U2 prêt pour l’Afrique du sud - U2 France

U2 prêt pour l’Afrique du sud

lundi 14 février 2011 / par Corine/Dead / Tags:

Par Janet Smith

Le plus grand groupe de rock au monde se réveille chaque matin avec la crainte de se tromper et de se croire grand. C’est ce que dit Bono : "S’il s’avère que vous êtes très bon, vous verrez qu’il existe un énorme abîme entre très bon et grand."

Mais il y a fort peu de chance que les fans de U2 fans ressentent cette démarcation lorsque la formation irlandaise jouera au stade FNB de Joburg ce soir.

L’araignée qui enserre ses gigantesques tentacules autour de la scène à 360º que le groupe prendra d’assaut alors que la nuit recouvrira Soweto, fait ressembler le terrain de la finale de la Coupe du Monde à une cour de récré.

Soudain, c’est intime. Cela vous tient plus étroitement. Alors que la nuit entrelace les éblouissants sièges oranges, les ombres dépassent les bornes, la promesse de Bono que chaque fan aura la même excitation visuelle est assurée. La répétition écrase le sol, la lumière transforme le stade en un gigantesque pouls, une disco grondante pour l’imagination du fidèle.

Le groupe dîne dans une boîte au dessus de l’araignée. Nous sommes vendredi soir et il est arrivé par avion la veille à Joburg, mais il n’y a pas la moindre lueur de jet lag. Bono est plus grand que ce à quoi l’on s’attendrait. The Edge affirme qu’on le reconnaît à peine dans cette partie du monde, et fait confiance aux médias rassemblées pour le rendre "plus intéressant".

Nul besoin. Ils se déplacent. Ils avancent à grande vitesse dans leur amour durable pour la musique et l’enchantement de jouer pour la seconde fois en Afrique du sud, ce concert se joue dans le stade où l’Espagne a brandi son trophée face au monde en juillet dernier. U2 est ému : c’est également là que Nelson Mandela"notre ami" — s’est avancé en homme libre, il y a exactement 21 ans, pour lever le poing au nom des résidents de la plus célèbre ségrégation au monde.

Ils s’intéressent à comment leurs chansons s’inséreront dans cet espace politique.

"Notre musique est née d’une tradition anglo-saxonne, aussi l’on ne peut imaginer qu’elle va se contenter de traverser. L’on se doit également d’être fidèle à sa propre musicalité", d’expliquer Bono. Un journaliste leur pose la question du sexe, de la drogue et du rock ’n’ roll après 30 ans de carrière ensemble. "Et c’est seulement cet après-midi", de rire à l’unisson.

"Je pense que l’on appelle ça des épouses, en fait", de renchérir Adam Clayton, déclenchant encore plus de fous rires. C’est pourquoi ils se tiennent à carreau. Il se pourrait que ce soit également une autre des raisons pour laquelle ils sont toujours ensemble.

"Chacun a sa chance, lorsque le rideau tombe, de grandir", de souligner Bono. "Ça n’est pas encore fait pour moi."
Le sérieux suit. Une conversation sur la révolution en Égypte, juste quand Hosni Mubarak cède enfin et démissionne à la télévision. Puis, ils passent à l’optimisme pour le Soudan du sud.

C’est ainsi que de nombreux fans connaissent le groupe. Moins joueurs. Des samaritains pour ceux qui seront disloqués du spectacle qui va stupéfier Soweto ce soir.

Ils sont inquiets des souffrances de leur propre pays, l’Irlande, après qu’il ait succombé à la récession, et ils disent qu’ils vont se reconnecter et s’impliquer plus là-bas plus tard cette année.

"Les Irlandais sont de grands entrepreneurs", d’expliquer Bono. "Ils sont en très bon accord avec le 21e siècle tout comme les Africains. Il est un esprit anarchique en notre pays, le refus de baisser la tête. Nous ne sommes pas très bons lorsqu’il s’agit de suivre les ordres. Et c’est ce qui nous sortira de ce trou noir."

Bono nous chante une vieille chanson rebelle irlandaise. C’est beau.

Puis, ils reconnaissent qu’ils ne sont pas issus du prolétariat, même s’il se peut qu’ils aient par le passé grandi dans ce que le père de Bono appelle la "classe moyenne supérieure".

Il nous décroche un large sourire.

"Aucun d’entre nous n’a jamais bossé une journée. Nous nous sommes mis ensemble pour ne pas avoir à bosser. Nous faisons ce que nous aimons dans un monde où si peu de personnes ont ce même privilège."

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : Independent Online

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 38

Derniers posts

Instagram widget

go-top