La semaine de Bono et Bill Gates en campagne pour l’aide au développement - U2 France
Accueil / Caritatif / The One Campaign / La semaine de Bono et Bill Gates en campagne pour l’aide au développement

La semaine de Bono et Bill Gates en campagne pour l’aide au développement

samedi 13 octobre 2012 / par Pauline / Tags:

« Une rock star et un milliardaire sur le perron de l’Elysée » ont répété les médias français ; il est vrai que cette situation est insolite. Pendant quelques jours Bono a troqué ses trois compères de U2 pour Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, avec qui il partage son action humanitaire pour l’aide au développement des pays du Tiers Monde. Cette semaine le duo s’est rendu à Berlin, Bruxelles, Paris puis à Londres pour rencontrer les dirigeants européens afin de les encourager à poursuivre leurs programmes d’aides.

Auteur : Pauline

Lundi 8 octobre : Berlin

JPEG - 35 ko

Bono et le Président Joachim Gauck

Bono et Bill Gates, c’est un partenariat qui dure depuis plus de dix ans. Une paire que Bill Gates qualifie lui-même « d’étrange » mais qui sait s’avérer très convaincante de part sa puissance financière et de la popularité des deux hommes.

Il y a douze ans Bill Gates a fondé avec sa femme Melinda la Bill & Melinda Gates Foundation, une fondation philanthropique qui tend à améliorer les soins et l’éducation dans les pays pauvres. Bono a quant à lui créé l’organisation ONE en 2004, également dans le but de venir en aide aux pays en voie de développement en luttant contre la pauvreté et les pandémies en Afrique. À travers leur engagement les deux hommes veulent sensibiliser le public et faire pression sur les dirigeants politiques.

Pour débuter leur campagne, Bono et Bill Gates se sont rendus dans le pays de la première puissance économique d’Europe, à savoir l’Allemagne. Bono s’est entretenu avec le Président Joachim Gauck durant une vingtaine de minutes avant de rencontrer des membres de ONE. Peu d’informations ont filtré de cet entretien, mais nous pouvons faire confiance au pouvoir de persuasion de Bono pour parvenir à sensibiliser Joachim Gauck à la lutte contre la pauvreté.



Mardi 9 octobre : Bruxelles

JPEG - 40.9 ko

Bono et le Président du Parlement européen Martin Schulz

Mardi Bono était en Belgique pour empêcher que l’aide au développement contre la pauvreté soit touchée par les restrictions financières du budget 2014-2020 de l’Union Européenne. Son programme de la journée a consisté à rencontrer et convaincre les présidents des trois principales institutions de l’Union européenne : José Manuel Barroso (Président de la Commission européenne), Martin Schulz (Président du Parlement européen), et Herman Van Rompuy (Président du Conseil européen).

Après cet entretien avec Bono, José Manuel Barroso a déclaré : « Sauver des vies et prévenir les maladies sont à la fois un impératif humain et un bel investissement pour lesquels tout gouvernement responsable et toutes les organisations internationales doivent tenir leur promesses. Par conséquent, je vais insister pour que les Etats membres acceptent la proposition de la Commission pour une augmentation de 20% de l’aide extérieure dans le prochain budget européen. » Mission accomplie pour Bono qui est parvenu au maintien des aides de l’Europe et peut-être même à leur augmentation.

Quant à Martin Schulz, il s’est dit d’accord avec Bono pour soutenir l’aide au développement et a ajouté : « Le Parlement est pour un budget européen ambitieux car nous pensons que l’Europe doit s’occuper du bien-être des gens du monde entier (…) L’aide au développement constitue un des succès majeurs de l’UE. Elle a changé la vie de millions de gens, que ce soit par des vaccins contre la rougeole, l’accès à l’eau ou bien l’éducation des femmes et des enfants. »



Mercredi 10 octobre : Paris

JPEG - 33.3 ko

Bono, Bill Gates et le Président François Hollande. Photo ©REUTERS

Le joue d’après, nos deux militants très actifs ont fait étape à Paris. Après une visite au ministère de l’économie pour rencontrer Pierre Moscovici (ministre de l’Économie), Bono et Bill Gates ont pris la direction l’Élysée où le Président de la République François Hollande les attendaient pour une discussion qui a duré quarante-cinq minutes.

La France, quatrième contributrice mondiale à l’aide publique au développement (0,46% de son revenu national brut soit 9,35 milliards d’euros), a décidé que l’aide versée pour la lutte contre la pauvreté serait maintenue. Par ailleurs, 10% de la taxe sur les transactions financières seront consacrés à cette aide. Bono a tenu à remercier les Français pour leur soutien : « Les Français soutiennent plus que n’importe quel pays européen cette démarche d’aide et nous souhaitons les en remercier car il est difficile de le faire en ces temps où il n’y a pas de travail. Je suis une star du rock riche, pourrie gâtée, et je suis tout à fait conscient de ça. »

Bono, Bill Gates et le Président Hollande ont également discuté de la situation du Sahel, où plus de 18 millions de personnes sont confrontées à une pénurie de nourriture, et du besoin de transparence financière des industries extractives et forestières pour lutter contre la corruption.



Jeudi 11 octobre : Londres

JPEG - 30.4 ko

Bono et Nick Clegg, vice-premier ministre anglais. Photo ©Getty Images

Dernière escale de ce périple humanitaire : l’Angleterre. Bono avait rendez-vous avec le ministre de l’économie Joe Swinson, et le vice-premier ministre du Royaume-Uni Nick Clegg. Le chanteur de U2 a trouvé en la personne de Nick Clegg un allié pour militer pour plus de transparence de la part des firmes, le vice-premier ministre a d’ailleurs souligné : « Il faut absolument de nouvelles règles extrêmement strictes sur la façon dont les paiements aux pays en voie de développement en matière de gaz, pétrole et industrie d’extraction sont enregistrées. ».



Il semblerait que la semaine de l’étrange duo formé par Bono et Bill Gates ait porté ses fruits : les principaux dirigeants européens ont réaffirmé leur soutien à la cause humanitaire, aussi bien pour les aides versées au pays du Tiers Monde que pour la nécessité de transparence des industries. Les mois à venir sont cruciaux car ils confirmeront… ou pas… la parole donnée des divers gouvernements et institutions !

Le mot de la fin revient à Bill Gates, qui a écrit cette semaine sur son blog : « Melinda et moi avons beaucoup d’amis, d’alliés et de partenaires pour notre cause philanthropique, mais aucun d’eux n’est aussi créatif, énergique et inspirant que Bono. ».

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : ONE

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 31

Derniers posts

Instagram widget

go-top