Zooropa à Sao-Paulo - U2 France

Zooropa à Sao-Paulo

lundi 11 avril 2011 / par Corine/Dead / Tags:
JPEG - 41.7 ko

Les cieux se sont ouverts et ont arrosé tout le monde avant que le groupe ne prenne la scène d’assaut pour son second soir à Sao-Paulo mais ça s’est avéré une soirée mémorable pour toutes sortes d’autres raisons.

’Real Thing’ a donné le coup d’envoi au spectacle et puis, ’pour des raisons uniques, voici notre premier single’, d’annoncer Bono alors que le groupe se lançait dans un morceau inattendu qui sentait aussi frais et audacieux que le jour de sa sortie en 1979.
’I had the feeling it was out of control
I was of the opinion it was out of control....’

La pluie, quelle pluie ? ’Boots’, Magnificent, Mysterious Ways, Elevation, le stade entier bondissait au Morumbi, lui aussi hors de contrôle.

’Merci beaucoup, merci à Muse’, de lancer Bono. ’Musiciens extraordinairement talentueux.’
’Nous aimons le Brésil... Nous vous aimons... mais ça vous le savez, pas vrai ?’

Et pourtant, chacun avait besoin d’être rassuré, aussi était-ce le bon moment pour le faire, allait-il expliquer.

’Edge manque beaucoup d’assurance et je lui ai demandé de vérifier que vous n’aimiez pas d’autres groupes de la manière dont vous nous aimez...’

L’ovation générale qui s’ensuivait suggérait qu’il n’y avait pas trop de mauvais sang à se faire sur ce sujet, mais pourtant, de poursuivre Bono : ’D’autres de vos amoureux passent - Oasis, Coldplay, aujourd’hui Muse - aussi Edge a besoin de savoir combien vous l’aimez.’

Le Brésil confirmait alors son amour éternel de la façon la plus bruyante qui soit. Ce soir, au cas où vous ne vous en douteriez pas, Bono a également confirmé que Larry Mullen l’accompagnait à la batterie et Adam Clayton à la basse.

’Et si je manquais d’assurance, je ne serai pas devenu chanteur - mon nom est Bono. Nous essayons de vous servir. Nous vous saluons...’

Des remerciements chaleureux au gouverneur Alckmin pour le prêt de Sao-Paulo. ’Pas de boulot demain, pas vrai ? Journée U2. C’est officiel ! D’accord, une nouvelle chanson, voici North Star.’

S’ensuivaient Beautiful Day, le stade au grand complet accompagnant sur Singing in the Rain avant Vertigo. Et puis, sortie de nulle part, après Miss Sarajevo, le retour de Zooropa, un morceau qui n’avait pas été joué en live depuis l’année de sa sortie, dans un autre siècle.

’Zooropa... a bluer kind of white
Zooropa... it could be yours tonight.’

Autre moment poignant de la soirée, ’Moment of Surrender’ dédicacée à ceux qui souffrent, ’les mères et les pères qui n’ont plus d’enfant’, après le drame de Rio, le second show à Sao-Paulo touche à sa fin.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : U2.com

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


Portfolio


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 42

Derniers posts

Instagram widget

go-top