Notre premier roadie - U2 France

Notre premier roadie

samedi 11 octobre 2014 / par Corine/Dead / Tags:
PNG - 1.1 Mo

Pour marquer la sortie aux formats CD et vinyle de Songs of Innocence, le groupe s’est entretenu avec le quotidien britannique The Sun. Un super papier avec de nombreuses nouvelles histoires - en voici quelques temps forts, cliquez ce lien (enregistrement gratuit) pour lire l’intégralité de cette interview en deux parties.

Bono au sujet du premier roadie de U2
’La mère de The Edge a été notre premier roadie. Elle avait une petit volkswagen orange et j’ignore comment notre groupe a pu tenir à l’intérieur. Nous devions mettre notre matos sur le toit. Elle parcourait la ville avec nous après minuit pour placarder des rouleaux de papier entier.
’Nous déroulions ces rouleaux, y écrivions les taxes de nos chansons et les placardions par dessus les affiches de films. Puisqu’on en parle, c’est du vandalisme, ne faites pas cela chez vous.’

Larry et The Sweet
’J’étais à fond dans le glam rock. J’adorai The Sweet... c’est à partir de là que j’ai commencé et ça a été très dur de laisser tomber.’

Edge et le concert des Clash
’Je rencontre de nombreuses personnes qui étaient à ce concert des Clash. C’est l’un de ces moments, un truc générationnel. Si vous y étiez, c’est un souvenir indélébile gravé en vous.’

Bono et ’Ce qui fait que nous voulions appartenir à un groupe, en tout premier lieu’.
Nous sommes retournés à cette époque et avons écouté la musique qui nous séduisait. Pour moi ça a été un peu comme si les vannes s’ouvraient. Les mélodies des Ramones, qui ressemblent aux Supremes, l’innovation de Kraftwerk, à Low and Heroes de Bowie, aux Clash, au génie de Pete Shelley des Buzzcocks, puis nos contemporains tels Joy Division et Teardrop Explodes.’

Larry on David Bowie
’J’étais à fond dans ce que faisait Bowie. C’était ce monde que je souhaitais occuper alors que beaucoup du punk était un truc viscéral...’

Bono et Chris Martin
’Nous jouions avec (Every Breaking Wave) pour le dernier album et Chris nous a remis dans les clous. Il a dit : ’Celle-ci mérite d’être finie.’ Notre version à demi prête nous aurait empêché de voir cela, nous lui devons de l’avoir reprise... c’est un génie et quelqu’un de très effacé. C’est l’un de nos gardes du corps.’

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : u2.com

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 47

Derniers posts

Instagram widget

go-top