The Edge le génie du son U2 (Fin) - U2 France

The Edge le génie du son U2 (Fin)

lundi 31 octobre 2011 / par Corine/Dead / Tags:
JPEG - 62.4 ko

Le musicien The Edge assistait à la première de "Newlyweds" lors de l’édition 2011 du Tribeca Film Festival au BMCC Tribeca PAC le 30 avril dernier à New York City. (Photo by Mike Coppola/Getty Images North America)

par Michael Leonard

David Howell Evans a fêté ses 50 ans le 8 août dernier. Connu de tous, sauf de ses parents, sous le pseudo de (The) Edge, il est le guitariste de la formation rock irlandaise U2 et son auteur musicale primaire depuis 35 ans. Fidèle à son nom-de-rock, Edge divise la communauté des guitaristes. Certains trouvent qu’il s’appuie trop sur les effets et la technologie. Beaucoup d’autres le saluent comme l’un des plus grands guitaristes de rock, un véritable novateur dans un marécage de semblables.

Edge, au sujet de son emblématique Gibson Explorer…

Edge est dingue de matos. Parfois, il utilise 18 guitares différentes pour jouer 18 morceaux pour un concert de U2, mais sa toute première guitare, une Gibson Explorer de 1976, reste la plus emblématique. “J’étais à New York avec mes parents,” confie-t-il à Guitar. “Je suis entré dans un magasin de musique, Manny’s, je pense que je voulais acheter une Les Paul ou une Rickenbacker, au départ. Mais c’est alors que j’ai choisi cette Gibson Explorer. Elle me parlait véritablement. Je savais que l’usage de cette guitare pourrait susciter d’étranges réactions car personne ne l’utilisait à l’époque. C’est bizarre. Mais elle me semblait faite pour moi, elle possédait mon son en elle. Et elle ne coûtait que 450 dollars. Je pense que c’est ma guitare la plus caractéristique.

L’Explorer de The Edge est présente sur tous les premiers disques de U2. Bien quelle ait été laissée au repos durant la majeure partie des années 1980 et 1990, elle a fait un retour vengeur en 2000 sur l’album All You Can’t Leave Behind, et tout particulièrement pour engendrer le tube “Beautiful Day”.

Edge la qualifie ainsi : “Elle possède ce son unique. Adam [Clayton], en particulier, était ravi de la revoir sortir. Il m’a dit : "Ce truc a un son à nul autre pareil sur terre !" C’est une guitare plutôt unique ;

The Edge nous parle de sa Gibson Explorer et de son retour.

The Edge et pourquoi, il joue rarement des solos de manière traditionnelle.

“En grande partie, parce que je suis profondément minimaliste. Si un morceau n’a pas besoin d’un solo, je ne suis pas du genre à lui en imposer un,” confiait-il à Guitar Player. “Çest toujours la musique qui dicte ce que je joue. Je ne veux jamais jouer en ayant un sentiment d’inutilité. J’éprouve un vrai plaisir à trouver la note parfaite pour la partition parfaite”.

Les influences guitare de The Edge sont différentes de la plupart des autres guitaristes.

Bono confie, “Au début, Edge n’était pas du tout à fond dans Rattle & Hum. Comprenez, Edge ne possédait pas d’exemplaire du disque de Bob Dylan Blood On The Tracks. Edge a commencé sa collection [musicale] en 1976 chez New Beginning. Il aimait particulièrement les groupes européens tels que Can, et Brian Eno.”

The Edge lui-même confiait à Rolling Stone, “Si nous avions cédé à Bono The Joshua Tree aurait été encore plus américain et blues. Au départ, nous avons exprimé notre désaccord avec véhémence sur les chansons qui devaient figurer sur cet album. J’essayais de le ramener à quelque chose qui collait moins aux racines de ce genre et d’en faire un truc plus expérimental”.

Ce que disent ses potes du groupe…

“"The Edge, lorsque je l’ai rencontré, avait toujours cette qualité venue d’un autre monde qui s’accompagnait d’un détachement amusé et détendu”, de déclarer le bassiste Adam Clayton à The Independent en 2005 “Mon impression aujourd’hui est strictement la même”.

Et le batteur Larry Mullen Jr. d’ajouter : "J’ai appris à ne jamais le sous estimer. A quelque niveau que ce soit. Sa quête inlassable et tenace de la chanson parfaite, du son parfait, de l’idée parfaite. Il possède tant de qualités auxquelles j’aspire.”

Bono : “C’est notre génie du son. C’est aussi simple que ça.” écrit-il dans le quotidien The Independent en hommage à l’homme au bonnet, Bono précise également : "Sous ce calme, cette maîtrise zen des arpèges et des notes parfaitement cristallines, sourd une rage, un aspect explosif, comme je l’ai appris à plus d’une occasion. Ne cherchez jamais la bagarre avec un homme qui gagne sa vie à travers la parfaite coordination de l’œil et de la main."

BP Fallon vibemaster, gourou et DJ live de U2 : “ The Edge c’est cet expert beau gosse, aux pommettes parfaites, au regard doux et intense à la fois et à l’esprit si vif qu’il est capable de trouver un tas de câbles et de construire un vaisseau spatial.”

Le producteur Daniel Lanois : “The Edge c’est le maître du riff, l’une de ces grandes forces musicalesd. Il est derrière le volant, en charge, de ce qui survient harmoniquement parlant.”

Le manager de U2 et son 5e membre, Paul McGuinness : “C’est un homme extrêmement intelligent et un génie de la musique. Il ne s’est jamais trouvé en présence d’un instrument musical dont il ne pouvait extraire une belle forme. il est extrêmement doué et c’est un musicien plein de ressources. Il m’a énormément impressionné la première fois que je l’ai vu jouer “Out Of Control” et il n’a fait que progresser depuis.”

Et The Edge, lui-même, pense-t-il être un grand guitariste ?

L’auto analyse Zen de The Edge est la suivante : “Je joue comme je suis. Je conviens bien à U2. Une chanson telle que “Pride (In The Name Of Love)”, c’est The Edge joiuant tel que The Edge est”.

Enfin, si vous pensez que The Edge est tout bonnement too much en matière d’echo et de delay, voici sa réponse…

“L’echo emporte la partition à la guitare dans un autre endroit,” confiait-il à Guitar World. “C’est un peu comme ce qu’a fait Andy Warhol en matière d’art avec ses impressions sur soie et photos de boites de conserves de soupe. Il a joué avec l’art, l’a chamboulé. Ces conventions soit disant sacrées de l’imagerie ce sont celles qu’il a balancées. J’approche de cette décision esthétique.

“Lorsque je rencontre un problème avec la partition guitare - pas son jeu mais son écriture - Je me frotte à l’écho et aux effets, je mets le bazar et fais en sorte que ce soit aussi dingue que possible, et ça m’emporte quelque part. J’ai trouvé tellement de partitions guitare à partir de l’écho. C’est un univers sans limite.”

 

Notez cet article (de 1 à 5)
4/5(3) votes

Partagez cet article


Voir en ligne : Gibson

Toutes les versions de cet article : [English] [français] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 38

Derniers posts

Instagram widget

go-top