Interview exclusive : Rhett Hutchence à propos de ’Slide Away’ - U2 France
Accueil / Cinéma / Théatre / Interview exclusive : Rhett Hutchence à propos de ’Slide Away’

Interview exclusive : Rhett Hutchence à propos de ’Slide Away’

mercredi 16 août 2006 / par Corine/Dead

Source : The Hollywood News

Posté par Paul Heath

Lorsqu’ils étaient adolescents, les frères Hutchence, Michael et Rhett furent séparés de leur père, Kelland par choix de leur mère, qui quitta l’Australie pour s’installer à Los Angeles. Leur mère avait fait un choix très difficile - un choix que certains ne pourraient imaginer avoir à faire - un choix que nombre d’entre nous ne peuvent concevoir en tant que personnes extérieures regardant à l’intérieur.

Elle décida qu’elle ne pouvait amener qu’un seul de ses garçons avec elle en Amérique. Michael partit et Rhett fut laissé derrière.

Chacun a des cas formateurs dans sa vie - des points décisifs. Celui-ci en fut séminal pour chacun des deux frères qui forma leur personnalité de nombreuses façons et la dynamique de la relation de l’un à l’autre et de celle de ceux avec qui ils entretenaient des relations.

JPEG - 30.8 ko

Des extraits de ce sujet sont abordés dans le livre de Rhett, ’Total XS’. Dans celui-ci, Rhett met à nu les sentiments et les circonstances qui l’ont entourés alors qu’il grandissait et sa vie de frère de l’une des rock stars les plus connues au monde. Total XS est bien plus honnête que la plupart des autobiographies, biographies ou raconte tout (Total XS est la parfaite combinaison des trois). Très peu de choses ont été aseptisées ici. On vous livre Rhett et Michael avec toutes leurs faiblesses. Ecrire cet ouvrage a été une expérience libératrice pour Rhett - celle-là même dont il avait désespérément besoin d’effectuer.

Vous aurez également droit - pour les non initiés - à une surprise. Rhett est un narrateur né (c’est de famille) et son humour est des plus charmeur.

Il y a quelques jours a été annoncée de manière officielle la sortie d’un biopic explorant ce que Michael Hutchence aurait traversé. La fondation de Michael et son frère sont derrière ce projet, Rhett est à la fois consultant et producteur exécutif. De nombreuses chaînes de télévision et programmes radio ont sollicité Hutchence pour des interviews.

Nous avons réussi à joindre Rhett par téléphone, lundi.

Comment vous sentez-vous ?

Rhett Hutchence C’est mon tout premier véritable hiver depuis sept ans et je n’aime pas ça mon pote. Je plaisante. Allons-y, une réponse directe ? Ecrire ce livre (Total XS) est une façon de faire avec si jamais on peut y parvenir. Je suis très heureux de l’orientation de l’histoire. C’est très sexe, drogue et rock ’n roll mais c’est aussi un peu plus que ça. Slide Away a bien plus de dimension et vous avez une bon sentiment de qui était vraiment Michael. C’est rock, sexy, sensuel et parfois drôle et c’est ainsi qu’était Michael. Vous le remarquerez lorsque vous parlerez à des personnes qui connaissaient Michael : elles parlent toujours de son humour son sens de l’auto dérision et de son accessibilité. Ce sont là des qualités fort enviables.

Ce projet traite de sujets particulièrement sensibles.

RH : La vie de Michael était intéressante. Dieu qu’il a vécu. Je crois que pour ce projet, tout le monde a été traité de manière plutôt équitable. C’est une tâche ardue que de condenser quelque chose de tel de manière à ce que cela fasse honneur à la mémoire de Michael, mais aussi à ma nièce (HEAVENLY HIRAANI TIGER LILY HUTCHENCE), à Kylie, etc.

Puisqu’on parle de Kylie

RH Je ne dirais jamais assez tout le bien que je pense d’elle.

Elle et Bono sont restés silencieux assez longtemps au sujet de Michael.

RH Ils ont été très respectueux envers la mémoire de Michael. Ils savent ce qu’ils ressentent et ce qu’était leur relation intime avec Michael et ils n’éprouvent pas, selon moi, le besoin de prouver ce qu’ils étaient pour mon frère de quelque façon que ce soit, forme ou mode. Certaines personnes choisissent de faire des choses pour des raisons organiques - pas parce que cela attirera l’attention sur eux. A de rares occasions, Bono a parlé publiquement de mon frère, il a été merveilleux et c’est alors que la presse à tout déformé pour rendre ça beaucoup moins merveilleux juste dans le but de faire un papier.

Y compris certains reportages presse "intéressants"

RH Certains médias ne font tout simplement pas de recherche ou bien ils font exprès de donner des infos erronées pour pouvoir vendre leur papier, hein ?

Des exemples ?

RH Kate Moss pour interpréter Paula ? Il serait plus correct de direCarrie Ann Moss (Matrix) elle serait géniale ! Le pompon a été, mon père est malheureusement décédé il y a quelques années de cela, sa soit-disant "colère" envers ce projet et des déclarations de ce genre sont non seulement impossibles - ce serait tout aussi faix s’il était encore vivant. Pour vous en assurer, il vous suffirait d’interroger la femme de mon père. Elle sait à quel point il se sentait dépendant de la façon dont le sujet qui nous intéresse serait traité.

Que vous inspire le fait que Tiger (la fille de Michael) soit élevée par Geldof ?

RH C’est totalement surréaliste et déroutant car Bob et Michael étaient comme ils étaient. Il serait plus pertinent de lui poser la question à elle.

J’ai lu dans Rolling Stone un papier dans lequel Justin Timberlake citait Michael comme l’une de ses influences vocales sur son nouvel album qui vient à peine de sortir.

RH Je l’ai également lu.

Quelles étaient les influences de Michael ?

RH Elles changeaient beaucoup. Je veux dire que cela dépendait des fois. Les influences de Michael à ses débuts étaient des trucs que l’on écoutait en grandissant à HK, que nos parents écoutaient comme Diana Ross et Roberta Flack. Son tout premier album a été "Thick as a Brick" de Jethro Tull, puis les temps ont changé et lui aussi. Il a été le premier à se lancer dans la New Wave, etc, et il ramenait aussi en studio des nouveaux trucs à faire écouter à son groupe, que ce soit De La Soul, ou bien encore Gang of Four. La période de Noël signifiait pour moi une quantité incroyable de CDs qu’il aimait, ou qu’il voulait me faire apprécier, comme Oasis, et même Johnny Cash. Prodigy, Music for a Jilted Generation, Lewis Taylor, Portishead, Nick Cave, bien évidemment, Serge Gainsbourg et la liste n’en finit pas.

J’ai entendu dire que la soundtrack de ce film pourrait inclure certaines de ces influences ?

RH Je ne peux ni confirmer ni infirmer.

Chaque fois que l’on parle de candidats pour un biopic sur grand écran, comme pour n’importe quoi d’autre d’ailleurs, il y a toujours des détracteurs et des supporters. A l’évidence, avec un intérêt des médias aussi prononcé, les éléments biographiques aussi riches - sans compter ceux de la rock star - le grand public s’y intéresse aussi, mais comment répondez-vous à la question du pourquoi Michael ?

RH Eh bien, comme vous venez de le dire, en dehors d’être l’une des dernières véritables rock stars, Michael a mené une vie trépidante. Regardez les choses de cette façon - s’il y a quelques années je vous avez proposé un film sur Johnny Cash, auriez-vous étiqueté ’Walk The Line’ comme film rapportant le plus au box office de l’année ? Selon moi ceci et disons un biopic sur Brian Jones c’est un peu comme une loterie. Des vieilleries intéressantes mais Michael c’est plus sûr. Dans le monde entier il est mieux connu que ne l’est sa musique. Et hey, je suis un peu partial. Peut-être devriez-vous poser la question à quelqu’un de plus en retrait.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 32

Derniers posts

Instagram widget

go-top