U2, les rebondissements d’une tournée… - U2 France

U2, les rebondissements d’une tournée…

dimanche 22 janvier 2017 / par Corine/Dead / Tags:

par Corine/Dead

Il s’en est passé des choses, cette semaine, côté tournée, pour la formation rock irlandaise U2, et ses fans, souvent, plus que dépités.

JPEG - 2.5 Mo

Retour sur une semaine épique.

Une partie des fans européens a retrouvé le sourire, après la débâcle des ventes de places pour le concert de U2 donné au stade de France, le 25 juillet. Je dis débâcle car, comme toujours, ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir accéder aux pré-ventes de U2.com, et encore même pour ceux-là, ce n’est pas gagné, les sites de réservations sont littéralement pris d’assaut et, les bugs, la lenteur des connexions, même avec du (soi-disant) très haut débit ne garantissent pas de décrocher le précieux sésame.

U2, de ce fait, dans un élan de générosité, a annoncé une nouvelle date : le 26 juillet, au Stade de France, avec accès pré-vente jusque vendredi dernier et ouverture de la vente au grand public dès demain… Je sens que nous n’avons pas fini d’en entendre parler dans les chaumières et je ne souhaite à tous de la patience, au moins, à défaut de chance.

Et là, on se dit, chouette, Live Nation a annoncé plus d’un million 100 000 places vendues pour les premières dates… et comment ça se fait si ça marche aussi bien, ben que j’ai pas eu de place ou comment Live Nation et Ticketmaster peuvent permettre pareils abus pour la vente des places ? Mieux encore quand on sait que Ticketmaster possède lui-même le site, Seatwave, qui lui permet de revendre à prix d’or, ce qu’il vend déjà une blinde aux heureux possesseurs du précieux sésame !

Ce qui est rassurant, quelque part, c’est que c’est toujours la même routine, avec U2 : un premier tour de chauffe (les premières dates) et, si (on sait que s’est assuré) la sauce prend, on annonce de nouvelles dates et malheureusement, au coin du bois, rôdent ces "bloody" scalpers qui se réjouissent d’avance de s’en mettre plein les fouilles.

Mais restons-en là, pour l’heure, pour ce qui est de nos veinards de Parisiens ou Français qui ont décroché le jackpot, une seconde date à Paris, ne laissant pas, pour autant Live Nation, dans la détresse, quand on sait qu’il organise le premier Festival Lollapalooza, dans la ville lumière, le week-end précédent l’arrivée en fanfare de nos 4 paddies, dans le mythique stade de France dont la pelouse est foulée, régulièrement, par les rugbymen de l’île émeraude.

PNG - 2.2 Mo

L’île émeraude flouée, d’ailleurs, par ces "bloody" scalpers, Ed Sheeran, peut-être, mais on ne va pas lui en tenir rigueur, tout le monde doit gagner sa vie… et une improbable date à Cork, que, perso, j’appelle de tous mes vœux. Que c’est beau d’avoir la foi !

Mais, revenons à ces secondes dates européennes avec la perfide Albion au Twickenham Stadium, le 9 juillet, nos amis romains à l’Olympic Stadium, le 16 juillet, les heureux veinards du SDF le 26 juillet et, enfin, côté néerlandais, le 30 juillet verra le retour de nos diables d’Irlandais à l’Amsterdam Arena. À noter que les 8 et 9 juillet, pour l’instant, tout au moins, sont les deux seules dates qui verront le passage de U2 au Royaume-Uni (le Brexit, serait-il en cause ?)… Allez, les gars, un petit effort et un petit tour en Écosse, ça ne vous dirait pas ? Après tout, eux, voulaient leur indépendance et adhérer à l’Union européenne… Ah, mais, c’est pas cool de se faire léser comme ça ! J’ai un peu peur de ce qui nous attend en mai… au moins, ce ne sera pas Trump… quoi que, il ne faut jurer de rien !

Dernière précision, la vente au grand public pour ces quatre concerts c’est demain… armez-vous de patience et de votre carte bancaire… On y croit et ça ne coûte rien de croiser les doigts, par la même occasion, même si ce n’est pas super pratique pour taper sur le clavier en même temps ;-))

Mais revenons à nos verts pâturage irlandais et à la machine bien huilée U2, qui n’en oublie pas, pour autant, les fans outre-Atlantique.

Le 21 mai au Rose Bowl de Los Angeles (capacité d’accueil 92 542 places), le 4 juin au Soldier Field de Chicago (capacité 61 500 places) et le 29 juin au MetLife Stadium de l’East Rutherford, dans le New jersey (capacités 82 566 places). Les dates de mise en vente pour cette partie nord-américaine de la tournée sur U2.com.

En attendant U2, que se passe-t-il dans la vie de nos 4 paddies. Retour sur une actualité, peu "riche", malgré le bruit des espèces sonnantes et trébuchantes de la tournée anniversaire des 30 ans du Joshua Tree.

On commence par Larry, le plus discret, d’entre tous, je dois dire. Notre batteur préféré, qui a signé un pacte avec Faust pour paraître toujours aussi jeune, malgré 54 années affichées au compteur, était récompensé, vendredi soir, par Yamaha lors de la cérémonie des NAMM (National Association of Music Merchants : association nationale des marchands de musique) à Anaheim, en Californie. En plus d’un sourire, l’auditoire a eu droit à quelques reprises dont, au moins, "I Still Haven’t Found What I’m Looking For," "Angel Of Harlem," "Pride" et "Desire", pas mal cette set minimaliste, non ?

En plus d’avoir été reprise sur les réseaux sociaux avec le #LarryMullenJnr accepts his lifetime achievement award from #yamahamusic #NAMM2017, ça n’a pas tardé avant que Youtube diffuse des clips (euh, juste merci à ceux qui les ont postés) de cette soirée épique. Pride.


"Pride"




"I Still Haven’t Found What I’m Looking For"



PNG - 708.7 ko

Mais, notre Tambourine Man, n’était pas seul sur la route puisque le lendemain, c’était le tour de mon guitariste préféré, j’ai nommé le talentueux, le mythique… Pardon, c’est l’émotion qui fait que les qualificatifs et autres substantifs me manquent ! The Edge.
Notre diable de guitariste participait à la Women’s march de Los Angeles et les manifestants en ont pour leur "argent"… jugez plutôt !




Bon, Ok faut aimer Juliette Lewis, meilleure actrice que chanteuse, selon moi, tout au moins, sur ce morceau !

Allez, on ne va pas se plaindre car, après tout, nos amis ricains ont eu droit à 2 versions alternatives de Pride, entre vendredi et samedi, pas mal non plus ;-))

Et, pendant, ce temps, me direz-vous, que pouvait bien faire l’ami Bono, sans sa bande ?

JPEG - 43.9 ko

Comme toujours, il se préoccupe de la santé économique de son île émeraude et avance dans son projet de création d’un studio de cinéma.

Bono s’est engagé dans la campagne pour ouvrir un studio de cinéma à Poolbeg, en téléphonant à Simon Coveney, responsable de ce projet, pour du lobbying.

L’an dernier, il s’était également présenté à son prédécesseur, Alan Kelly, au nom de ceux qui défendaient ce projet.

L’appel du chanteur leader de la formation rock irlandaise, U2, est enregistré sous le nom de notre diable d’Irlandais, Paul Hewson. Enregistré en fin d’année 2016, cet appel souligne que ce projet a pour but de “promouvoir des films internationaux, de la télévision et du contenu numérique, dans ce studio, à Dublin”.

Last, but not the least… qu’est-ce qu’on attend, Adam pour faire l’actu. ;-))

JPEG - 43.4 ko
Notez cet article (de 1 à 5)
4.09/5(11) votes

Partagez cet article


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 37

Derniers posts

Instagram widget

go-top