Mercenaries 2, Bono appelé - U2 France

Mercenaries 2, Bono appelé

jeudi 22 mars 2007 / par Corine/Dead

22 Mars 2007 - La polémique autour du futur titre Mercenaries 2 : World in Flames ne dégonfle pas, bien au contraire. Petit rappel : en mai 2006 déja nous revenions sur le jeu en évoquant la contestation que son développement soulève au Vénézuéla. Il faut savoir que c’est dans ce pays d’Amérique du Sud que doit se situer l’action du jeu de Pandemic, et que celui-ci a globalement pour objectif de transformer le territoire en vaste terrain d’affrontements entre factions rivales, comme le permettait déja le premier volet sorti sur PS2 et Xbox notamment. Une situation jugée intolérable par bon nombre d’activistes vénézuéliens qui - dans la lignée de leur président Hugo Chavez - affirment que le titre constitue "une étape supplémentaire dans un processus de guerre psychologique" engagé par le gouvernement des Etats-Unis contre le Vénézuéla. Voilà qui a le mérite d’être clair, et qui met le jeu vidéo dans une situation inédite : celle d’un élément déclencheur de tensions internationales plutôt vives, comme en témoignent les récentes avancées de l’affaire.

En effet, un groupement nommé Venezuelan Solidarity Campaign (VSC) vient officiellement de demander au chanteur Bono (U2) d’intervenir pour que cesse le développement du jeu, par ailleurs prévu pour la fin de l’année sur PC, PS3, PS2 et X360. Pourquoi Bono me direz-vous ? Tout simplement parce que l’homme fait partie d’Elevation Partners, groupe qui a récemment investi dans Pandemic à hauteur de 300 millions de dollars. Le chanteur est donc sommé d’user de sa "très grande influence" pour faire cesser la production du jeu, dont VSC explique qu’il "ne ferait qu’agrandir un antagonisme déja immense entre le Vénézuéla et les USA. Des millions de vénézuéliens craignent une invasion US de leur pays. Et le fait qu’un studio qui a déja collaboré avec l’armée US [au développement de Full Spectrum Warrior, ndlr] fasse un jeu dans lequel leur pays est devasté n’est pas pour les rassurer".

Le débat est pris très au sérieux par les autorités concernées, et le VSC a donc mis en place une lettre ouverte (au format PDF consultable ici-même) dans laquelle il exhorte - soutiens religieux à l’appui - le chanteur Bono à faire le nécessaire pour que le développement de Mercenaries 2 soit annulé. Evidemment les développeurs se défendent d’une quelconque ingérence politique et militaire dans leur titre, et rappellent qu’il ne s’agit "que d’un jeu vidéo" dont les personnages "purement fictifs" n’ont rien de commun avec quelques figures politiques existantes que ce soit. Reste une polémique qui n’en finit plus de s’éterniser, et dont il semble bien difficile de prédire l’issue. Jusqu’à la sortie du jeu ?

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Voir en ligne : Gamebe.com

Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 13

Derniers posts

Instagram widget

go-top