti leur téléphone pour transformer le stade ’en un superbe joyau’, dixit Bono. Tout le monde s’est senti aussi béni que la chanteur d’être là ce soir (NDLT : je confirme)…

© Photo : Corinne/Dead pour U2France.com

Pour continuer à recevoir les infos sur U2, abonnez vous gratuitement au Google Group U2France.

En savoir plus : u2.com

Lien permanent :

Partagez cet article

Inviter des amis à suivre l'actualité U2

Aucun Commentaire | S'identifier pour réagir à l'article

S'identifier

Retour en haut de page