The Streets Of Surrender - U2 France

The Streets Of Surrender

samedi 5 décembre 2015 / par Corine/Dead / Tags:

Corine/Dead

Dans une interview diffusée à la télévision américaine et postée, hier, sur youtube, Bono confie qu’il a écrit une chanson à l’origine pour Zucchero, intitulée The Streets Of Surrender (SOS)





Notre diable d’Irlandais, révèle quasiment la totalité des paroles et que nous vous retranscrivons ci-après.

The streets of surrender
(les rues de la reddition)

Every man has two cities he needs to be
(Chaque homme a deux villes où il a besoin d’être)

The one he can touch and the one he can’t see
(Celle qu’il peut toucher et celle qu’il ne peut voir)

One where a stranger is a friend
(Celle où l’étranger est ami)

Every man has got one city of liberty
(Chaque homme a une ville liberté)

For me it’s Paris, I love it
(Pour moi, c’est Paris, je l’adore)

Every time I got lost down its ancient streets, I find myself again
(Chaque fois que je me perds dans ses rues anciennes, je me retrouve)

You’re free, baby, baby, free now and forever
(Tu es libre chéri, chéri, libre maintenant et à jamais)

It’s Christmas time, you can decide to forget or to remember
(C’est Noël, tu peux décider d’oublier ou de te souvenir)

You’re free, baby, baby, I didn’t come down to fight you
(Tu es libre chéri, chéri, je ne suis pas venu pour te combattre)

I came down these streets of love and pride to surrender, the streets of surrender
(J’ai parcouru ces rues d’amour et de fierté pour capituler, les rues de la reddition)

I heard a farfetched story that nobody seems to know
(J’ai entendu cette histoire improbable que personne ne semble connaître)

I think it was about that stranger, it was youth, it was love and it was danger
(Je pense qu’elle parle d’un étranger, il était question de jeunesse, d’amour, de danger)

It was winter with that warm it gets before the snow it chilled my soul
(C’était l’hiver avec cette chaleur qui arrive avant la neige, elle a refroidi mon âme)

Everybody is crying about some kid they found lying on the beach
(Tout le monde pleure au sujet d’un gamin qu’ils ont retrouvé étendu sur la plage)

Born in a manger
(Né dans une mangeoire)

You’re free, baby, baby, free now and forever
(Tu es libre chéri, chéri, libre maintenant et à jamais)

It’s Christmas time, you can decide to forget or to remember
(C’est Noël, tu peux décider d’oublier ou de te souvenir)

You’re free, baby, baby, I didn’t come down to fight you
(Tu es libre chéri, chéri, je ne suis pas venu pour te combattre)

I came down these streets of love and pride to surrender, the streets of surrender
(J’ai parcouru ces rues d’amour et de fierté pour capituler, les rues de la reddition)

Notez cet article (de 1 à 5)
3.08/5(13) votes

Partagez cet article


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 55

Derniers posts

Instagram widget

go-top