Bono : C’est là que j’ai forgé mon avenir - U2 France

Bono : C’est là que j’ai forgé mon avenir

lundi 17 décembre 2012 / par Corine/Dead / Tags:

par Claire Murphy

BONO est peut-être le plus illustre fils de Dalkey, pour autant, il refuse d’oublier ses racines du nord.

Le chanteur leader de la formation rock irlandaise U2 a confié combien Finglas avait joué un rôle essentiel dans la personne qu’il est devenu.

Il a grandi en tant que Paul Hewson et précise qu’il ne saurait "l’imaginer autrement".

"La façon dont vous voyez le monde est façonnée longtemps avant que vous ne vous aventuriez dans le monde. Il est formé au travers de la manière dont vous voyez une communauté.

"À travers la vision que vous avez d’une rue."

"Je vis confortablement à travers le monde et les gens disent : c’est incroyable, vous êtes vraiment une personne du genre là où je pose mon chapeau est ma maison.

À l’aise

"Mais je suis en partie ainsi parce que c’est ainsi que j’ai grandi à Finglas — à dormir sur le divan, ou parce que ma mère est morte lorsque j’étais gosse et que j’étais très souvent livré à moi-même à la maison, aussi frappais-je à la porte des Hanveys à l’heure du thé, ou bien à celle des Rowens à l’heure du déjeuner.

"Ce pourrait être Londres, New York, mais cette capacité à me sentir à l’aise où que je sois m’a définitivement été instillée par Cedarwood Road."

Dans un nouvel ouvrage intitulé Finglas : A People’s Portrait écrit par la journaliste de RTE Samantha Libreri, Bono raconte comment il est devenu très tôt le meilleur ami de son voisin Derek Rowen.

Nos deux larrons ont tout fait ensemble y compris changer leur nom pour Bono et Guggi.

Et Bono d’expliquer : "Il vivait dans une situation très excentrique parce qu’il y avait tellement de mômes chez eux. Mais ce n’est pas ça qui faisait que c’était excentrique. C’était dû au père, Robbie Rowen, qui aimait particulièrement les petites annonces de l’Herald, aussi était-il en quelque sorte un acheteur compulsif de motos et de vieilles voitures."

Il décrochait son premier boulot à l’âge de 15 ans chez Superquinn, mais ça n’allait pas durer très longtemps. Mais il dit avoir continué à poursuivre une carrière dans le commerce de détail, d’une certaine façon pour le père de Guggi en vendant des calendriers et des pommes de terre.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : The Herald

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 57

Derniers posts

Instagram widget

go-top