Pourquoi certaines rock stars réussissent mieux que d’autres à Cannes (...) - U2 France
Accueil / Cinéma / Théatre / Man On The Train / Pourquoi certaines rock stars réussissent mieux que d’autres à Cannes (...)

Pourquoi certaines rock stars réussissent mieux que d’autres à Cannes (Cannes)

dimanche 15 mai 2011 / par Corine/Dead / Tags:

Bjork, Norah Jones, David Bowie et d’autres musiciens ont accompagné des films sur la Croisette — avec plus ou moins de bonheur !

par Jay A. Fernandez, Kevin Cassidy

Le Festival de Cannes a eu sa part de musiciens rock et autres pop stars impatients de s’essayer au 7e art.

Larry Mullen Jr., le batteur de longue date de la formation rock irlandaise U2, fait ses débuts à son tour en tant que vedette dans le rôle titre au côté du vétéran Donald Sutherland dans le remake de Man on the Train (L’homme du Train) de Mary McGuckian que Sierra/Affinity et Preferred Content s’apprêtent à vendre sur le marché du film de Cannes cette année (voir.) Cannes est typiquement un forum judicieux puisque les publics internationaux défendent traditionnellement les artistes s’essayant à un nouveau medium.

L’icône islandaise Bjork a remporté le prix de la meilleure actrice à Cannes en 2000 pour son rôle dans le film du Danois Lars Von Trier, Dancer in the Dark, également récompensé cette année là par la prestigieuse Palme d’Or. Von Trier s’est de nouveau orienté vers ce même prix en 2009 avec la pop star française et royauté de la musique Charlotte Gainsbourg — fille de Jane Birkin et de Serge Gainsbourg—dans le très controversé Antichrist. (Également actrice-chanteuse, Birkin elle-même figurait au générique du film de Michelangelo Antonioni, Blow-Up, grand vainqueur du Grand Prix à Cannes en 1967.)

La chanteuse et songwriter Norah Jones n’a pas fait autant de vagues pour ses débuts dans le film de Wong Kar Wai, My Blueberry Nights, un road movie léger présenté en ouverture de l’édition 2007 du festival. Les critiques de ce film furent décevantes et Jones elle-même ne fut pas épargnée. Un critique du Guardian (quotidien britannique) qualifiant son interprétation de “facile, effacée et sans aucune profondeur”.

En 1983, à l’époque de Let’s Dance, David Bowie apparaissait à la fois dans un drame de guerre en compétition Merry Christmas Mr. Lawrence, et dans un film de vampire érotique, hors compétition, The Hunger. Bob Geldof jouait dans l’adaptation de l’album des Pink Floyd, The Wall, hors compétition en 1982 et Sting figurait dans le film présenté en première à Cannes en 1979, Quadrophenia.

Bob Dylan était la vedette et le coscénariste de ce truc étrange et poétique intitulé Masked and Anonymous, présenté à Cannes en 2003. Roger Ebert qualifiant le script de “incohérent divaguant dans les méandres juvéniles” et pour ce qui est de la performance de Dylan, il ne fut guère plus clément : “bien que tous se fendent pour lui, il ne prononce jamais plus d’une phrase à la fois et ses remarques évoquent incroyablement la langue et la philosophie des fortune cookies chinois”. (NDLT : le fortune cooky chinois est une espèce de sablé triangulaire à l’intérieur duquel se trouve un message qui est sensé révéler votre avenir !)

Les critiques pour ce qui est de notre diable de batteur Larry Mullen Jr. ne pointeront pas le bout de leur nez avant longtemps puisque son film n’est pas projeté dans le cadre de la programmation du festival. Mais notre batteur a choisi une approche des plus réaliste pour ce qui est de cette nouvelle orientation.

“J’ai eu une carrière incroyable pour quelqu’un qui tape sur des trucs pour vivre. Je comprends que certains soient septiques - je ne suis pas acteur. Je n’envisage pas de changer de carrière, ce qui ne m’empêche pas d’apprécier d’expérimenter de moi-même. Pourquoi pas ?”

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : The Hollywood Reporter

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 31

Derniers posts

Instagram widget

go-top