August Rush… quand la musique est bonne ! - U2 France

August Rush… quand la musique est bonne !

mardi 18 mars 2008 / par Corine/Dead

Auteur : Corinne/Dead

Pour son second long-métrage (Disco Pigs avec Cillian Murphy), Kristen Sheridan (la fille de Jim) a choisi le riche univers de la musique.

Le pitch

Un jeune garçon orphelin (Freddie Highmore) est persuadé qu’il va retrouver ses parents en les réunissant au travers d’une symphonie qu’il composera pour eux. Un soir il s’échappe de l’orphelinat et se retrouve dans la jungle new-yorkaise où il va faire un tas de rencontres avec des personnages pas toujours très recommandables.

JPEG - 109.8 ko

Ce qu’il faut savoir

Contrairement à processus habituel, le compositeur a d’abord créé la musique et les images ont été ajoutées après coup. Généralement, le compositeur intervient une fois le film monté et s’adapte à l’histoire.
Le morceau Rise Up a été nominé à l’Oscar de la meilleure chanson pour un film. C’est le duo de Once composé de Glen Hansard ex-chanteur leader des Frames et Marketa Irglova qui a remporté la statuette dorée… à juste titre !

Ce qui fascine dans August Rush, ce n’est pas tant le talent de Freddie Highmore, qui n’est d’ailleurs plus à prouver (Neverland, Charlie et la Chocolaterie,Arthur et les Minimoys)… que la façon dont le film s’articule autour de la musique. Le film satisfera les fleurs bleues qui comme moi aiment à penser que dans ce monde de brutes, règne encore l’amour avec un grand A.

La trame est classique et l’on retrouve à peu près tous les clichés : le gentil orphelin harcelé par les grands de l’orphelinat, le couple de « beaux » jeunes amoureux (Kerri Russel et Jonathan Rhys-Meyers), le père « abusif », le « mécène » avide d’argent (Robin Williams, copie conforme de Bono dans Across the universe)… en gros des gentils et des méchants.

Il est intéressant de voir que Kristen Sheridan a choisi New York, la ville réputée de la musique et va jusqu’à nous emmener dans l’antre de l’illustrissime Julliard (académie qui accueille à bras ouverts le génie en herbe interprété avec grâce et conviction par Freddie Hygmore).

August Rush contentera ceux qui aiment les belles histoires d’amour où tout finit bien et enchantera les amoureux de la musique qui, comme moi, ne se sont toujours pas remis de cette fascinante symphonie qui accompagne August, dans sa tête, dans cœur et dans sa vie tout au long de ce film. Et comme notre héros en herbe, vous trouverez la musique dans le moindre son ou bruit de votre quotidien (mais si les marteaux piqueurs peuvent être la partition d’une symphonie… comme l’a d’ailleurs montré René Clair dans "Les belles de nuits" avec Gérard Philippe).

Un bon point au très sexy Jonathan Rhys-Meyers qui une fois de plus (Velvet Goldmine, Elvis) a usé de son organe pour donner vie à un chanteur de rock irlandais plus que convaincant… Très jolie mélodie et voix de velours à souhait.

Je vous recommande donc cet August Rush qui vous fascinera par sa musique incroyable (voir le duo à la guitare entre Freddie Highmore et Jonathan Rhys-Meyers).

Notez cet article (de 1 à 5)
1.99/5(1) vote

Partagez cet article


Portfolio


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 20

Derniers posts

Instagram widget

go-top