Q écoute le futur album de U2 - U2 France

Q écoute le futur album de U2

samedi 2 octobre 2004 / par Corine/Dead

Source : U2group

JPEG - 169.6 ko

Bono semble avoir une attaque. Il rejette en arrière la tête, tremble, les yeux exorbités. Il chante aussi. Hello, hello, ce sont les mots qui sortent de sa bouche, il ponctue chacun d’entre eux en m’agitant un doigt sous le nez. We’re at a
place called Vertigo (nous sommes dans un endroit qui s’appelle Vertige)
.

1er juillet 2004, nous sommes dans une salle à manger des studios d’enregistrement Hanover Quays à Dublin.

Vertigo, tout premier simple du nouvel album de U2 explose les hauts parleurs du mur. Bono n’est pas en train d’avoir une crise d’épilepsie mais il danse sans faire gaffe au tempo. Comme d’autres hommes de son âge - Jeremy Clarkson est celui qui me vient aussitôt à l’esprit - il est habillé de pied en cape en jean.

Edge est également attablé, grignotant une salade au saumon, et hoche de la tête à nos propos. Assis de l’autre côté, Larry Mullen et Adam Clayton regardent les Grecs mettrent une pâtée mémorable à la République tchèque dans un match du championnat européen (football). Ils ne font absolument pas cas des propos de leur chanteur.

Dix-huit mois après après avoir commencé l’ouvrage, U2 est sur le point de conclure son onzième album studio, un jour en avance sur le timing.

Il sortira en novembre (22) et s’intitule How to Dismantle an Atomic Bomb. Tout n’a pas été selon le timing si l’on en croit le groupe. Mais ça ne serait pas un album de U2 si tel avait été le cas.

A Noël dernier, le groupe a remis en cause tout le boulot de l’année en remplaçant leur producteur original Chris Thomas (Never Mind the Bollocks et Different Class de Pulp) par l’un de ses fidèles collaborateurs Steve Lillywhite.

Lord Clayton dit des sessions d’enregistrement : "Nous n’étions pas en panne, pour quelle que raison que ce soit."

A présent, il s’agit de tomber d’accord sur l’ordre des titres de l’album. Bono et Edge discutent sur un titre. Aucun des deux n’est d’ailleurs d’accord. Et chacun me prendra à témoin pour me dire que c’est sa vision qui est la bonne, conspirant contre l’autre.

"Je ne suis pas sûr que la version d’Edge fonctionne, dit Bono. En fait je lui ai dit que ce titre n’était pas à sa place. On ne peut mettre deux titres lents l’un derrière l’autre."

Basé sur les berges du fleuve Liffey, sur deux étages, les studios Hanover Quays auraient plutôt des airs d’auberge de jeunesse si ce n’était ses équipements électroniques hors de prix. Le bâtiment devrait être démoli l’an prochain pour assurer le développement des berges du fleuve. U2, aux bons soins du gouvernement irlandais, sera relogé dans une tour du style Canary Wharf à un mile (1,5 km) en haut du fleuve.

A l’étage se trouvent cuisine, salle à manger et salon avec canapé et stand à chapeaux exclusivement consacré aux nombreux Stetson de Bono.

Du sol au plafond s’élèvent de grandes baies vitrées sur tout un pan de mur. Une collection de bateaux en tout genre mouillent à l’extérieur. Le groupe en a fait l’acquisition afin d’arrêter les fêtes de tournée et naviguer tout en les admirant.

En bas, la salle de répètes, une autre pour la télé et deux studios. U2 a enregistré la majeure partie de ce nouvel opus dans le plus petit des deux. C’est un espace sombre et confiné que l’on peut traverser en quatre enjambées.

Hier soir, Bono a raccompagné deux poignées de fans qui avaient réussi à échapper à la vigilance des gardes, à la condition qu’ils veuillent bien écouter quelques uns des nouveaux morceaux et décident de leurs préférés ;

Lillywhiteun mec aux airs de vendeur de bagnoles d’occase échappé de la série Miami Vice (2 flics à Miami) se souvient d’avoir chopé Bono à faire la même chose avec un facteur qui traînait dans le studio.

C’est l’une des tactiques de Bono, déclare Edge. Il ramène différents trucs à la maison et observe ce qui récolte les meilleures réactions lorsqu’il les balance. En tant que groupe, on demande quasi à n’importe qui."

Ce soir, me voilà la souris de laboratoire de U2. Le plan est simple : un dîner suivi de l’écoute de cinq nouveaux morceaux autour d’une bonne bouteille de vin.

En fait, U2 jouera la totalité des titres de l’album dans un ordre non précis. Lillywhite transporte divers CDs de l’étage au rez-de-chaussée.

En plus de danser spasmodiquement, Bono ajoute des commentaires sur chaque titre - super ligne de basse par ci, un refrain vachement entraînant par là.

La première impression rappelle en gros l’album le plus sonore de U2, The Joshua Tree. Il possède sa vision épique, mais certains accords vous renvoient à des albums beaucoup plus anciens tels The Unforgettable Fire ou bien encore War. Le grand retour des hymnes et des grands thèmes confirme la trajectoire prise par l’album de 2000, All That You Can’t Leave Behind. Cet album qui marque l’endroit exact du retour de l’assurance de U2 et l’abandon de sa crise du milieu des années 90 (la découverte du cynisme, de la dance et des citrons géants) ou tout au moins la mise en retrait évidente de celle-ci.

En décembre 2001, en fin d’une tournée qui avait rapporté quelques 143 millions de dollars, la tournée Elevation, il était évident que U2 était remis sur les rails.

Là où d’autres s’étaient égarés, Bono suggère que nous écoutions l’album dans l’ordre qu’il a choisi (2 titres rapides, deux lents, et ainsi de suite). Il ne peut s’empêcher de lancer à tout va :

- Est-ce que ça ferait de bons simples ?

- ce remix est-il meilleur que celui-là ?

Je ne veux pas jouer les faux ingénus insiste-t-il J’ai juste besoin d’un autre avis. Parce que bosser ici c’est un peu comme être marron. On n’est plus objectifs.

Thom Yorke, vous vous en doutez, ne procède pas ainsi. Mais Radiohead, contrairement à U2, ne vit pas pour satisfaire la planète entière. De même, Yorke est tout autant du genre à annoncer que son groupe rempile pour son taff de meilleur groupe de la planète que d’envahir la Pologne. Car telle était la mission de Bono pour All That You Can’t Leave Behind. Qu’est-ce qu’il peut bien nous mijoter cette fois ?.

Il n’a jamais été question d’entrer en compétition avec les autres groupes souligne-t-il en allumant une clope. Ceux que nous défions ce sont nous-mêmes, en gardant à l’esprit que nous ne voulons pas faire de la soupe comme les autres le font. Car la seule façon de justifier notre vie dorée - super baraques et pas de problèmes d’argent - ne consiste sûrement pas à faire de la daube."

Alors que Bono s’apprête à remettre son CD, Adam Clayton et Steve
Lillywhite
rappliquent. Le dernier est venu choper Bono pour enregistrer sa voix au finish sur l’album. Il repère Bono en train de fumer sourit. "Ca change pour Adam et moi de surveiller les mauvaises habitudes de Bono".

"Au moins les miennes sont légales", répond Bono en se levant.

Adam Clayton est la brebis égarée de la famille U2, célèbre pour avoir été fiancé, de manière très brève, au top model Naomi Campbell en 1993 et surtout pour avoir raté un concert à Sydney car il était bien trop saoul pour jouer. Aujourd’hui, l’idée qu’il se fait d’une soirée en tout point parfaite est de se mettre au lit à 23 h 30.

Demandez-lui donc de vous dire à quand remonte son dernier bavardage et il vous répond du tac au tac : avec une fille ou un mec ? " en ajoutant aussi sec que ça n’est pas arrivé depuis une éternité. "Une fois que vous touchez à l’alcool, le sexe devient largement secondaire" précise-t-il.

Ses cheveux grisonnants, ses lunettes de bibliothécaire et son adorable accent, Clayton a plus l’air d’un prof de géo que d’une rockstar. Une certaine vulnérabilité l’enveloppe également. Il dit ne pas avoir la moindre idée de ce qu’il apporte au groupe.

"Jouer de la basse est devenue de plus en plus simple sur les deux derniers albums" dit-il. Avant c’était d’une complexité inimaginable. Il s’agissait toujours de débarquer avec le top du top. Et lorsque vous vous imposez une telle pression, le résultat est que ça ne vous mène pas loin. C’est juste la machine qui s’emballe."

Vous sentiez-vous en danger dans le groupe ?

"Ouais ? Il y a eut une période où je n’étais vraiment pas à l’aise. je n’arrivais plus à rien."

Il est une heure du mat et Edge m’invite à écouter sa sélection. Il a attendu que Bono se calme et intervienne beaucoup moins. Il a, dit-il, compilé selon son humeur. En mettant chaque titre, il explique les raisons de son choix d’une voix douce et sur l’air de la confidence. Puis, il ramène son bonnet de laine sur ses yeux et s’assoie en hochant la tête.

Edge a vraiment plus des airs de scientifiques fous. Dans notre dernier numéro de Q, l’un des tout nouveaux collaborateurs de notre revue a révélé avoir compilé pas moins de 39 millions de possibilité de setlist à cet album en se basant sur cette réflexion de Bono : "Les filles ont tendance à être les meilleurs DJ au monde et soyons honnêtes, Edge n’est rien d’autre qu’une fille avec une moustache. Il conduit une BMW d’occase qui n’excède jamais la vitesse limite.

Take Me Out, le dernier simple de [Franz Ferdinand est le dernier truc dont il a entendu parler et c’est ce qui l’a fait s’asseoir et prendre des notes. Il ne s’éclate qu’en jouant au golf ou au tennis. On ne l’a jamais appelé "Mr Edge" que lorsqu’il demande sa clef à l’hôtel.

"Ca va faire un super morceau en live" annonce-t-il sur un solo de guitare sur All Because of You.

Y aura-t-il des citrons ?

"Si la mémoire sert à quelque chose, le citron est un moyen de transport de fainéant. Il a été en vente sur ebay pendant un temps mais je ne crois pas qu’il ait trouvé preneur."

(à suivre)

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 25

Derniers posts

Instagram widget

go-top