’L’odeur des étables...’ - U2 France

’L’odeur des étables...’

jeudi 30 décembre 2010 / par Corine/Dead / Tags:
JPEG - 27.1 ko

30 septembre 2010 - Séville. Concert

Cest drôle qu’après une journée de détente et de repos hier que tout le monde soit en forme aujourd’hui, mais tout à coup l’odeur des étables est très présente dans l’air (je ne sous entends pas que ce soit l’odeur du stade de San Sébastian mais fais plutôt allusion à la fin de cette partie de la tournée et à la perspective bien réelle d’un retour à la maison, du jour au lendemain.) De manière plutôt abrupte, ça nous est tombé dessus, dans un peu plus d’une semaine et deux autres villes, nous aurons tous droit à une pause. Cela nous rend toujours joyeux.

Les concerts dans cette partie du monde ont tendance a commencer tard. L’heure d’arrivée de U2 sur scène en Espagne et au Portugal est 21 h45 et on remballe à minuit. J’avais des invités – un ami de famille d’enfance et sa famille qui vivent à présent dans cette partie du monde. Nous avions prévu de nous retrouver dehors à 19 h bien qu’ils m’aient envoyé un texto pour me prévenir qu’ils étaient bloqués dans les embouteillages. C’est toujours pareil à cette heure, une fois les portes ouvertes, les réseaux des mobiles ont tendance à tomber en panne et à exploser avec quelque 60.000 personnes tentant de communiquer entre elles ou avec le reste du monde. Conséquemment, mon téléphone est en rade, mais comme notre rendez-vous était bien arrangé, je savais que je pouvais au moins l’honorer à l’ancienne : à savoir me rendre au point de ralliement et attendre patiemment.

Ce qui me permis durant près d’une heure de m’asseoir et d’observer l’afflux du public, en un, deux ou plusieurs groupes tous excités et avides d’une soirée géniale. Dans cette partie du monde le public fait véritablement partie d’une manifestation collective, plutôt qu de se contenter de venir “voir le spectacle”.

Super concert, avec un stade bourré à craquer et un public bruyant qui manifestait son bonheur. Ces mêmes personnes que j’ai observé à leur arrivée, toutes enthousiastes, n’ont pas décu. Je pense qu’elles vont nous manquer...

Ce soir, de nouveau, je voyage avec l’équipage, en comparaison, le trajet est bien plus court puisque ramené à 7 heures pour rejoindre Coimbra au Portugal. Un charter nous attend là-bas pour nous transporter jusque Rome, ce qui fait de ce voyage en bus le dernier de cette partie de la tournée, aussi, je me suis dit qu’il fallait que j’en profite au maximum.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : U2.com

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 40

Derniers posts

Instagram widget

go-top