Quand Bono rencontre Tony - les fans réagissent à la dernière interview (...) - U2 France
Accueil / Industrie / Quand Bono rencontre Tony - les fans réagissent à la dernière interview (...)

Quand Bono rencontre Tony - les fans réagissent à la dernière interview émouvante de Tony Fenton avec le chanteur leader de U2

jeudi 7 mai 2015 / par Corine/Dead / Tags:

Les fans et les amis du regretté Tony Fenton se sont branchés dans l’après-midi sur la radio de Today FM pour écouter la dernière interview de l’animateur avec le chanteur leader de U2, Bono.

JPEG - 20.1 ko

Bono and Tony Fenton

Tony avait été invité pour interviewer Bono, le chanteur leader de la formation rock irlandaise U2, dans sa propriété de Killiney en janvier dernier peu après que Bono ait appris la maladie de Tony.

Le présentateur du The Today FM est décédé en mars dernier après avoir bataillé contre le cancer. Il voulait interviewer Bono depuis des années et lorsqu’il est tombé sur lui lors d’une sortie Bono lui avait répondu qu’il serait ravi de le faire vers la date de sortie du nouvel album de son groupe Songs of Innocence.

Tony, était cependant à l’hôpital à cette époque, incitant Bono à l’inviter chez lui pour une dernière interview.

Au cours de leur discussion, Bono et Tony ont comparé leur expérience alors qu’ils grandissaient du côté nord de Dublin, Tony plaisantant : "Je marchais depuis [Willow Park Grove] pour attraper le 19a et me rendre en ville et je le voyais de l’autre côté de la rue avec le mullet, le long manteau noir, les longs jeans noirs, les boots et je me disais, j’ignore qui il est mais il est cool et il paraît bien."

Bono de s’esclaffer : "Ces gens de Willow park Grove on ne peut pas leur faire confiance. Ils sont dangereux ! Ali, nous avons laissé entrer le Grove chez nous !"

Bono a poursuivi expliquant que l’un de ses souvenirs le plus douloureux avait été de grandir dans Glasnevin et de se sentir comme dans une "zone de guerre dans sa tête."

Et d’ajouter : "La violence était présente et en grande part elle ne venait pas nécessairement de Ballymun ou Finglas ou de notre propre bande."

"La violence domestique se cachait derrière les portes, des trucs horribles, certains de nos amis étaient battus avec des pelles par leur père et on les affamait. Des trucs de dingues. Et c’est l’une des rues les plus charmantes au monde et c’est alors que vous comprenez que ça c’est normal. Vous savez ce qui est bizarre ? Normal, le normal est bizarre."

Bono a également abordé les précédentes tournées, de la scène et de décompression, et de confier plus tard qu’il avait des "problèmes de colère/rage".

"Je suis un peu comme ceux qui ont besoin de canaliser leur colère. je suis tellement blessé. Je suis un danger pour moi-même et les autres. Parfois, il me suffisait de me mettre dans un coin, de me calmer, de prendre l’air", de confier avant de révéler qu’il avait été frappé à la tête avec un sèche cheveux par une fille en loge un soir parce qu’il était tel un "animal sauvage".

Bono a tenu à remercier Tony pour son soutien inconditionnel envers son groupe au cours des années.

“Je suis sûr que nous vous avons mis dans des situations embarrassantes mais vous nous avez toujours soutenus et cela représente énormément pour nous que vous ayez passé sur les ondes nos morceaux depuis aussi longtemps", a-t-il ajouté.

"Vous êtes plus constant que U2 en tant qu’Irlandais. Nous apprécions énormément."

Alors que l’interview s’achevait, Bono soulignait : "Je chante pour rester en vie. Je pense que je suis plus volatile que ce qui est bon pour moi et je pense que, d’une certaine façon, j’écris pour éteindre l’incendie."

Bien que les concerts de Dublin de la tournée Innocence and Experience n’aient pas encore été officiellement annoncés, à l’époque de cette interview, Bono parlait de concerts irlandais plus "intimes" que ceux donnés au Madison Square Garden.

"Les concerts que nous donnerons à la 3Arena, n’auront rien à voir avec ceux du Madison Square Gardens, et cela nous tracassait.

Aussi, avons-nous décidé de faire quelque chose d’unique que nous ne reproduirons nulle part ailleurs dans le monde. Créons le concert le plus intime que nous ayons jamais fait. Essayons tout autre chose."

Les fans et amis de Tony Fenton se sont emparés de Twitter pour commenter cette interview, qu’ils ont qualifiée de "touchante".



Notez cet article (de 1 à 5)
3.23/5(222) votes

Partagez cet article


Voir en ligne : The Irish Independent

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 54

Derniers posts

Instagram widget

go-top