La blessure de Bono et la tournée à moindre échelle de U2 - U2 France

La blessure de Bono et la tournée à moindre échelle de U2

samedi 9 mai 2015 / par Corine/Dead / Tags:

Les concerts de la tournée à 360° ont été ceux de la tournée qui a généré le plus de recettes de l’histoire des tournées à ce jour. La nouvelle du groupe irlandais, Innocence + Experience, sera une série de concerts en salles. L’industrie observera la réaction du public – et la performance sur scène de Bono, après son grave accident de vélo.

PNG - 478.8 ko

Photo : Todd Heisler/New York Times

par Brian Boyd

Deux trucs font trembler U2 : un nouvel album et une nouvelle tournée. Les détracteurs du groupe se sont acharnés sur lui en septembre, lorsque U2 leur a fait cadeau de son album actuel, Songs of Innocence, sur iTunes. Lorsque la nouvelle tournée mondiale de U2 débutera à Vancouver jeudi, il sera prêt à rebondir s’il manque un seul signal. Et il le fera non seulement dans la presse mais également dans les pages des affaires. La dernière tournée de U2 a été la plus profitable de tous les temps, avec 7,2 millions de places rapportant 736 millions de dollars (653 millions d’euros) en ventes.

Mais cette tournée – à 360° – se déroulait en stades, parfois face à 80 000 ou 90 000 personnes par soir. Celle-ci, Innocence + Experience – ou, comme préfère U2, iNNOCENCE + eXPERIENCE – restera en salles et se jouera devant seulement 20 000 personnes chaque soir. Jusqu’en août en Amérique du Nord et de septembre à novembre en Europe, elle impliquera 70 dates dans 20 villes. (Cette semaine l’info a fuité que cette tournée passerait par la 3Arena, de Dublin, en décembre une rumeur non avérée. Le groupe jouera bien à Dublin, mais aucune date n’a encore été confirmé.)

Le problème qui planera jeudi soir sur le concert de Vancouver est la santé de Bono. Depuis son grave accident de vélo en novembre dernier, dans Central Park à New York, notre diable d’Irlandais a lutté pour retrouver la forme. – Une blessure beaucoup plus grave que ce qu’il reconnaissait au départ. Il s’est cassé le bras en six endroits et fracturé l’orbite, la main et l’omoplate. À ce jour, son coude est en titane et il ne peut toujours pas plier deux des doigts de sa main gauche ; ses blessures sont telles qu’il se pourrait qu’il ne joue plus jamais de la guitare.

Tous les regards sont braqués sur le meneur de show rock. Bono, chanteur leader de la formation rock irlandaise U2, a toujours été une présence exubérante sur scène, et les fans et observateurs de cette industrie ne perdront pas de l’œil sa mobilité la semaine prochaine.

Ceux qui se rendront au concert vivront deux expériences différentes de U2 en live. Une simple ampoule est l’image d’ouverture de cette performance à Vancouver, le 14 mai prochain. Le concert le plus épuré du groupe devrait débuter en emmenant le public dans la chambre de Bono au 10, de la route du bois de Cèdre (NDLT : Cedarwood Road) à Finglas.

Sous cette ampoule nue, un Bono ado écoute des chansons par les Ramones et les Clash. Alors que la trame narrative évolue, le public voit le groupe donner ses premiers concerts à Londres et effectuer son premier voyage aux États-Unis.

Cette première partie qui ressemble à un musical autobiographique se concentrera sur l’“innocence” du groupe. La seconde, elle, – il s’agira du premier concert du groupe avec entracte – verra U2 se déplacer de la scène principale grâce à une passerelle géante jusqu’à l’opposé de la salle, pour jouer sur une seconde scène “experience”.

Cette idée hautement conceptuelle est, n’en doutons pas, pas sans risques, et le groupe se trouve à Vancouver depuis un mois, mettant son cœur et son âme dans de longues journées de répétitions.

Un intérêt moindre pour l’attrait du box-office ?

Les salles réduites signifient-elles moins d’attrait pour le box-office ? Jusqu’à un certain point, mais U2 n’avait jamais espéré reproduire le succès de sa tournée à 360°. À l’époque, le groupe était au coude à coude avec les Rolling Stones pour remporter la tournée la plus fructueuse de tous les temps. Remporter cette bataille reste son plus bel exploit et sa plus grande fierté.

U2 affirme à présent qu’il a toujours été dans ses intentions de jouer à moindre échelle et en salles, avec cette tournée. On pourrait croire qu’il nous baratine si ce n’est que les chansons sur le mode de l’auto-confession et autobiographiques de cet album conviennent mieux à un concert plus intime.

Le groupe donnera au moins deux concerts par ville pour cette tournée. L’idée de départ était de poursuivre le concert de la première soirée largement acoustique, Innocence, par un second largement électrique, le concert de l’Experience. Ce projet a été abandonné au cas où les fans n’auraient pas pu assister aux deux et seraient donc lésés de ne pas avoir vécu une expérience ou l’autre.

La première partie de chaque concert sera majoritairement identique, mais la seconde variera. Le groupe jouera ses tubes mais les retravaillera pour une scène plus petite.

Côté innovation sonique, le sound system sera placé au plafond de la venue de manière à ce que la musique tombe vers le bas pour se déverser sur le public. C’est un risque mais le groupe pense que cela fonctionnera.

Tandis que le brouhaha autour de la sortie peu conventionnelle de l’album en septembre dernier commence enfin à retomber, les nerfs n’étaient plus à vif cette semaine, à Vancouver alors le New York Times rapportait que la tournée s’était d’ores et déjà vendue à 98 % de son million 200 000 entrées, incluant six soirs d’affilée au Madison Square Garden, de New York.

Le groupe se déplace également avec une unité d’enregistrement mobile de manière à achever son prochain album, Songs of Experience. Alors que Songs of Innocence se concentre largement sur les débuts du groupe à Dublin, cette autre partie devrait davantage s’attacher aux expériences du groupe dans les années 1980, telles le concert Live Aid et l’album du Joshua Tree.

Certaines incertitudes demeurent pour ce qui est de la tournée. Bien qu’aucune date n’ait encore été annoncée au-delà de novembre cette année, il est possible que la tournée se poursuive en stade en 2016, avec un retour sur les terres de l’Oncle Sam, de nouvelles dates européennes et vraisemblablement de nouvelles parties en Amérique du Sud et en Asie australe. Cette approche du "attendons de voir" pour la suite n’est pas inhabituelle, à ce niveau, dans l’industrie de la musique en live.

Concerts à la maison

La réticence à confirmer les concerts irlandais est plus surprenante, pas seulement parce que Songs of Innocence est, comme dit Bono un "album centré sur Dublin" mais également parce que les concerts à la maison sont ceux que le groupe a le plus hâte de donner. Il est possible que U2 et son projet de management misent sur la forme de Bono pour les concerts du début de la tournée avant de s’engager pour une venue à Dublin.

2016 marquera les quarante ans d’existence de U2 depuis sa formation dans la cuisine de Larry Mullen – en septembre 1976. Il demeure contradictoire en de nombreuses choses : un groupe qui s’est forgé dans le chaudron du punk et de la new wave qui s’est passé des piétés de cette scène pour poursuivre le succès.

Malgré les 150 millions d’albums qu’il a vendu, son record de plus grosse tournée de tous les temps et un pas moins de 22 Grammy Awards, les maux de tête intenses et nerveux de U2 ne s’amenuisent jamais. Le groupe manque d’assurance, prompt à dénigrer ses talents musicaux mais reste également convaincu qu’un de ces quatre, il sera en mesure de composer un morceau aussi subliment parfait que le Be My Baby des Ronettes ou le White Man des Clash à l’Hammersmith Palais.

Étant donné le coup de massue physique que s’est ramassé Bono, sans compter ce qu’a enduré le corps de Mullen à la batterie depuis près de quarante ans, il aurait été facile pour le groupe de reprendre ses billes et de se contenter d’une tournée de tubes avant de prendre sa retraite. Mais à cinq jours de sa nouvelle tournée, il est debout toute la nuit à opérer des changements de dernière minute et à retravailler des parties complètes de son spectacle. Il s’en passe des choses sous cette ampoule nue.

Notez cet article (de 1 à 5)
4.5/5(10) votes

Partagez cet article


Voir en ligne : The Irish Times

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 63

Derniers posts

Instagram widget

go-top