Le nouveau U2, les vétérans du rock affrontent le futur (Part (...) - U2 France
Accueil / Discographie / Albums / Son gs of innocence / Le nouveau U2, les vétérans du rock affrontent le futur (Part (...)

Le nouveau U2, les vétérans du rock affrontent le futur (Part I)

samedi 4 octobre 2014 / par Corine/Dead / Tags:
PNG - 919.2 ko

par Catherine Mayer

Ils ont l’habitude de donner des concerts marathon dans des salles combles, mais le matin du 9 septembre dernier, Bono, Edge, Adam Clayton et Larry Mullen Jr.-connu collectivement dans le monde entier sous le nom de la formation rock irlandaise U2- jouaient un seul titre sur une scène dénudée dans un petit auditorium face à près de 2 300 geeks, investisseurs et journalistes.

L’assistance du Flint Center à Cupertino, Californie, aurait pu paraître sans conséquences, mais des millions de personnes suivaient U2 en direct. Ou tout au moins tentaient de le faire sous la pression de personnes connectés pour découvrir ce que le géant de la technologie, Apple, l’hôte de cette manifestation, s’apprêtait à dévoiler. Sur scène, le PDG de la marque à la pomme Tim Cook dévoilait la nouvelle montre intelligente de sa société très attendue puis invitait nos quatre diables d’Irlandais à lâcher une toute nouvelle création de leur cru. Des notes à la guitare annonçaient "The Miracle (of Joey Ramone)," le premier single extrait de Songs of Innocence, le treizième album studio de U2, qui, tout comme la montre Apple, était annoncé mais jusqu’à ce moment précis, non confirmé.

La plus grosse surprise est arrivée aussitôt que ile groupe eut fini de jouer. En quelques minutes, plus d’un demi milliard d’abonnées au services de téléchargement musical d’Apple, iTunes, commençaient à recevoir Songs of Innocence dans leurs comptes, payé par apple et livré gratuitement.

Traditionnellement, les singles sortent avant les albums pour bâtir la demande avant que l’album ne soit disponible numériquement ou à un format physique tel que le CD, à un certain prix. Mais la tradition n’a plus beaucoup de sens dans une industrie qui a vu tous les types de modèles exterminés par Internet. Autrefois, les musiciens faisaient des albums pour se faire de l’argent, s’appuyant sur les tournées pour assurer la promotion et les ventes d’un album, mais de nos jours, ils enregistrent juste des albums pour attirer leur fans à leurs concerts. La musique facilement piratée et libre d’accès sur des sites légitimes tels Youtube est souvent, source de pertes.

U2 et apple ont joint leurs forces à une période charnière pour eux. Chacun a quelque chose à prouver, et chacun a quelque chose à obtenir de l’autre. Apple s’est attelé à l’un des plus grands groupes au monde, donnant à U2 l’ultime système de distribution pour un album. Mais, des gloires passées peuvent s’avérer un fardeau. Au Flint Center, apple a fait taire les septiques avec ses nouveaux produits impressionnants alors que la marque à la pomme est enfin sorti de l’ombre de son regretté fondateur Steve Jobs. Puis, ça a été à U2 de prouver qu’il était toujours capable d’égaler sa créativité exigeante. Le charmant et complex Songs of Innocence du groupe - qui a nécessité trois ans et demi pour sa réalisation - doit être confronté à ses triomphes d’antan que sont Achtung Baby ou The Joshua Tree. Nos petits camarades de jeu sont à présent dans mi-chemin de la soixantaine, à près de quatre décennies de carrière, mais l’ambition brûle férocement plus que jamais. "Parfois, nous avons le sentiment que nous sommes beaucoup en compétition avec nous-mêmes", de confier The Edge. Il s’inquiète du fait que Time ait qualifié le nouvel album de "très, très bon". U2 transige seulement pour la grandeur.

Après l’événement apple, les membres de U2 ont débarqué dans un hôtel de la Silicone Vallée pour un déjeuner de célébration. Ils croient en leur album, et artistes invités tels que Gwen Stefani, Will.I.Am, Lily Cole et Liberty Ross. Les dirigeants d’apple et nababs de la musique ont confirmé avec enthousiasme cette croyance. Mais même au milieu de ces festivités, des commentaires vindicatifs commençaient déjà à apparaître sur les plateformes des media sociaux, pêchant l’album qui était apparu sans que ce soit demandé dans les bibliothèques iTunes et qualifiant l’accord entre U2 et apple de pacte avec le diable qui enrichirait le groupe tout en dévaluant la musique en ne faisant pas payer les clients.

"Sérieusement, ils font de la pub pour le nouvel album de U2 ? Suggèrent-ils que nous avons le choix", d’interroger un autre rockeur, Dave Navarro de Jane’s Addiction sur twitter. Le 15 septembre, Apple, confronté aux plaintes de clients qui bataillaient pour supprimer l’album de leur bibliothèque, sortait un outil permettant de supprimer ce que Bono avait qualifié de "sang, sueur et larmes de gars irlandais".

La moquerie n’a rien d’une nouveauté pour U2. Le militantisme incessant de son chanteur leader au nom des plus pauvres au monde lui a valu le surnom de Saint Bono. Mais, notre chanteur n’est en aucune façon le seul évangéliste de son groupe. Les quatre membres du groupe visent à persuader les consommateur de placer de la valeur dans la musique une fois de plus, pour que cela profite potentiellement, oui, à U2, mais aussi à tous les musiciens. Avoir obtenu d’apple qu’ils les paient pour faire cadeau de leur musique à des millions de personnes n’est qu’une salve d’honneur pour une nouvelle collaboration avec l’entreprise technologique. De plus grands espoirs reposent sur un nouveau format numérique secret auquel ils travaillent avec apple qui, espèrent-ils, attirera à nouveau des consommateurs payants à qui refaire confiance, dynamisant l’industrie musicale et peut-être même la sauvant.

"Au cours de la dernière décennie, l’interweb a géré la musique à sa manière", de scander Bono dans un discours improvisé au cours du déjeuner, ouvrant en grand les bras comme s’il accueillait le public d’un stade. "Aujourd’hui, nous renversons la vapeur."

Part II

Part III

Fin

Notez cet article (de 1 à 5)
2.88/5(50) votes

Partagez cet article


Voir en ligne : Times

Toutes les versions de cet article : [English] [français] [français] [français] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 45

Derniers posts

Instagram widget

go-top