L’étonnant single des débuts de U2 ’égaré’ : ‘A CELEBRATION’ - U2 France
Accueil / Songwriting / Lyrics / L’étonnant single des débuts de U2 ’égaré’ : ‘A CELEBRATION’

L’étonnant single des débuts de U2 ’égaré’ : ‘A CELEBRATION’

dimanche 22 novembre 2015 / par Corine/Dead / Tags:

Posté par Richard Metzger

JPEG - 27.3 ko

J’ai un respect réticent envers la formation rock irlandaise U2, bien que je ne sois pas vraiment fan de sa musique. Je dis “respect réticent” parce que :

a) C’est l’un des plus grands groupes de rock de tous les temps et les gens l’aiment.

b) Je ne peux négliger le fait que parmi tous les artistes de rock “classique”, il s’est probablement toujours constamment amélioré plus que n’importe quel groupe que l’on puisse citer, et également sur une plus longue durée. Comparons U2 aux Rolling Stones. La période classique des Stones a débuté en 1966 et s’est achevée à l’époque où ce fichu Ronnie Wood les a rejoints. Huit bonnes années sur quoi, 90 ou quelque chose ? Même le génie de David Bowie au sommet de ses années créatives n’a rien à voir avec U2 qui n’a jamais vraiment été “mauvais” en plus de trente-cinq ans. U2 a eu un remarquable succès. Mettez-le en face de n’importe quelle superstar du rock de long terme et il s’en sort admirablement.

Pourtant, ce n’est tout simplement pas ma tasse de thé. Je pense que je me sens un peu coupable de le mettre sur Dangerous Minds, je suppose, franchement, que c’est parce que je l’ai toujours trouvé un peu ringard et Bono, bien qu’il ait indéniablement fait de bonnes choses dans le monde, je trouve que c’est un homme qui s’aime vraiment, comme Sting. Notez bien que j’aime Boy (mais n’ai pas l’album), j’aime la période Zooropa et tout ce qui en est sorti (mais je n’ai pas le disque), et je trouvais que “It’s a Beautiful Day” était… tout simplement beau. Mais seulement deux de ses titres me rendent absolument dingues : “Hold Me, Thrill Me, Kiss Me” de la bande son sortie en 1995 du film Batman Forever, qui me scotche complètement et le bien moins connu single de sa carrière, de 1982, “A Celebration.”

JPEG - 43 ko

“A Celebration” n’apparaît sur aucun album de U2 et a été supprimé, six mois après sa sortie. Selon une interview de 1983 donnée par Larry Mullen Jr. :

“Nous en avons fait un clip. Nous nous sommes rendus dans cette prison de Dublin, où le soulèvement de 1916 avait eu lieu, du nom de Kilmainham, et l’avons filmé sur le thème de l’évasion. C’était vraiment le reflet de nous-mêmes. Comme lorsque nous étions en classe et que tout le monde nous disait ‘vous êtes de la m…’ et que nous ne parvenions pas à décrocher de contrat avec une maison de disques, c’était le triomphe de la percée.”

La raison pour laquelle ce disque a été mis de côté par le groupe qui l’avait enregistré —et en était supposément suffisamment fier pour réaliser une vidéo — a à voir avec la manière dont les paroles de Bono ont été mal interprétées. D’après la retranscription d’une interview radio de 1983.

Interviewer : Je veux passer l’autre face de ça, qui est ‘A Celebration’, puisqu’il n’y a absolument aucun espoir de l’entendre demain, puisque le groupe l’a oublié, nous allons le passer. C’est un morceau génial, figurera-t-il sur un album ?

Bono : Non…(rires) Je ne pense pas. C’est ah -

Interviewer : Vous ne l’aimez pas ?!

Bono : Non, en fait, je l’aime, je… parfois, je le déteste. Vous voyez c’est comme ça avec beaucoup de musique, si je l’entends dans un club ça m’excite vraiment, et je pense que c’est un précurseur de War et d’un grand nombre de ses thèmes. C’était génial en Europe parce que… Un titre comme ‘Seconds’, les gens pensaient que c’était très sérieux - sur l’album War ‘Seconds’ - c’est anti-nucléaire, c’est une déclaration. Ils n’ont pas vu son côté humoristique, cette sorte d’humour noir, alors que nous utilisions tout un tas de clichés ; vous savez It takes a second to say goodbye, blah blah, (ça prend une seconde pour dire au revoir…) et certains ont pris ça très au sérieux. Et c’est de l’humour noir, et ça doit être pris en quelque sorte au second degré et non au sérieux, mais ce titre avait ces paroles dedans : I believe in a third world war, I believe in the atomic bomb, I believe in the powers that be, but they won’t overpower me (je crois à la 3e guerre mondiale, je crois à la bombe atomique, je crois aux pouvoirs à venir, mais ils ne me vaincront pas). Et, bien entendu, un grand nombre de personnes a entendu : I believe in a third world war, I believe in the atomic bomb, et a cru que c’était une sorte de, voyez-vous, Hitler Part II. Et les Européens surtout étaient (il prend un accent français scandalisé) Ah non ! Vive le France ! et, c’était comme si toutes sortes de chaos s’étaient abbatu, et ils disaient : Que voulez-vous dire ? Que vous croyez à la bombe atomique ? Et ce que j’essayais de dire dans cette chanson c’était que je croyais à la 3e guerre mondiale parce que les gens parlent d’une 3e guerre mondiale alors qu’elle est déjà arrivée, je veux dire qu’elle est arrivée dans le tiers monde, c’est évident. Mais je disais que c’étaient les faits de la vie, je crois en eux, I believe in the powers that be BUT, they won’t overpower me. Et c’était là le but, mais un grand nombre de personnes n’a pas été jusqu’à la 4e ligne.

C’est vraiment dommage parce c’est vraiment une chanson du tonnerre avec un riff de guitare phénoménal. Comme je dis, je ne suis pas un grand fan de U2, mais je passais ce disque en boucle, sans arrêt, à l’époque. MTV, en de rares occasions, passait le clip (et Vh1 Classics le passe toujours probablement) mais il reste que c’est, tragiquement, le titre le moins connu du vaste catalogue de U2. Finalement, il est sorti en CD en 2004 sur The Complete U2.





Notez cet article (de 1 à 5)
4.6/5(10) votes

Partagez cet article


Voir en ligne : Dangerous Minds

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 51

Derniers posts

Instagram widget

go-top