Achetez aujourd’hui, payez plus tard (fin) - U2 France
Accueil / Caritatif / Achetez aujourd’hui, payez plus tard (fin)

Achetez aujourd’hui, payez plus tard (fin)

mardi 23 janvier 2007 / par Acrobat

Le shopping pour la bonne cause fait rage. Le problème argue Jess Worth, est que ce "consumérisme d’éthique" a quelque chose de l’oxymoron. Le véritable défi consiste à canaliser cette préoccupation pour en faire quelque chose de beaucoup plus ambitieux.

Le shopping pour la bonne cause fait rage. Le problème argue Jess Worth, est que ce "consumérisme d’éthique" a quelque chose de l’oxymoron. Le véritable défi consiste à canaliser cette préoccupation pour en faire quelque chose de beaucoup plus ambitieux.

Donc, en tant que moyen de changer le monde, le consumérisme éthique est un outil délicat et imprécis. Il est plus efficace lorsqu’il est utilisé collectivement et stratégiquement. Le commerce équitable ne serait pas aussi présent à l’esprit des gens, et dans les supermarchés, sans les campagnes dédiées menées par des milliers de personnes dans les communautés locales. De nombreux petits producteurs en bénéficient certainement, même si ce n’est qu’une goutte dans l’océan comparée à ceux dont le train de vie a été dynamisé par le système commercial dans son ensemble.

Mais si nous donnons trop de pouvoir aux consommateurs éthiques, si nous pensons qu’en matière de morale, tout est blanc ou noir, si nous sommes séduits par l’idée que le marché va répondre à nos considérations éthiques ou environnementales, pour s’adapter et qu’ainsi les problèmes seront résolus, alors nous faisons une terrible erreur.

L’erreur est en partie de faire confiance au marché et d’ignorer le rôle central qu’occupent les gouvernements dans l’arrêt de la surconsommation. Ils peuvent instaurer des taxes et utiliser d’autres instruments économiques, pour redéfinir l’économie, contrôler les marchés et peuvent introduire et renforcer des normes d’éthique et d’environnements. Paradoxalement, le commerce ne sera pas rendu équitable par l’achat équitable.

Les gouvernements doivent s’engager pour changer les règles internationales qui le régulent actuellement. Rien de tout cela n’est facile à faire, mais ce n’est pas en faisant du shopping que nous les réussirons.

Une autre erreur, peut être plus grave encore, est de ne pas prendre la mesure des changements que nous devons opérer. Survivre aux multiples catastrophes que nos modes de vie provoquent va impliquer un véritable séisme dans notre vie. Nous devons mettre fin à notre vision à court terme de la croissance pour aller vers un modèle durable répondant aux attentes de chacun. Parfois, nos meilleurs choix d’achat éthique seront de ne rien acheter, d’adopter l’idée que moins peut signifier plus. Mais c’est un message qui n’est pas évident.

Nous ne devons pas être obsédé par le fait de savoir si en tant qu’individus, nous consommons de manière éthique. C’est important et gratifiant de faire ce que l’on peut, mais atteindre la pureté morale est un rêve impossible dans un monde aussi imparfait. Comme Andrew Simms, du New York Foundation, le dit « Le consumérisme éthique est une musique d’ambiance, plutôt qu’une refonte significative de l’économie. Cela semble palliatif, un observateur passif, plutôt qu’un agent de changement actif. Nous devons cesser la passivité liée à notre qualité de consommateurs, et commencer à faire bouger les choses. »

Le consumérisme éthique fournit des réponses très simples lorsque celles-ci n’existent pas. Acheter une nouvelle marque de détergent est facile. Mais opérer des changements sociaux l’est moins. Etre plus engagé politiquement sur les impacts de tous nos actes est nécessaire. Mais cette poussée des questions éthiques est une opportunité énorme, montrant que de plus en plus de gens ont l’intention d’agir sur les problèmes les plus immédiats auxquels la planète doit faire face. Le défi est donc maintenant de trouver le moyen de regrouper et canaliser toute cette énergie vers quelque chose de beaucoup plus ambitieux que de mettre du commerce équitable sur tous les étalages des magasins.

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : Ottawa Citizen

Toutes les versions de cet article : [English] [français] [français] [français] [français]


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 29

Derniers posts

Instagram widget

go-top