U2 au Grand Journal de Canal + - U2 France

U2 au Grand Journal de Canal +

jeudi 16 octobre 2014 / par Corine/Dead / Tags:

par Corine/Dead

Pour son unique plateau télé en France et pour la promotion de Songs of Innocence, la formation rock irlandaise U2 avait choisi Canal + et Le Grand Journal.

U2France y était également et vous dit tout.

Une belle aventure qui relève plus de l’exploit que d’autre chose. Lorsque l’album est sorti, j’étais au Canada en vacances et ne suis revenue que le 21 septembre, pour découvrir quelques jours plus tard que U2 allait venir en France et passerait sur Canal +.

Chez U2France, nous avons fait des pieds et des mains avec la maison de disques de nos 4 paddies pour essayer de décrocher le saint graal et pouvoir assister à l’émission, mais il était, hélas, trop tard… le peu de places disponibles avait déjà été distribué ou mis en jeu.

Il ne restait plus que Canal + qui était l’organisateur et… le cerbère de la porte !

Dom a passé une journée entière à la veille du concert pour finir par décrocher une place qu’il a vite perdue car nous n’avons, ou plutôt, je n’ai pas été assez réactive, ne pouvant accéder à ma messagerie au travail. Résultat, je donnais le feu vert à 19 h, mais pas de veine, le précieux sésame avait déjà été redistribué.

Après la joie a suivi le dépit, je n’ai pas pleuré mais pas loin ;-))

Dom ne s’est pas laissé abattre pour autant et a redoublé d’efforts le lendemain, jour du passage de U2 en France sur Canal + , se démenant comme un diable, sonnant à toutes les portes ou presque, il a fini par décrocher LA PLACE, celle à laquelle nous ne croyions plus ! Et oui, il est comme ça le boss, il mérite d’être canonisé… à côté de Bono ;-)) le temps venu, je précise !

Vers 12 h 30, il me balance un texto :

PNG - 82.9 ko

La veille, j’avais tout de même préparé mon appareil photo, me disant sait-on jamais si à la dernière minute, mais bon sans plus trop d’espoir.

La journée avance et peu après 15 h, je reçois ça :

PNG - 84.6 ko

Alors là, je me dis wow, trop fort… et je ne croyais pas si bien dire.

À 17 h 40, je pars de l’autre bout de Paris, pour le studio d’enregistrement de l’émission dans le 15e à Paris.

J’arrive vers 18 h 30, il fallait être impérativement là pour 18 h 45. J’attends mon tour dans la file d’attente.

Devant le gars du controle qui me dit : "Votre nom ?"

Je lui dis et là il me répond : "Vous n’êtes pas sur la liste ? Vous êtes certaine d’avoir été invitée ?"

Je lui réponds oui et lui montre mon mail avec les coordonnées de la personne de Canal +, et là, il me dit : "Je ne sais pas qui c’est, mais vous n’êtes pas sur la liste."

Je ne démonte pas et lui dit : « il y a ses coordonnées sur le mail, nous n’avons qu’à l’appeler. »

Lui : "Vous êtes inscrite à quelle heure ?"

Moi : « vers 16 h »

Lui : « Ben c’est normal alors que vous ne soyez pas sur la liste car celle que j’ai est de la fin de la matinée jusqu’à un peu avant 15 h. Je vais appeler quelqu’un. »

Il appelle, me redemande mon nom, commence à s’impatienter parce qu’on ne me trouve pas à l’autre bout du fil, puis finalement : "C’est bon vous allez pouvoir y aller. Donnez une pièce d’identité, remplissez ce papier pour le droit d’image et voilà votre ticket pour le vestiaire."

Vestiaire : "Votre sac, votre veste, vos lunettes, vous avez un téléphone ? Un appareil photo ? Il faut tout laisser."

Moi : "OK"

Après un passage aux détecteurs de métaux (si, si, vous avez bien lu), on se retrouve dans une salle qui va mener sur le plateau.

Encore quelques minutes qui me paraissent une éternité. Puis, ils commencent à nous faire avancer, la salle est déjà comble car minuscule.

"Vous êtes seule ? Suivez-moi."

Je suis placée assise près du rail ou passera la caméra, en plein dans le dos de Bono et Edge :-(( et face à De Caunes re :-((

Cinq minutes s’écoulent et soudain, une personne se dirige droit sur la rangée dans laquelle je suis assise et nous dit : "Tout le monde doit me suivre, il faut laisser cette rangée libre en raison du rail de la caméra."

Là, je commence un peu à me dire, ’tain mais où ils vont me placer, je ne vais rien voir, derrière tout le monde.

"Allez, tout le monde s’assoie là et surtout reste bien droit pour la caméra. Vous n’applaudissez surtout pas n’importe quand et surtout pas pendant le second morceau au piano. Bono et Edge vont arriver sur la gauche et iront à la table retrouver Antoine De Caunes, début d’interview, un premier morceau, suite d’interview et nouveau morceau au piano, juste là."

Entre Dallas qui accorde la guitare d’Edge et qui sourit alors que les fans l’interpellent !

Alors là, je suis soufflée, je n’y crois pas, tellement c’est hallucinant où je suis placée.

Comme je l’ai dit à mes potes, tellement près que je pouvais compter les tâches de rousseur sur les bras d’Edge !

PNG - 773.7 ko

Au départ, j’étais un peu déçue de ne pas pouvoir prendre de photo, mais après ces deux titres en live avec le cœur qui bât à 100 à l’heure, tellement c’est beau, magique et incroyable d’avoir la moitié de U2 avec mon préféré Edge, quasi à deux pas de moi… et Bono qui donne tout ce qu’il a pour Every Breaking Wave… Je sentais la scène qui vibrait chaque fois qu’il bougeait. Et là tu te dis, c’est pas possible, si la promo c’est ça, imagine un peu ce que va être la tournée qui plus est en salles !

The Miracle, joli, bien accompagné par la salle, plus en claps, qu’en chœur, oui Steph, je me suis un peu époumonée « I woke up at the moment when the miracle occured… » ;-)) et des oh oh… en veux-tu en voilà… Bono en réclame toujours plus ;-)) Des tonnerres d’applaudissemnts, de hurlements de joie, de sifflets…un vacarme ahurissant, tellement fort qu’on entendait même pas la voix de Decaunes !

Bono qui en fait des caisses pendant l’interview et Edge, impassible, tout timide et qui dans sa tête doit se dire ’Tain Bono, t’arrêtes un peu !

Le meilleur moment, c’est surement quand est passé l’extrait de l’interview avec Decaunes avec Bono et son mullet… Et Bono qui commente, c’est quoi ce que j’ai sur la tête, "a badger ?" (NDLT : un blaireau !)

Nos deux Irlandais étaient fort émus, pas autant que nous, ils ont poliment salué et profité pendant quelques minutes des applaudissements à tout rompre de la salle avant de quitter la scène.

Près de moi, une jeune fille pleurait et il y en avait d’autres en sortant.

Pour ma part, je ne pleurais, j’exultais, j’étais envahie d’un immense sentiment de joie, de pur bonheur… wow, si c’était beau, hallucinant… j’en veux encore !

Et pendant l’heure et demi qu’a duré mon trajet de retour, vu l’heure, les transports et l’autre bout du monde de Paris d’où je venais, j’arrivais chez moi vers 22 heures et n’ai pas trouvé le sommeil avant 1 h 30 du matin tellement je ne revenais pas de cette chance d’avoir pu voir ça.

Again, cette tournée va être une tuerie, j’ai hâte qu’elle démarre.

Mille milliards de mercis à Dom qui m’a envoyé au Grand Journal alors qu’il aurait pu y aller lui mais aussi qui s’est démené comme j’ai rarement vu pour que je puisse y aller. I owe you ! Twice (je n’ai pas oublié que tu m’as envoyé à Rome pour le dernier concert de la tournée à 360° !)

Merci à canal + qui a fini par trouver une place quand on n’y croyait plus tous les deux.

Merci à U2 pour ce grand moment de télé… j’étais jalouse quand j’ai vu l’émission de la RAI la veille, mais ne les enviais plus du tout après avoir vécu cette vingtaine de minutes sur ce minuscule plateau de télévision (je veux dire en comparaison avec celui de la RAI) français.

Et vite, vite, la tournée… c’est tellement long cinq ans et oui Bono pour répondre à ta question :

"Are we so, are we so helpless against the tide ?" (NDLT : Every breaking Wave)… que la marée ou dune vague d’émotion, comme hier soir… oui nous sommes impuissants face à cela mais pour le coup, on ne se sent absolument pas faible… que du contraire !

Notez cet article (de 1 à 5)
0.99/5(1) vote

Partagez cet article


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 48

Derniers posts

Instagram widget

go-top