Bono est le plus grand homme irlandais de sa génération - U2 France
Accueil / Zoonation / Bono est le plus grand homme irlandais de sa génération

Bono est le plus grand homme irlandais de sa génération

vendredi 19 septembre 2014 / par Corine/Dead / Tags:
JPEG - 53.3 ko
Bono, Lead Singer of U2 : Carping critics look very small in comparison. Photo : Moritz Hager / Wikimedia.

Qu’est-ce qui leur prend à tous de s’acharner sur la formation rock irlandaise U2 depuis sa décision de sortir son nouvel album via iTunes pour coïncider avec le lancement de l’ iPhone 6 ?

Depuis, la réaction a été extrême et violente, culminant avec celle d’un autre grand artiste, Paul Brady, reprochant au groupe de rendre les choses encore plus difficiles pour les musiciens ordinaires notamment pour acheter leur musique. Les media sociaux sont pleins de commentaires amers décriant ce que le groupe a fait pour lancer son nouvel album.

On remarque un degré de haine élevé envers Bono dans nombre de ces commentaires, le sentiment que le préformer de Dublin est depuis bien trop longtemps sur son piédestal.

Il y en a pour tous les goûts de la part des Irlandais mais également d’un peu partout ailleurs. Bono est accusé de tout : d’évasion fiscale jusqu’à être imbu de sa personne.

Ce à quoi je réponds : ’tant mieux pour lui et ses potes du groupe.’

Il y a eu une époque en Amérique où l’Irlande signifiait maisons de chaume et rediffusion de "Quiet Man" (NDLT : L’homme tranquille avec John Wayne et Maureen O’ Hara... Un petit bijoux !). U2 a été le premier à faire voler en éclats ce stéréotype et nous a donné tout l’espace de respiration nécessaire pour que notre appartenance au monde moderne soit considérée.

Bono et ses gars de U2 auraient pu grandir et se soûler avec les riches, jouer les mauvais garçons tout au Long de leur vie de labeur et avoir toujours droit au traitement caractérisé par l’adulation et les cris des fans partout.

Le fait qu’il ait décidé qu’il avait une dette à rembourser en échange de tout ce succès et une obligation morale d’utiliser sa célébrité pour tenter de venir en aide à l’Afrique affamée ou à la paix en Bosnie semble avoir offensé un grand nombre de personnes.

Bien sûr qu’il adopte un ton intimidant lorsqu’il parle du sida et qu’il renvoie souvent une image suffisante de lui-même.

Read more : U2, Apple and the not so innocent deal for “Songs of Innocence”

Mais n’était-ce pas mieux qu’il soit ainsi, parlant de la crise mondiale du sida ou essayant de faire du monde un meilleur endroit pour les personnes qui souffrent de la famine ou encore annuler la dette écrasante des pays du Tiers monde pas en mesure de la rembourser ?

L’alternative était un style Rolling Stones se laissant aller à l’absence d’être avec des chansons sur la jeunesse rebelle jouées par des hommes âges depuis longtemps parodie d’eux-mêmes.

Bono, The Edge et les deux autres membres de son groupe ne sont jamais tombes dans ce piège. Même aujourd’hui, longtemps après l’époque où les membres de groupe de leur âge soient partis pour chercher ou jouer des vieux tubes mais qui valent de l’or, le groupe conserve intérêt et présence comme le prouve le lancement de l’iPhone 6.

Je l’ai rencontré un jour à l’époque dans l’hôtel où le groupe séjournait dans Manhattan après le concert Meadowlands. Ce qui m’avait frappé c’était la vitesse à laquelle cet homme qui était un Dieu sur scène une heure plus tôt, était tellement simple et humble, commandant une pizza, sirotant une bière tout en écoutant intensément un débat sur l’Irlande du nord.

Je pense qu’il ne mérite pas ces critiques acerbes mais le prix Nobel pour ses efforts au nom des biens plus démunis. Je pense que cela enverrait un merveilleux signal qui est que les mondes de la culture pop, de la politique et de la philanthropie ne sont pas éloignés.

Il est allé là où peu de performers avant ou après lui ont été et lorsqu’il ne chantera plus une seule note, il laissera un monde meilleur. Combien d’entre nous peuvent affirmer cela ? Je pense qu’il est l’Irlandais le plus exceptionnel de sa génération.

Il est cet homme dans l’arène qui souffre de frondes et de flèches depuis des décennies mais qui continue de se battre.

Il a décrit une fois de façon mémorable ses critiques comme "des originaux se plaignant depuis la ligne de touche. Un grand nombre ne saurait pas quoi faire s’ils étaient sur le terrain. Ils feront toujours partie de l’opposition aussi n’assumeront ils jamais la responsabilité des décisions car ils savent qu’ils ne seront jamais capables de les appliquer.”

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : Irishcentral

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 69

Derniers posts

Instagram widget

go-top