Bono confronté aux voleurs qui avaient cambriolé la maison de son (...) - U2 France
Accueil / Divers / Bono confronté aux voleurs qui avaient cambriolé la maison de son (...)

Bono confronté aux voleurs qui avaient cambriolé la maison de son père

dimanche 30 novembre 2014 / par Corine/Dead / Tags:

Bono a révélé qu’il avait été approché par des voleurs qui avaient cambriolé la maison de son père sur Cedarwood Road dans Glasnevin.

JPEG - 100.5 ko

S’adressant au magazine Mojo, le chanteur leader de la formation rock irlandaise U2 a confié qu’il avait été approché récemment dans un pub de Dublin par deux hommes qui avaient reconnu avoir cambriolé la maison de son père Bob, peu de temps avant qu’il ne meurt d’un cancer en 2001.

"Ils m’ont dit : ’D’accord, Paul. Cedarwod, ouais ? La maison à l’opposé du Grove, ouais ? Ton père y vivait seul ? La télé a été tirée quelques fois, la stéréo ?

"Mais, tu sais, nous n’avons jamais tout mis à sac, pas vrai ? J’ai piqué un peu de matos et nous nous sommes dit que tu pouvais te le permettre."

Le dernier opus de U2, Son gs of Innocence, s’inspire de la jeunesse de Bono à Glasnevin. Le titre Cedarwood Road traite spécifiquement de la maison de son enfance.

Bono a confié à Mojo que son père dormait avec une barre d’acier sous son oreiller en raison des problèmes dans ce quartier.

"Les souvenirs les plus forts de mon adolescence sont les raclées que j’ai reçues et celles que j’ai distribuées.

"L’impression de guerre civile était imminente. Parfois, j’ai encore le sentiment d’être dans cette rue."

Dans cette interview Bono parle également des conséquences de la mort de sa mère alors qu’il n’avait que quatorze ans.

“Nous ne nous en rappelons pas beaucoup. La manière dont notre famille était et la façon qu’ont les Irlandais, les hommes, de vivre, on n’en parle pas beaucoup. C’était très douloureux. Aussi, perdons-nous ces souvenirs que nous avions.

J’ai commencé à essayer de voir ce que je pouvais me rappeler de ma mère et, c’était des trucs comme elle qui m’enterrait jusqu’au cou dans le sable sur la plage. Me disant de ne pas avoir peur du noir. Ce truc que toutes les mères de Dublin disent : tu causeras ma perte.’”

Notez cet article (de 1 à 5)
4.97/5(1) vote

Partagez cet article

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 19

Derniers posts

Instagram widget

go-top