Vision à filer le vertige - U2 France

Vision à filer le vertige

dimanche 20 mars 2005 / par Corine/Dead

Source : The Irish Times

Auteur : Deirdre Mulrroney

La toute nouvelle tournée de U2 dont le coup d’envoi sera donné le week-end prochain à San Diego en Californie devrait être, comme d’ordinaire, phénoménale.

Deirdre Mulrooney a rencontré la créatrice Catherine Owens, qui s’occupe des décors de leurs concerts.

"Je me trouve au fin fond du monde et cela ne m’empêche pas de pouvoir vérifier mes emails, déclare Catherine Owens. "Le paradis !" Au bout de près de vingt ans aux States, cette artiste née à Dublin, possède désormais son studio dans la vallée de Blackwater, à Waterford. Il existe un contraste flagrant entre les différents morceaux de la vie transatlantique d’Owens : la campagne et la ville, les traditions et le modernisme.

Pour l’heure, elle peint des aquarelles abstraites pour la tournée Vertigo de U2 qui démarre à San Diego, le lundi de Pâques.

La semaine prochaine, elle sera dans son autre foyer, écrasé par les gratte-ciel de New York, à bosser sur les dissolvants de peintures - "sortant d’une vibration Rothko" - alors qu’ils s’animeront dans une vidéo pour accompagner le titre Yahweh de U2, une chanson extraite de leur tout dernier album.

Les aquarelles format A4 étalées sur la table écraseront littéralement U2 lorsqu’elles atterriront sur les écrans géants qu’utilise le groupe.

Pour Owen, il s’agit de sa 4e collaboration avec la formation rock irlandaise - elle soigne leurs écrans depuis 1992, lors de l’assaut visuel sur la tournée Zoo - et elle a parfaitement connaissance de ce qui est indispensable pour capturer l’attention du public. "Il vous faut savoir le faire même une minute durant lorsque le groupe n’est pas en scène, dit-elle. Vous devez avoir conscience d’être dans une pièce occupée par 30.000 personnes."

Après avoir écouté à pas mal de reprises Yahweh - "non pour l’interpréter mais pour en retirer l’essence et le voyage dans l’émotion de ce morceau" - aujourd’hui, Owens consulte des ouvrages, elle griffonne des esquisses et peint les parties animées, "qui passeront en boucle, un peu comme une série de paragraphes. Elle en dessine trois ou quatre versions et ajoute : "une version complète, une version abstraite et une version écourtée".

La relation qu’entretient Owens avec U2 remonte à près de 30 ans, alors qu’elle jouait de la basse dans le groupe punk The Boy Scoutz, managé par Steve
Averill
, qui a poursuivi en dessinant les pochettes des albums de U2. "Ne nous hasardons pas sur ce terrain, grince-t-elle en enfouissant son visage entre ses mains.

Owens a raccroché sa basse lorsqu’elle a décidé d’aller étudier à Belfast dans un collège spécialisé dans l’art, mais la musique est restée un élément clef dans son boulot aussi bien en solo qu’en équipe, trouvant son expression ultime dans une odyssée où ses visuels vont à la rencontre de la musique de U2.

"Pour l’instant, je n’essaie pas de couvrir tous les aspects et de trouver un contenu pour chacun des titres, explique-t-elle. "Je suis bien plus impliquée dans un travail sur les racines du groupe, musicales et émotionnelles. C’est un peu comme regarder ses amis grandir. Pour l’heure, c’est une collaboration intuitive."

Owens se trouvait avec le groupe en France, l’été dernier, suggérant des idées pour l’édition limitée du Livret CD de Vertigo alors que nos 4 paddies étaient à deux semaines de finir les sessions d’enregistrement.

"Nous avons discuté de la possibilité de faire de ces pages quelque chose de profondément personnel et que ce soit le groupe lui-même qui crée les dessins. J’ai extrait les essences et ai obtenu le concept, de ce voyage qui allait de la crainte à la foi. Je fais la même chose pour ce qui est de la tournée : extraire l’essence des pensées de chacun, leur donner un autre niveau et un sentiment typiquement U2."

Tout comme elle a pris soin de l’imagerie des écrans vidéo pour les tournées Popmart et Elevation, elle a collaboré sur la tournée Zoo TV (c’est Owens elle-même qui a customisé ces Trabant excentriques), sa contribution passe aussi par le contenu politique des vidéos.

"Le groupe et moi-même partageons une tendance subversive envers la vérité politique, souligne-t-elle. "C’est venu d’une réunion au cours de laquelle nous avons tous reconnu avoir foi en la déclaration universelle des droits de l’homme en tant qu’ouvrage le plus important de la littérature universelle. C’est un texte qui doit absolument être à l’esprit de qui et où nous sommes à ce moment précis, car nous faisons peu cas de ce concept."

Ainsi, le texte intégral a-t-il atterri dans le livret Vertigo. Inspiré par une vidéo art de Tony Oursler intitulée The Influence Machine - la machine influence), qu’Owens avait pu visionner à Londres en 2000, elle a fait de la déclaration des droits de l’homme une "image en trois dimensions projetée sur le brouillard".

Pour la tournée Elevation, Owens est la créatrice de l’écran déroulant sur lequel figure les noms des victimes du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Cette oeuvre d’art a été diffusé lors de la finale du Super Bowl, ainsi que dans les extraits vidéo sur le discours philosophique de Charlton Heston à propos des armes.

Pour la tournée Zoo TV, elle avait imaginé un George Bush père chantant accompagné sur le We Will Rock You de Queen. Pour la tournée Vertigo, sa vidéo d’une durée de 9 minutes et demi est inspirée d’une déclaration de 1948, et devrait apparaître au moment des rappels. La semaine dernière, elle a mis la touche finale à sa bande son.

Mais comme l’attestent l’harmonie des aquarelles d’Owens, "en tant que femme, l’une des choses que j’apporte est la perspective féminine. Comme le dit Willie Williams, le directeur des concerts, je rappelle constamment à tout un chacun qu’il est indispensable que figurent des arcs et des cercles."

Après avoir essayé la machine à brouillard, à Vancouver, et avoir vu le concert de San Diego, Owens retournera dans sa vallée de Blackwater afin d’y dessiner des planches pour avril, travaillant pour une unique expo à la galerie Lewis Glucksman, à Cork.

"Je m’attèle directement à bosser sur une sculpture qui repose sur toute cette technologie, développant des sculptures LED. Cette approche absolu de je peux faire de U2 m’a donnée une assurance que je peux rendre au monde de l’art."

Le quartet Kronos, avec lequel elle travaille également, jouera en mai à Cork, dans le cadre des festivités 2005 de Cork. Pour l’anniversaire de leur 30e tournée, Owens fournit une réponse visuelle au "jeu" de ce quartet avant-gardiste sur des sculptures Sonambient d’Harry Bertoia - "de superbes tiges soudées de poids et son différents".

Les expos en solo d’Owens comprennent notamment Balls, au Project Arts Centre de Dublin, Self-Address, au Triskel Arts Centre de Cork, et In, au Hugh Lane. Musique explose littéralement de sa collaboration avec U2 et se retrouve dans ses projets en solo - ainsi Brian Kennedy chantait-il a cappella tandis qu’une cornemuse l’accompagnait dans une pièce vide en tant qu’élément d’un voyage en quatre pièces pour In.

Son tout nouveau studio, oeuvre de l’architecte Felim Dunne, est le rêve de toute une vie. "La seule chose que j’ai toujours voulu depuis le jour où j’ai quitté le collège était mon propre espace de travail."

Que réserve l’avenir à Owens ? "Revenir et bosser ici, mais faire la majeure partie des recherches et du concept à New York. Je suis tellement enthousiaste à l’endroit où je suis actuellement], conclut-elle en jetant un regard à l’environ sur la vallée de Blackwater. "On ne saurait être plus chanceuse."

Notez cet article (de 1 à 5)

Partagez cet article


Nous Contacter

Le site de la communauté francophone U2. Depuis 1997 avec U2France accédez à l'actualité de U2, des tonnes de ressources, du contenu multimédia en tout genre et une communauté de fans via le forum. Vous trouverez toutes les actualités (news, revues, vintage, divers), les derniers ajouts de notre partie ressources, les discussion du moment sur le forum, ainsi que des extras tels que le son de U2 pour bien commencer la semaine, des albums photos et des fonds d'écran.

  • Adresse: Paris
  • Email: contact [@] u2france.com
  • Facebook: facebook.com/U2France
  • Twitter: twitter.com/u2france
  • Google+: https://plus.google.com/+u2france
  • Visiteurs sur le site : 19

Derniers posts

Instagram widget

go-top